Écrit en partie l’hiver dernier sur l’île de la Désirade (Guadeloupe), Providence prend élégamment la suite d’Anti Slogan et nous fait espérer des jours meilleurs avec des chansons puissantes et tenaces.


Enregistré avec le clan des fidèles (Sylvain Joasson, Steffen Charron, Mocke, Olivier Marguerit aka O, Nicolas Worms, Jérémie Arcache, Polina Panassenko, Stéphane Milochevitch aka Thousand, Sébastien Libar, Oleg Kondratenko et son orchestre macédonien), Providence transforme Rémy Poncet en Saint Augustin Pop.
Chevalrex prêche donc pour la fin de l’état de grâce et se retrouve au pied du Vercors. L’ex Drômois, qui a fait confiance à son instinct sur ce disque, nous guide donc vers le printemps et ses hirondelles. On écoute donc, confiné, ses chansons qui doivent autant à la pop française qu’aux effluves aériennes américaines. Et on se dit qu’on a de la chance de croiser la route de ce pélèrin pop.
Et on le laisse parler, car c’est évident lui qui parle le mieux de ses chansons.

« La tombe de Jim est en ce sens une chanson importante, au cœur du disque. C’est l’histoire d’un deuil et d’une reconstruction. C’est la tombe d’un père disparu, du vide après une disparition et de la musique comme recours. Au delà de cette idée de renouveau imposé, de choses à affronter, qui sont des thèmes récurrents dans mes chansons, j’aime la figure créée par le prénom Jim, l’imaginaire qu’il véhicule. J’ai assez vite pensé à la chanson Jim de Murat, que j’adore, qui évoque Jim Harrison, un lointain horizon rural américain. L’idée de la chanson a été déclenchée par le titre d’ailleurs, probablement un écho à la tombe de Jim Morrison au Père Lachaise qui était à 2 pas du studio où j’avais travaillé sur mes précédents albums, Futurisme et Anti slogan. Je l’ai écrite très vite, tout s’est déposé en quelques heures. J’aime beaucoup quand l’inconscient prend la main au moment de l’écriture, quand les questions n’ont pas le temps d’apparaître, que la page est noircie et que les portes restent ouvertes. »

Chevalrex – La tombe de Jim

De la peur au courage, de la crainte à l’imprudence,
Il n’y a que toi pour estimer la pente.
Tout retour en arrière est exclu de la marche,

Tu es celle qui dévale les pentes jusqu’à la tombe de Jim.
Autour la terre est morte, un combat bien trop lourd à porter,
Toujours cette ombre dans la vallée.
Entre toi et le monde, le vent souffle si fort
Il faudra trouver un toit pour te chauffer jusqu’à la tombe de Jim.
Et la musique au fond me donne une ultime option,
De la matière pour des années,
De nouveaux sentiments face à nos déracinements,
Autant de pentes à dévaler jusqu’à la tombe de Jim.

Amen !

Chevalrex sera en concert au Café De la Danse (Paris) le 15 avril.
Plus d’informations : www.chevalrex.net
Providence de Chevalrex sera disponible le 22 janvier 2021 chez Vietnam / Because.

Chevalrex - Providence

Tracklist : Chevalrex - Providence
  1. Au crépuscule
  2. Providence
  3. Tant de fois
  4. La tombe de Jim
  5. Ophélie
  6. Ophélie suite
  7. Monarchie
  8. L'endroit d'où je parle
  9. Dis à ton mec
  10. Une rose est une rose (feat. Thousand)
  11. Mauvais départ
  12. Désirade

Les prochains concerts de Chevalrex en France
DateSalleVilleTickets
20 May 2021Le Grand MixTourcoing 
25 Jun 2021Le KrakatoaMérignac 
26 Jun 2021Chato'doBlois 
15 Sep 2021AEROGAREMetz 
15 Sep 2021L’AREOGAREMetz 
21 Sep 2021Cafe de la DanseParisAcheter un Ticket
Dates de concerts fournies par Bandsintown
Chevalrex – Providence
9/10
Pouet? Tsoin. Évidemment.
Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

2009 - 2021 : 31 M de vues sur note chaine YouTube !

Merci aux artistes et labels qui nous ont fait confiance !

