En 2011, You Were A Dick avait totalement bouleversé le compère Guimauve. Formé en 1992 par Jeffrey Martin et John K. Berry, Idaho est un pilier du label Talitres et est le contraire de Motorama. La pop glacée des russes réussit à vous prendre à la gorge en moins de deux secondes… Il vous faudra une vingtaine d’écoutes (au minimum) pour apprécier les chansons d’Idaho à leur juste valeur.

Pilier du slowcore et se foutant complètement des modes et du temps, Jeff Martin produit une musique belle à chialer. C’est donc un groupe totalement bouleversant que Sean Bouchard a importé en France. Soutenus mordicus par Libération et chéris par une poignée de fans, les morceaux d’Idaho sont des petits bonbons dotés d’une douce amertume. Depuis 1993 et l’indispensable Year After Year, Jeff Martin distille ses albums dans son coin et réussit à chaque fois à nous tirer quelques larmes.
Le dernier album en date du monsieur (You Were A Dick – 2012) est un sans faute impressionnant.

Jeff Martin

Comment as-tu rencontré le label Talitres ?

Jeffrey Martin : C’est fou ! Cela fait si longtemps que je ne m’en rappelle pas.
Je pense que c’est John Berry, avec qui j’ai commencé Idaho, qui a permis de faire le lien.
John est mort il y a quelques mois… Je peux donc pas lui demander.
J’ai l’impression que Talitres est un des labels indépendants français les plus prestigieux. Et depuis 10 ans, les relations avec Sean sont excellentes.

Idaho – Jump Up

C'est important que Talitres soit un label français ? Quelles sont tes relations avec la France ?

Jeff Martin : La France est le pays qui aime le plus Idaho avec les États-Unis.
Je pense que c'est grâce aux critiques positives de Libération qui n'a eu de cesse de nous suivre depuis le début. Et puis Idaho raisonne dans le psychisme français. Un peu comme Chet Baker ! Vive la musique triste californienne !

Comment travailles-tu avec le label Talitres ?

Jeff Martin : Sean me donne des bons conseils sur tout, que ce soit l'ordre des chansons, les interviews ou la tournée. Il n'y a vraiment que Talitres pour distribuer Idaho. Je me demande pourquoi Sean travaille avec moi. Je suis le pire V.R.P. en ce qui concerne la musique d'Idaho. Il doit se dire qu'Idaho est une bonne chose et qu'il faut savoir prendre les bonnes choses qui passent.

Lis-tu les critiques des disques d'Idaho ?

Jeff Martin : Je les lis. Cependant le français est difficile à traduire ce qui peut être très frustrant !

Idaho de retour en 2017

Quels sont tes projets pour 2017 ? Un nouvel album avec Talitres

Jeff Martin : Le nouvel album est quasiment terminé. Il reste le mixage à faire et cela va prendre du temps car je vais faire se rencontrer Pro-Tools et une table de mixage de 16 pistes. Tout est analogique chez Idaho. Il nous faut donc beaucoup de matériel. Le nouvel album sera gorgé de guitares électriques. Comme ce que nous faisions dans les 90's.

The Forbiden EP - Alas, The Lone Gunman et You Were A Dick sont disponibles via Talitres.

Un grand merci à Guillaume pour la photographie.

Retrouvez les autres articles pour le quinzième anniversaire de Talitres :
[1/15 – Talitres is 15] Elk City
[2/15 – Talitres is 15] Dialogues croisés avec Motorama
[3/15 – Talitres is 15] Do the Stranded Horse
[4/15 – Talitres is 15] Vous ne viendrez plus chez Total Heaven par hasard !
[5/15 -Talitres is 15] 15 ans = 15 photos
[6/15 – Talitres is 15] Le Grand Drift
[7/15 – Talitres is 15] Frànçois, l’homme tranquille

+ d'articles et photos :
Partagez!8