Josh Homme – Desert Sessions Vol 11 & 12

En attendant un nouveau disque des Queens Of The Stone Age, Josh Homme a décidé de rempiler pour deux Desert Sessions qui, en plus d'être d'excellente facture, ont le chic de nous envoyer un shoot de nostalgie.


Les deux derniers volumes des Desert Sessions (I See You Hearing Me et I Heart Disco) dataient de 2003… Une éternité. A cette époque, tout le monde était sur Myspace, les Queens Of The Stone Age étaient au sommet de leur art (et n’était pas loin d’être le meilleur groupe de rock) avec Songs For The Deaf. A cette époque les invités étaient PJ Harvey, Nick Oliveri, Jesse Hughes, Mark Lanegan et Josh Freese. Le Rancho de La Luna étaient une sorte de club de rencontres pour gens tatoués qui pouvaient s’acoquiner après avoir travaillé avec Homme. La preuve avec Mark Lanegan qui ne quitta pas PJ Harvey et Alain Johannes pour enregistrer le merveilleux Bubblegum en 2003 et 2004.
On s’échangeait les Desert Sessions sous le manteau (et sur Soulseek) et on était en admiration devant Homme qui envoyait du rock pur jus avec un son hallucinant.

Crucifire – Desert Sessions Vol. 12

Aujourd’hui, on écoute les Desert Sessions sur Spotify et on a quand même pris un petit coup de vieux. Les invités de Homme ont changé eux aussi. On retrouve au hasard de cette dizaine de morceaux Billy Gibbons des ZZ Top, Stella Mozgawa des inutiles Warpaint, l’idiot utile Mike Kerr (Royal Blood) ou encore Matt Sweeney (Chavez). La capacité de Josh Homme de tirer le meilleur de ses invités est quant à elle intacte. Pour la première fois de sa carrière, Mike Kerr chante sur un morceau bien enregistré et Libby Grace nous ferait presque oublier PJ Harvey.

Desert Sessions - Vol 11 & 12

Les Desert Sessions 11 & 12 de Josh Homme sont disponibles chez Matador/Beggars.

Josh Homme - Desert Session 11

Tracklist : Josh Homme - Desert Sessions 11 & 12
  1. Move Together
  2. Noses In Roses; Forever
  3. Far East For The Trees
  4. If You Run
  5. Crucifire
  6. Chic Tweetz
  7. Something You Can’t See
  8. Easier Said Than Done

Josh Homme – Desert Sessions Vol 11 & 12
7/10
Pouet? Tsoin. Évidemment.
1 réponse sur « Josh Homme – Desert Sessions Vol 11 & 12 »

Warpaint, inutiles ? Alors qu’il existe des milliers de groupes tellement plus « inutiles » que Warpaint. Lâcher ce commentaire « inutile » pour ensuite aller sélectionner le morceau probablement le plus « inutile » de ces Desert Sessions 11 & 12 en tête de gondole, plutôt paradoxal, non ? Quand l’album accueille des merveilles telles qu’un Easier Said That Done qu’on aurait pu entendre sur Sergent Pepper’s si un arrangeur inspiré avait produit ce mètre étalon de la musique populaire en 2020

Les commentaires sont fermés.

Cela pourrait vous intéresser

Josh Homme

Quand t’es dans le désert (avec Josh Homme)

Revenu avec un casting de luxe pour ses nouvelles Desert Sessions (Billy Gibbons de ZZ Top, Les Claypool des Primus, Mike Kerr de Royal Blood, Carla Azar, Stella Mozgawa des Warpaint, Matt Berry, Jake Shears des Scissor Sisters et Matt Sweeney) l’automne dernier, Josh Homme est de retour en cette fin dé-confinée de printemps avec […]
Thérapie Taxi @ les Eurockéennes, Belfort, 07/07/2018

Les Eurockéennes, Belfort | 07.07.2018

Troisième jour pour les Eurockéennes de Belfort avec des valeurs sûres comme At the Drive in ou Queens of the Stone Age et une découverte gigantesque, Caroline Rose
Queens of the Stone Age 06-07-18

[Main Square 2018] L’ADN des QOSTA

Josh Homme et ses Queens ont pris en main la Main Stage du Main Square pour dérouler un set sec comme un coup de trique et jouissif comme un coup de… Tout en écoutant leur set du ‘Villains Tour’, on s’est rappelé d’un seul coup que le premier album de ce groupe avait pile 20 […]

Le Main Square, c’est déjà demain !

Les 6, 7 et 8 juillet prochains, la citadelle d’Arras verra défiler Dave Gahan, Liam Gallagher et dansera sur les boucles de Justice et de Jungle pour l’incontournable Main Square festival. En 2018, le Main Square réunit le temps d’un week-end le hip-hop et le rock dans un cadre historique classé. Entretien avec Armel Campagna, […]

Plus dans Chroniques d'albums

Jana Horn

Jana Horn – Optimism

On avait découvert cette voix sublime avec une invitation, Go on / Move your body. On avait évoqué Duras en écoutant la première fois son formidable Optimism. On revient sur ce disque qui depuis ne quitte plus nos oreilles et notre cœur de midinette.
Blondino

Blondino – Un paradis pour moi

Blondino fait partie de ces artistes pour lesquels la définition serait à chaque fois imparfaite, trop vague, une suggestion. Ou alors une tentative. Avec juste quelques balises, posées, lancées plutôt, vers de vagues extrémités, histoire d’en conserver l’ampleur.
Limiñanas / Garnier - De Pelicula

The Limiñanas / Laurent Garnier – De Película

Qu’est-ce qui ressemble à un disque des Jesus and Mary Chain ? Un disque des Jesus and Mary Chain. Qu’est-ce qui ressemble à un disque des The Limiñanas ? Un disque des The Limiñanas Avec De Película, les The Limiñanas signent un pacte avec Laurent Garnier et quitte les rivières pourpres de Shadow People pour […]
H- Burns -Burns The Wire

H-Burns – Burns on the Wire

H-Burns décide de prendre tous les risques et quitte l’Amérique de Jason Molina et de Rob Schnapf pour le Canada du Perdant Magnifique.