Catégories
News

Pris dans les phares

Il y a des retours qui font du bien. Après Elvis Perkins, revoilà notre irlandais préféré James Vincent McMorrow sans nouvelles depuis deux ans avec un nouveau titre, Headlights.

James Vincent McMorrow , c’est d’abord cette voix de miel que l’on peut rapprocher de celle de Victor Solf puisque celui-ci chante Traffic Lights. Ici les feux sont des phares, ceux que l’on veut atteindre et ne pas éteindre. Comme s’amusait Alphonse Allais, « le phare illumine les mers. Le fard enlumine les filles. » Et l’on est ébloui par ce titre parfait pour la houle sensuelle allongé dans la nuit ardente et charnelle.

« D’habitude, je n’évoque guère mes chansons, mais je vais faire une exception vu les circonstances. Cette chanson, pour moi, parle de fragilité et de doute. Certains jours, j’ai vraiment l’impression de pouvoir supporter n’importe quoi et n’importe qui. D’autres jours, rien de ce que je fais ne va où je veux qu’aller. C’est grosso modo le cycle de ma vie. Je parie que la plupart d’entre vous ressent la même chose. Ces dernières années, j’ai compris que ce que je ressens est souvent un monde loin de la réalité. Plutôt que d’essayer de forcer les choses pour les mettre dans le bon sens pour me sentir bien, j’ai essayé d’embrasser le chaos de la vie, de me pencher en arrière quand je me penchais vers l’avant. Ça m’a aidé. J’espère qu’une chanson comme celle-ci peut dire que l’on a tous quelque chose en commun. »

James Vincent McMorrow – Headlights

Les prochains concerts de James Vincent McMorrow en France
DateSalleVilleTickets
26 Mar 2021TrianonParisAcheter un Ticket
Dates de concerts fournies par Bandsintown
Lyonnais qui revendique sa mauvaise foi car comme le dit Baudelaire, "Pour être juste, la critique doit être partiale, passionnée, politique...", Davantage Grincheux que Prof si j'étais un des sept nains, j'aime avant tout la sincérité dans n''importe quel genre musical...
Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cela pourrait vous intéresser

James ne baisse pas la garde

Oubliez le dernier Franck Ocean, après Rising Water, James Vincent McMorrow nous bouge en douceur avec Get low.
James Vincent McMorrow - Look Out

Vidéo : James Vincent McMorrow – Look Out

L’ange James Vincent McMorrow revient à l’affût de nos émotions. Look out est extrait du sensuel et stratosphérique Post Tropical paru en début d’année et qui continue de nous vriller l’âme. James Vincent McMorrow – Look Out
James Vincent McMorrow - Glacier

Vidéo : James Vincent McMorrow – Glacier

Pourquoi encore James Vincent McMorrow ? Parce que. Parce qu’un tel niveau d’émotion dans la voix est rare, on ne la retrouve que chez les écorchés de la vie tel Chris Garneau qui vient de sortir dans une totale indifférence un troisième album. Ce Glacier ne pouvait que percuter ce Winter Games, une rencontre main…

Plus dans News

François Morel

François Morel chante Yves Marie Le Guilvinec

Pour partir en mer et attendre en musique le film sur les Pogues (Crock of Gold), on se doit d’écouter François Morel qui chante Yves-Marie Le Guilvinec. Placé sous la direction d’Antoine Sahler et accompagné de Juliette et de Bernard Lavilliers, François Morel donne vie à des textes silencieux depuis trop longtemps.
Dominique A

Les contes d’automne de Dominique A

Dominique A sort le 6 novembre Vie étrange chez Cinq7 pour rendre la notre un peu plus supportable. Quatre morceaux figuraient sur l’EP sorti cet été, six autres qui nous font entrevoir peut être la lumière.

[Exclu] Virginia Wing – I’m Holding Out For Something

Alice Merida Richards, Sam Pillay et Christopher Duffin sont donc de retour. Ces Mancuniens, hébergés par Fire Records (The Lemonheads, The Chills), ont décidé que 2020 serait aussi un tournant pour eux. Un peu comme tout le monde. Mais eux, ce sera en musique. SK* vous propose en exclusivité, I’m Holding Out For Something, le…
cross2020

Again on the Crossroads

La cinquième édition du Crossroads Festival, le Festival européen de découvertes musicales a eu lieu en ligne du 8 au 11 septembre, chaque soir, en direct et les 26 sessions individuelles sont à revivre ci-dessous.
LAETITIA SHERIFF

Se lever avec Laetitia Shériff

Power to the trio. Laetitia Shériff revient enfin avec les essentiels Thomas Poli (Dominique A) et Nicolas Courret (Eiffel). Stillness est une claque magistrale comme on en fait peu en France rance. Un brûlot qui ravive la flamme et rassure (un peu) sur l’avenir qui fait culbuter The Mamas and the Papas et PJ Harvey.…

The Besnard Lakes est le meilleur groupe du monde

Enfin une bonne nouvelle en 2020 ! Après l’impeccable A Coliseum Complex Museum et surtout après quatre années de silence, les Besnard Lakes sont de retour. On peut ranger ses compilations de My Bloody Valentine et prévenir les voisins… Le gros son est de retour.
Jî Drû

La douce musique de Jî Drû

Filmé par Jean-Baptiste d’Enquin, le flûtiste Jî Drû revient avec ses acolytes dans un western halluciné.