Indie Rock

Son du jour

“Le sport, c’est de la merde” chantait Jacno. Les Peter Kernel ne sont pas loin d’être d’accord.

Son du jour

Que ma joie demeure disait l’autre. Joy ne fait ni dans la cantate, ni dans la visitation mais pourrait bien être dans la lumière avec un deuxième album, All The Battles réalisé par John Parish et John Dent, dans les bacs le 7 octobre chez Caramel Beurre Salé.

News
Blossoms

Blossoms

Les Blossoms ou quand Liverpool rencontre Manchester…. James Skelly des Coral (Liverpool) a décidé de regarder ailleurs que dans les pubs de sa ville et a produit le premier single des Blossoms, groupe mancunien de son état. Rafraichissant.

Chroniques

Les fans d’Interpol sont des gens courageux. Depuis le splendide Turn on the Bright Lights, il ne s’est pas passé grand chose chez la Paul Banks Company. Ou très peu. On se rappelle des larmes qui ont coulé lorsque leur deuxième album Antics a résonné pour la première fois dans les enceintes de la chaine […]

Chroniques

Pour résumer les choses très rapidement, le nouveau disque solo de l’ami Mascis n’a qu’un défaut : son prédécesseur. Le Droopy du Massachusetts avait publié en 2011 un disque sensationnel avec Several Shades of Why. Déjà que le type était responsable de la meilleure reformation des années 2000 avec Dinosaur Jr et sa sacro-sainte trilogie […]

News

Mark Lanegan sortira cet automne un nouvel album, Phantom Radio. En attendant que le Triste Sire déboule avec ses nouveaux cachetons, son label nous envoie une carte postale estivale intitulée No Bells On Sunday. Tout un programme.

News

Who Will Cut Our Hair When We’re Gone ? des géniaux The Unicorns ressort le 26 août en CD et le 9 octobre dans une édition vinyle limitée.

Son du jour

Ils ont été la bonne surprise de la Route du Rock 2014 dégommant les revenants proprets Slowdive et Portishead qui n’en finit plus de partir. Protomartyr a sorti en avril chez Hardly Art, Under Color of Official Right, un deuxième album ramassé et tendu.

Découvertes
Ought

Ought

Bon, on tient le cinglé de l’année en la personne de Tim Beeler. Le chanteur des Ought emballe à lui seul le disque.

Interviews

En 2009, la planète indé vivait au rythme des sorties des chansons de ce groupe de Brooklyn. Il faut dire que les pépères avaient frappé à la porte d’entrée avec Let’s Go Surfing sous le bras. Forcément, ça en impose.

News

On ne l’attendait plus et il surgit enfin de la pénombre, le nouvel album de I Love You But I’ve Chosen Darkness le 28 octobre. Dust fera t-il mordre la poussière à la concurrence ?

News

Ryan Adams a réellement changé de décennie. Dans les années 2000, Monsieur Whiskeytown sortait un disque tous les six mois. Et sans s’en rendre compte, il a fini par lasser son monde.