[1990 – 2020] Very Swell !

Il y a tout pile 30 ans, Swell posait solidement les bases de sa musique faussement nonchalante et pleinement envoûtante. Avec trois mélodies faites avec deux bouts de ficelle, David Freel ouvrait les années 90 de la plus belle des manières. En 1990, il avait tout dit quand tout restait à faire.

Swell

41 is 25

En 1994, Swell jouit enfin d’une distribution correcte grâce à sa signature chez American Recordings (The Black Crowes, The Jayhawks). Le groupe, repéré par quelques plumes de la presse musicale européenne, va pouvoir diffuser pleinement son spleen épuré et faussement monotone.