Catégories
Chroniques d'albums

Josh Homme – Desert Sessions Vol 11 & 12

En attendant un nouveau disque des Queens Of The Stone Age, Josh Homme a décidé de rempiler pour deux Desert Sessions qui, en plus d’être d’excellente facture, ont le chic de nous envoyer un shoot de nostalgie.

Les deux derniers volumes des Desert Sessions (I See You Hearing Me et I Heart Disco) dataient de 2003… Une éternité. A cette époque, tout le monde était sur Myspace, les Queens Of The Stone Age étaient au sommet de leur art (et n’était pas loin d’être le meilleur groupe de rock) avec Songs For The Deaf. A cette époque les invités étaient PJ Harvey, Nick Oliveri, Jesse Hughes, Mark Lanegan et Josh Freese. Le Rancho de La Luna étaient une sorte de club de rencontres pour gens tatoués qui pouvaient s’acoquiner après avoir travaillé avec Homme. La preuve avec Mark Lanegan qui ne quitta pas PJ Harvey et Alain Johannes pour enregistrer le merveilleux Bubblegum en 2003 et 2004.
On s’échangeait les Desert Sessions sous le manteau (et sur Soulseek) et on était en admiration devant Homme qui envoyait du rock pur jus avec un son hallucinant.

Crucifire – Desert Sessions Vol. 12

Aujourd’hui, on écoute les Desert Sessions sur Spotify et on a quand même pris un petit coup de vieux. Les invités de Homme ont changé eux aussi. On retrouve au hasard de cette dizaine de morceaux Billy Gibbons des ZZ Top, Stella Mozgawa des inutiles Warpaint, l’idiot utile Mike Kerr (Royal Blood) ou encore Matt Sweeney (Chavez). La capacité de Josh Homme de tirer le meilleur de ses invités est quant à elle intacte. Pour la première fois de sa carrière, Mike Kerr chante sur un morceau bien enregistré et Libby Grace nous ferait presque oublier PJ Harvey.

Desert Sessions Vol 11 & 12

Les Desert Sessions 11 & 12 de Josh Homme sont disponibles chez Matador/Beggars.

Josh Homme - Desert Session 11

Tracklist : Josh Homme - Desert Sessions 11 & 12
  1. Move Together
  2. Noses In Roses; Forever
  3. Far East For The Trees
  4. If You Run
  5. Crucifire
  6. Chic Tweetz
  7. Something You Can’t See
  8. Easier Said Than Done

Josh Homme – Desert Sessions Vol 11 & 123.5
7/10
Pouet? Tsoin. Évidemment.
Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cela pourrait vous intéresser

Josh Homme

Quand t’es dans le désert (avec Josh Homme)

Revenu avec un casting de luxe pour ses nouvelles Desert Sessions (Billy Gibbons de ZZ Top, Les Claypool des Primus, Mike Kerr de Royal Blood, Carla Azar, Stella Mozgawa des Warpaint, Matt Berry, Jake Shears des Scissor Sisters et Matt Sweeney) l’automne dernier, Josh Homme est de retour en cette fin dé-confinée de printemps avec…

Les Eurockéennes, Belfort | 07.07.2018

Troisième jour pour les Eurockéennes de Belfort avec des valeurs sûres comme At the Drive in ou Queens of the Stone Age et une découverte gigantesque, Caroline Rose
Queens of the Stone Age 06-07-18

[Main Square 2018] L’ADN des QOSTA

Josh Homme et ses Queens ont pris en main la Main Stage du Main Square pour dérouler un set sec comme un coup de trique et jouissif comme un coup de… Tout en écoutant leur set du ‘Villains Tour’, on s’est rappelé d’un seul coup que le premier album de ce groupe avait pile 20…

Le Main Square, c’est déjà demain !

Les 6, 7 et 8 juillet prochains, la citadelle d’Arras verra défiler Dave Gahan, Liam Gallagher et dansera sur les boucles de Justice et de Jungle pour l’incontournable Main Square festival. En 2018, le Main Square réunit le temps d’un week-end le hip-hop et le rock dans un cadre historique classé. Entretien avec Armel Campagna,…
La Maison Tellier (Richard Schroeder)

Numéro 5 de La Maison Tellier !

La Maison Tellier est de retour en cette fin du mois de janvier 2016 pour son cinquième album. Et le changement, c’est maintenant. Accompagnée du dompteur Yann Arnaud, La Maison Tellier a lâché les fauves. A l’écoute d’Avalanche, l’auditeur retrouvera les fondations solides de cette Maison. Mais le décor a changé. L’ouragan Arnaud est passé…
photos : Iggy Pop @ Nuits de Fourvière 2015

La surprise Iggy Pop

Iggy Pop revient au printemps 2016 avec Josh Homme & Dean Fertita des Queens Of The Stone Age et de Matt Helders des Arctic Monkeys pour son nouvel album surprise.

Plus dans Chroniques d'albums

The Mariners - The Tides of Time

The Mariners – The Tides Of Time

Appréciés par les Coral, The Mariners devraient être, si tout va bien, les nouveaux héros des fanatiques des La’s ou de Cast. Cerise sur le pudding, ces quatre gredins vouent un culte certain à John Power, l’homme qui a supporté Lee Mavers pendant des années et qui a enregistré de sacrées chansons avec Cast.
Giant Sand - Ramp

Giant Sand – Ramp

Certains ont pour loisir la pêche, d’autres la pétanque. Le patron de Fire Records préfère laisser les boules aux autres et se concentre sur les rééditions de ses disques préférés. Après avoir ressorti le catalogue de Television Personalities et celui de Bardo Pond et avant de s’attaquer aux beaux disques des Chills et des Lemonheads,…
Nadine Shah - Kitchen Sink

Nadine Shah – Kitchen Sink

Après avoir traité des problèmes géopolitiques mondiaux sur Holiday Destination, l’anglaise Nadine Shah change de braquet et décide de s’occuper d’elle et de la société anglaise. Sur ce quatrième et nouvel album, elle passe à la moulinette les défauts de la société anglaise et a écrit, inconsciemment, ses meilleures chansons.
Lane - Pictures of a Century

LANE – Pictures of a century

Le coup de poing musical de la semaine (ou du mois, voire de l’année) est signé LANE (pour Love and Noise Experiment). Avec dans ses rangs des anciens Thugs et des anciens DARIA, on savait que le niveau serait relevé. Il l’est tellement que les chansons de ce premier disque débordent dans notre salon et…

Manopolo – Billie

Premier EP pour le duo amiénois. Premier EP avec quatre morceaux qui allie la soul et le blues. Quatre morceaux écrits pendant le premier confinement. Quatre morceaux qui sont autant de rêves éveillés.
Built to Spill - Built to Spill plays the songs of Daniel Johnston

Built To Spill – Built To Spill Plays the Songs of Daniel Johnston

Doug Martsch a toujours été un immense fan de feu Daniel Johnston. Il reprenait, dès 1994, les chansons de ce dernier avec la première version de Built To Spill. En 2017, l’agent de Daniel Johnston proposa à Martsch que BTS soit son backing band. L’affaire fut conclue. En trois ans, beaucoup de choses se sont…

Jehnny Beth – To love is to live

Et entre les deux, la rage. Entre un S et le verbe aimer. La rage, en forme d’apostrophe impossible, quand les deux ne veulent pas se coller. S’aimer, pourtant. To love is to live, comme l’annonce Jehnny Beth. Vivre. Aimer. Vivre et puis aimer. S’aimer peut-être, s’aimer enfin, tant ses chansons prennent la forme d’un…