Non, non ce n’est pas un mirage… Vous allez écouter un disque qui remballe toute la discographie de Ty Segall et qui devrait remplacer votre dose annuelle de caféine. Thomas Attar Bellier et Jaouad El Garouge renversent la table avec leur fuzz arabesque et réduisent à néant toute la concurrence.

Enregistrés entre Los Angeles, Le Caire, Paris et Nashville, le nouvel EP est la définition incarnée de l’éclectisme. Mixé par Chris Rakestraw (Megadeth, Danzig), enregistré avec Amar Chaoui (Tinariwen, Robert Plant) et avec Mehdi Haddab (Ekova, Africa Express), Miraj avance à 200 à l’heure et ne perd jamais l’objectif fixé : faire se rencontrer la fuzz incandescente et les musiques orientales.

Al – Qasar – Selma (سلمى)

Riche d’influences bédouines, dopé par rituels gnaouas, Miraj reprend le flambeau de ses glorieux aînés (Rachid Taha & Joe Strummer) et rebat les cartes d’un paysage musical parfoiss trop calme.

Al Qasar - Miraj

Miraj d’Al-Qasar est disponible chez Arabian Fuzz.

AL-Qasar - Miraj

Tracklist : Al Qasar - Miraj
  1. Ahlan Wa Sahlan
  2. Dance of Maria
  3. Jawi
  4. Gnawi
  5. Selma
  6. Rock Lehdood
  7. Raqs Al Hayat

Les prochains concerts de Al-Qasar en France
DateSalleVilleTickets
02 Oct 2020Les Noces Félines @ Palais du TauReims 
10 Oct 2020Old AbattoirsCognacAcheter un Ticket
16 Oct 2020Festi Val De MarneCréteil 
Dates de concerts fournies par Bandsintown
Al-Qasar – Miraj4.0
8/10
Pouet? Tsoin. Évidemment.
Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cela pourrait vous intéresser

MaMA2020

MaMA MiA Festival 2020 !

Incontournable MaMA chaque automne. Indispensable MaMA en cette année si spéciale où Paris se doit d’être à nouveau une fête pour la musique, les musiciens et le public les 14, 15 et 16 octobre 2020 avec 130 concerts en 3 jours dans 10 salles de Pigalle.
Al-Qasar

Vidéo : Al-Qasar – Gnawi (كناوي)

Comment ça tu ne connais pas Al-Qasar ? SK* t’en a parlé ici et là et il n’est pas trop tard pour (re)découvrir leur version de Barra Barra du grand Rachid.

Plus dans Chroniques d'albums

The Mariners - The Tides of Time

The Mariners – The Tides Of Time

Appréciés par les Coral, The Mariners devraient être, si tout va bien, les nouveaux héros des fanatiques des La’s ou de Cast. Cerise sur le pudding, ces quatre gredins vouent un culte certain à John Power, l’homme qui a supporté Lee Mavers pendant des années et qui a enregistré de sacrées chansons avec Cast.
Giant Sand - Ramp

Giant Sand – Ramp

Certains ont pour loisir la pêche, d’autres la pétanque. Le patron de Fire Records préfère laisser les boules aux autres et se concentre sur les rééditions de ses disques préférés. Après avoir ressorti le catalogue de Television Personalities et celui de Bardo Pond et avant de s’attaquer aux beaux disques des Chills et des Lemonheads,…
Nadine Shah - Kitchen Sink

Nadine Shah – Kitchen Sink

Après avoir traité des problèmes géopolitiques mondiaux sur Holiday Destination, l’anglaise Nadine Shah change de braquet et décide de s’occuper d’elle et de la société anglaise. Sur ce quatrième et nouvel album, elle passe à la moulinette les défauts de la société anglaise et a écrit, inconsciemment, ses meilleures chansons.
Lane - Pictures of a Century

LANE – Pictures of a century

Le coup de poing musical de la semaine (ou du mois, voire de l’année) est signé LANE (pour Love and Noise Experiment). Avec dans ses rangs des anciens Thugs et des anciens DARIA, on savait que le niveau serait relevé. Il l’est tellement que les chansons de ce premier disque débordent dans notre salon et…

Manopolo – Billie

Premier EP pour le duo amiénois. Premier EP avec quatre morceaux qui allie la soul et le blues. Quatre morceaux écrits pendant le premier confinement. Quatre morceaux qui sont autant de rêves éveillés.
Built to Spill - Built to Spill plays the songs of Daniel Johnston

Built To Spill – Built To Spill Plays the Songs of Daniel Johnston

Doug Martsch a toujours été un immense fan de feu Daniel Johnston. Il reprenait, dès 1994, les chansons de ce dernier avec la première version de Built To Spill. En 2017, l’agent de Daniel Johnston proposa à Martsch que BTS soit son backing band. L’affaire fut conclue. En trois ans, beaucoup de choses se sont…

Jehnny Beth – To love is to live

Et entre les deux, la rage. Entre un S et le verbe aimer. La rage, en forme d’apostrophe impossible, quand les deux ne veulent pas se coller. S’aimer, pourtant. To love is to live, comme l’annonce Jehnny Beth. Vivre. Aimer. Vivre et puis aimer. S’aimer peut-être, s’aimer enfin, tant ses chansons prennent la forme d’un…