La Route du Rock 2010
Le festival la Route du Rock prendra d’assaut comme tous les étés le fort de Saint-Père de Saint-Malo pour une ‘collection été’ riche en couleurs et en sonorités.

La Route du Rock

La Route du Rock propose pour ses 20 ans les 13, 14 et 15 août une programmation pointue et unique qui vous élèvera à coup sûr vers le 7ème ciel musical si ce n’est au paradis de la musique indé.

On retrouvera donc avec plaisir le vendredi 13 août le vieux briscard multi instrumentiste Yann Tiersen, les barrés new yorkais de Liars avec leur nouvel opus, Sisterworld, le prodige canadien Caribou qui nous offrira un verre de retour d’Asie, les explosives Dum Dum Girls, le génial torontois Owen Pallett qui a sorti dès janvier, Heartland, un des albums de l’année.

Le lendemain, c’est Massive Attack qui traversera le channel pour jouer Heligoland avec l’aide sans doute de Martina Topley Bird et d’Hope Sandoval qui se produiront le même soir et du buzz de l’année, Two Door Cinema Club, TDCC pour les scouts. Enfin le dimanche enverra du gros avec le retour très attendu des Flaming Lips (espérons qu’ils ne feront pas le même flop que My Bloody Valentine l’année dernière) qui viendront allumer le calumet psyché pendant que The National iradiera de son High Violet, que les Rapture nous feront léviter jusqu’à l’extase avec les nouvelles compositions d’un nouvel album à paraitre et que les trois bardes barbus d’Archie Bronson Outfit ne nous casseront pas les Coconut avec leur musique delirium tremens from outerspace. Point de dormition donc en ce 15 août, et si vous ne voyez pas la vierge à St Malo vous entenderez assurément les anges.

Date : 13, 14 et 15 août 2010

Lyonnais qui revendique sa mauvaise foi car comme le dit Baudelaire, "Pour être juste, la critique doit être partiale, passionnée, politique...", Davantage Grincheux que Prof si j'étais un des sept nains, j'aime avant tout la sincérité dans n''importe quel genre musical...
Vous avez aimé ? Partagez !
2 réponses sur « Prenez la route du rock ! »

Les commentaires sont fermés.

Cela pourrait vous intéresser

Les jolis tours de Pottery

Les Raptors de Toronto viennent d’être sacrés champions de NBA, Céline Dion arrête de casser les oreilles de Las Vegas et les Pottery arrivent en France pour un concert à La Route du Rock. La semaine parfaite pour nos cousins Canadiens.
La Route du Rock 2016

C’est parti pour la Route du Rock 2016

On ne présente plus la Route du Rock, cet incontournable festival ayant lieu à Saint-Malo, qui revient cette année pour sa 26ème édition estivale du 11 au 14 août 2016 !
Kevin Morby - Singing Saw

Kevin Morby – Singing Saw

Le label Dead Oceans, basé conjointement à Bloomington (Indiana) et Austin (Texas) est comme le Messie : il transforme chaque disque en galette bénie par la Sainte Mélodie et multiplie les sorties comme aucun autre label. Après les beaux disques du brillant Destroyer et du revenant Bill Fay, c’est au tour de Kevin Morby de […]

Plus dans News

clairedaysthechoir-mysisterclaire

Au cœur de Claire

Marie Desplechin soutient que « penser est une affaire intime. » Pour Claire Days c’est chanter. Chanter avec grâce, délicatesse, tendresse les affres intérieurs, les effrois enfouis, les douleurs endormies.
Wet Leg

Belles gambettes

C’est le buzz du moment dans la musique populaire et c’est mérité. Wet Leg en deux morceaux séduit la planète indie.
Mathieu Boogaerts - Guy Of Steel

Inoxydable Mathieu Boogaerts !

Oubliez Iron man, notre gars Mathieu a du style. Notre gentleman cambrioleur d’émotions ambiance cuisine, chambre et salon et sera en tournée cet automne avec un concert salle Molière à Lyon le jeudi 14 octobre 2021.
Nick Wheeldon

[EXCLU] Nick well done !

Nick Wheeldon nous offre en avant première une des chansons de l’année avec l’histoire de sa création.
Handy Curse

Hey Handy Curse !

Demain sort, le premier album d’Handy Curse, projet solo de Samuel Roux (Bootchy Temple, Jaromil Sabor, 39th & The Nortons). SK* vous le propose en avant première dès ce soir.
Blondino - Sauvage amoureuse

Blondino, un paradis plus loin

On pourrait bien écrire sur Sauvage, amoureuse. La prendre à part, et au fond simplement la décrire. On pourrait. Cela aurait-il du sens ? Peut-être. Pas sûr. Tant les chansons de Blondino rentrent dans des espaces plus grands, plus vastes.