Catégories
Son du jour

Vidéo : Dirty Projectors – Holy Mackerel

Un peu de douceur avant le brutal rush de la rentrée reconfinée avec Dirty Projectors et son Holy Mackerel, extrait de Super João disponible le 4 septembre chez Domino Record.

Super João est le troisième volet d’une série de cinq EP que Dirty Projectors sort cette année, le tout sera réuni dans un coffret deluxe mais aussi en double vinyle de 20 titres le 13 novembre. Avec Holy Mackerel, Dave Longstreth nous caresse avec sa bossa à la João Gilberto sur un poème surréaliste à l’écriture au fil de la plumes et de la pensée. Promise me and I’ll promise you, love me as wild. Impensable, non ?

Dave Longstreth explique, « ce cycle d’EP aborde les thèmes de la croissance, la transition, l’espace liminal et l’identité changeante. Alan Ginsberg avait une expression « first thought, best thought » pour désigner un style d’écriture en particulier – pas exactement une écriture automatique, mais plutôt rapide, spontanée, confiante. Pour moi, ces chansons parlent de la redécouverte de cette écriture après les ouroboros stéréo de l’époque d’Ivo Shandor (Dirty Projectors, Lamp Lit Prose). Et je pense que pour nous – Felicia, Maia, Kristin, Mike et moi – il s’agit de la trouver pour la première fois : jouer, écrire, apprendre ensemble en tant que nouveau groupe ».

Dirty Projectors – Holy Mackerel

Ears all stood up straight
Like I’m feral
Hunger in my face
I’m a werewolf
It’s not terrible to sway
In your arms at end of day
Sated, persuaded
Domesticated way

Skulking all alone
It was blindness
‘Til you showed me home
And kindness
And behind us closed the gate
Verified, co-signed by fate
Sway in the foyer
Braided, embroidered
Into each others’ days

Holy Mackerel, Holy Mackerel
Holy Mackerel, Holy Mackerel

If I talk this way
Interrupt me
I’ll go on for days
I get funny
Oh but honey if I do
Promise me and I’ll promise you
Love me as wild
Hype and unbridled
As we in this moment do

Holy Mackerel, Holy Mackerel
Holy Mackerel, Holy Mackerel
Holy Mackerel, Holy Mackerel
Holy Mackerel, Holy Mackerel

Dirty Projectors - Super João

Dirty Projectors - Super João

Tracklist : Dirty Projectors - Titre album
  1. Holy Mackerel
  2. I Get Carried Away
  3. You Create Yourself
  4. Moon
  5. If Ever

Lyonnais qui revendique sa mauvaise foi car comme le dit Baudelaire, "Pour être juste, la critique doit être partiale, passionnée, politique...", Davantage Grincheux que Prof si j'étais un des sept nains, j'aime avant tout la sincérité dans n''importe quel genre musical...
Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cela pourrait vous intéresser

TINALS 2019

Ça c’est TINALS !

Qu’importe les ‘ronchondoillons’, le TINALS demeure le festival indé incontournable du début de l’été. Malgré le succès et les tentations que cela aurait pu entraîner, ce festival a conservé sa philosophie exprimée dans sa profession de foi : « une programmation dictée uniquement par les coups de cœur dans un cadre verdoyant. De la musique avant…
Dirty Projectors - Hi Custodian

clip : Dirty Projectors – Hi Custodian

Dirty Projectors – Hi Custodian Certains groupes proposent un clip par chanson pour le promouvoir jusqu’à la corde, les Dirty Projectors mettent quasi leur dernier disque, Swing Lo Magellan, plus des titres inédits dans un seul court métrage de plus de 20 minutes en partenariat avec Youtube et Pitchfork. On pérégrine dans une Amérique à…
Le Caravage - Les musiciens

Viens voir les musiciens…

L’été s’étiole mollement, la reprise n’est pas loin et plutôt que de gloser sur les lieux de villégiatures de nos artistes, façon Closer, SK a préféré leur demander qu’elle avait été la bande son de leurs vacances parfois studieuses. Et l’on découvre d’autres passions que la musique…
Dirty Projectors - Gun Has No Trigger

clip : Dirty Projectors – Gun Has No Trigger

Dirty Projectors – Gun Has No Trigger Les Dirty Projectors tutoie les anges avec ce Gun Has No Trigger avant la sortie d’un nouvel album, Swing Lo Magellan le 9 juillet. La voix de Dave Longstreth est toujours aussi impressionnante et les vocalises multicolores des choristes en font un classique instantané.
St Vincent @ La Maroquinerie, Paris - 26.04.2009

The National Gallery aux Nuits de Fourvière

The National – Crédit photo : Keith Klenowski Il y a des soirées qui resteront gravées dans les mémoires. Celle d’hier en est une ; l’affiche était pourtant belle, une nuit Brooklyn avec à la baguette les new yorkais de The National mais la chaleur d’abord étouffante, le ciel jaune zébré de violents éclairs et…

Plus dans Son du jour

STRUCTURES - Robbery

Vidéo : Structures – Robbery

I know we’re all infected. Pendant que la horde ne jure que par Idles, Fontaines D.C, Protomartyr ou Shame, quatre amiénois font le casse du moment avec Robbery et ses guitares perforant nos coffres-forts.
Matt Berninger - One More Second

Vidéo : Matt Berninger – One More Second

Il est libre Matt. En solo, on quitte la nationale pour le suivre sur les chemins de traverse à émotions et à désillusions. One More Second sonne l’heure des adieux à jamais, des regrets mâtinés d’espoir.
Neptune - Stella

Vidéo : Neptune – Stella

On a tous rencontré une Stella, une pour qui le dernier verre est de trop, celui qui au choix fait perdre un peu de dignité ou gagner un peu d’humanité.
Rosemarie - Nuit d'été

Vidéo : Rosemarie – Nuit d’été

Hier c’était notre dernière Nuit d’été, et c’est un renouveau pour Rosemarie qui a rangé les Paillette et l’anglais pour chanter enfin en français.
Laura Veirs

Vidéo : Laura Veirs – Turquoise Walls

Vous ne connaissez pas Laura Veirs ? Elle sort pourtant son onzième album (!), My Echo le 23 octobre chez Bella Union / Pias avec la participation de Jim James, Bill Frisell, Karl Blau, Matt Ward et d’autres.