Avec : Mariama, Sayem, St Augustine, Ornette, The Dodoz, Dominique A, Lisa Hannigan, Nadeah, Hocus Pocus, BabX, Absynth Minded, Diane Birch, 3 Minutes Sur Mer, Applause, Jon And Jen, Anita Drake, Mademoiselle K, Richard Walters, Brune, Chew Lips, Emily Loizeau, Julia Stone, Sarah Blasko, Marie-Flore, MLCD (My Little Cheap Dictaphone), Hey Hey My My, AaRON, Foreign Beggars, Skip The Use, Hyphen Hyphen, Curry And Coco, Lilly Wood And The Prick, Rivkah, Kid Bombardos, You, Sharleen Spiteri , Thos Henley, Élodie Frégé, Caro Emerald, Viva And The Diva, Sly Johnson, Belleruche, Skip The Use, Ben Mazue, The Dø, Twin Twin, Marie-Pierre Arthur, Chris Garneau, Angus And Julia Stone

↪ Toutes les SK Sessions

↪ Abonnez-vous à notre chaine YouTube!

Cela pourrait vous intéresser

Chevalrex - La tombe de Jim

Vidéo : Chevalrex – La tombe de Jim

Bon ok, Chevalrex est poilu comme un singe. Mais enfermé dans son cabinet de curiosité, il trousse de magnifiques chansons à emporter jusqu’à notre dernière demeure.
Chevalrex - Tant de fois

Vidéo : Chevalrex – Tant de fois

Providence était gorgée de lumière, de guitares et de claviers scintillants. Tant de fois dévoile le côté plus sombre de la boule à facettes de Chevalrex pour annoncer son nouvel album disponible le 22 janvier 2021 chez Vietnam.
Chevalrex - Providence

Vidéo : Chevalrex – Providence

On vous a dit ici tout le bien de cette Providence Chevalrex, voilà ce titre mis en images très simplement ce qui en renforce sa puissante beauté.
CHEVALREX©Polina Panassenko

Chevalrex souverain

Retour providentiel pour Chevalrex avec le premier extrait de son quatrième album, Providence à paraître en janvier 2021 chez Vietnam / Because Music.
Chevalrex - Amiral Pop

Chevalrex – Amiral Pop

Avant de clôturer l’année 2019 de fort belle manière le temps d’un concert au 104, Chevalrex revient avec un EP, Amiral Pop et continue de flotter au dessus des flots.
Chevalrex - Bonjour chez moi

Vidéo : Chevalrex – Bonjour chez moi

Le Cousteau entomologiste de la pop française, le hobbit chantant et dansant Chevalrex balance ses bombinettes pop intimistes en fanfare dans un des albums en français de l’année, Anti Slogan sorti en mars chez Vietnam / Because.

Plus dans Chroniques d'albums

Maxwell Farrington & Le SuperHomard - Once

Maxwell Farrington & Le SuperHomard – Once

Ceci sera une chronique basique d’un disque né grâce à une rencontre autour d’une reprise a cappella de Burt Bacharach et qui doit autant à Scott Walker qu’à Lee Hazelwood.
Belfour - Si la rivière coule

Belfour – Si la rivière coule

Belfour, duo composé des magnétiques Lucie Mena et Michael Sacchetti, prend des chemins de traverse pour atteindre des cimes des arbres centenaires du Colorado.
Dinosaur Jr - Sweep

Dinosaur Jr. – Sweep It Into Space

Né avant la chute du Mur de Berlin, Dinosaur Jr. n’est pas touché par les années qui passent. Et ce n’est pas une pandémie qui va calmer les velléités sonores de ce trio américain… Enregistré en partie en 2020, ce douzième album fait des merveilles et nous propulse dans le monde d’avant tout en espérant…
The Coral - Coral Island

The Coral – Coral Island

Nés dans le sillage des effluves de la Brit pop, les Coral ont cassé la baraque en 2002 avec le premier disque et Dreaming Of You, leur unique tube. Depuis ? Une dizaine d’albums, confinés à un succès anglo-saxon, tous excellents. Maintes fois dépassés dans les classements par la jeune garde, les Coral n’ont jamais…
Olivier Rocabois - Goes Too Far

Olivier Rocabois – Goes Too Far

Olivier Rocabois fait feu de tout bois pour dépasser par la droite Neil Hannon sans le prévenir et laisser tout penauds les frères Brewis de Field Music.