Catégories
Chroniques d'albums

Bill Pritchard – Three Months, Three Weeks and Two Days

Il faut écouter une heure pour écouter l’impeccable réédition de Three Months, Three Weeks and Two Days de Bill Pritchard. Et il faut, comme pour Pacific Street ou Pop Satori, une vie pour s’en remettre.

En 1989, le label Midnight Music ne sort que des grands disques. Il y a le George Best des Wedding Present, deux McCarthy, un Wolfhunds et une poignée de chansons des PopGuns. Et il y a évidemment Three Months, Three Weeks and Two Days de Bill Pritchard, chanteur anglais né dans le Staffordshire et qui passe son temps à Paris pour enregistrer des morceaux avec Darc (Parce Que en 1988) et avec Etienne Daho en 1989. Dix ans après ses débuts à Rennes, Daho se fait producteur et amène avec lui Françoise Hardy (qui fera les chœurs sur Tommy & Co) au studio Marcadet de la Plaine Saint Denis et travaillera avec Philippe Cerboneschi au Studio Plus Trente le temps de deux morceaux.

Etienne Daho et Bill Pritchard – Sometimes

En 1989, on attendait désespérément des nouvelles de Lloyd Cole depuis la fin des Commotions. En 1989, on fut déçu par le premier Shack, nouvelle incarnation des frères Head. En 1989, on n’espérait rien de Pritchard car on n’était toujours blotti dans les bras dans les chansons de Parce Que. Et Three Months, Three Weeks and Two Days débarqua… Trente ans plus tard, PIAS réédite ce disque de fort belle manière avec un chouette livret et surtout sept morceaux du disque enregistrés lors des Animal House Sessions qui offrent une relecture sensationnelle de cet album.

Bill Pritchard - Three Months, Three Weeks and Two Days

Three Months, Three Weeks and Two Days de Bill Pritchard est disponible chez PIAS.

Bill Pritchard - Three Months

Tracklist : bill Pritchard - Three Months, Three Weeks and Two Days
  1. Tommy & Co
  2. Invisible State
  3. Sometimes
  4. Pillow Talk
  5. Cosy Evenings
  6. We Were Lovers
  7. Romance Sans Paroles
  8. Je N'aime Que Toi
  9. Nineteen
  10. Kenneth Baker
  11. Better To Be Bitter
  12. . Sometimes (en duo avec Etienne Daho)
  13. Romance Sans Paroles (Animal House Sessions)
  14. Romance Sans Paroles Alternative Lyrics (Animal House Sessions)
  15. We Were Lovers (Animal House Sessions)
  16. La Ville
  17. Tommy & Co (Animal House Sessions)
  18. Nineteen (Animal House Sessions)
  19. Venez Voir (Animal House Sessions)
  20. Seras-Tu Encore Là ? (Animal House Sessions)

Bill Pritchard – Three Months, Three Weeks and Two Days5.0
10/10
Pouet? Tsoin. Évidemment.
Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cela pourrait vous intéresser

Studio Electrophonique

Studio Electrophonique – Olympia Hotel Palace

“Nous sommes en 2020 après Jésus-Christ ; toute l’industrie musicale est occupée par la quête du profit… Toute ? Non ! Car un label peuplé de deux irréductibles amoureux de la musique résiste encore et toujours à l’amour de l’argent… »
PITCHFORK_2018

Le Pitchfork 2018 fait fort !

Ah…Novembre. L’heure d’hiver. Les matins où il fait encore nuit quand on part travailler et déjà noir quand on en revient. La Toussaint. Le froid qui s’installe. Les écharpes et les manteaux. Le gel sur la voiture le matin. Le repli dans l’entre soi de 4 murs et d’un radiateur. Alors pour lutter contre la…
Unloved

We love Unloved

Quand il ne file pas un coup de main à Noel Gallagher pour enregistrer des disques, David Holmes enregistre les siens avec le collectif Unloved. Après avoir publié Guilty of Love en 2016, les revoilà avec leur nouvel album, le bien nommé Heartbreak.
Europavox 2018

Europavox en éruption !

Europavox existe depuis 2006 et évolue encore ! Cette année la grande scène s’installe sur la pelouse Place du 1er mai pendant que la scène Factory occupera le parvis de la Coopérative de Mai sans oublier son Club !
tienne Daho © Nicolas Despis

Les flocons de l’été en septembre

Étienne Daho a mis en ligne Les flocons de l’été le premier extrait de Blitz, son treizième album qui paraîtra au début du mois de novembre.
Les Nus

Les Nus remettent le couvert

Repris par Noir Désir (Johnny Colère), encensés par Miossec et produits par Étienne Daho ! Ce tiercé gagnant résume parfaitement Les Nus. Fondés par Christian Dargelos (ex Marquis de Sade) et Fred Renaud, Les Nus avaient publié un premier album en 1982. Et puis? Plus rien. Mais depuis quelques mois, la température de Rennes a…

Plus dans Chroniques d'albums

The Moons - Pocket Melodies

The Moons – Pocket Melodies

Très actifs au début des années 2010, The Moons s’était assagi en devenant silencieux depuis quelques années. Andy Crofts, l’homme qui se cache derrière ce groupe, avait été accaparé par son travail avec Paul Weller. 2020 nous réserve son lot de surprises tous les jours. The Moons est de retour avec un disque et s’est…
Bachar Mar-Khalifé - On​Off

Bachar Mar-Khalifé – On​/​Off

Vous cherchez un seul disque pour votre reconfinement ? On​/​Off de Bachar Mar-Khalifé pourrait être celui qu’il vous faut pour les longues après-midi sous la couette, un verre d’Aloxe-Corton et un Houellebecq à portée de main.
Juanita Stein - Snapshot

Juanita Stein – Snapshot

Troisième disque solo de Juanita Stein, Snapshot nous renvoie au début des années 2000, une époque où le Royaume-Uni avait le chic pour exporter une kyrielle de bons groupes.
Jeff Tweedy - Love Is The King

Jeff Tweedy – Love is the King

Intimement lié au livre How to Write One Song, Love is the King prouve une fois de plus que Jeff Tweedy fait partie des très grands. Et si certains ont perdu le fil avec la discographie de Wilco, ce nouveau disque solo est un excellent prétexte pour se rabibocher avec son patron.

Laura Veirs – My Echo

Accompagnée Jim James, de Bill Frisell, de Karl Blau et de Matt Ward, Laura Weirs sort un onzième impeccable album.
The Coral - B-Sides

The Coral – B-Sides

Les Anglais de The Coral sortent en catimini une plantureuse compilation de faces b foncièrement (et forcément) excellente. Les amoureux des disques peuvent passer leur chemin, B-Sides n’est disponible qu’en streaming.
The Lemonheads - Lovey

The Lemonheads – Lovey

Lovey, le premier disque des Lemonheads pour Atlantic est réédité par les Anglais de Fire Records. Et trente ans plus tard, le constat est accablant : Evan Dando avait toutes les cartes en main pour régner sur les années 90. Malheureusement, la voie prise ne fut pas la bonne.