Foals @ La Route du Rock 2010
Foals @ La Route du Rock 2010 (© Rémy Grandroques)

Vingtième édition, toute une vie pour un festival ! Avec ses moments forts, ses déceptions, ses rencontres, ses mésaventures, et ses découvertes….
Toujours une même ligne directrice depuis le début, défendre une certaine idée de la musique Rock. Découvrir des talents, mettre en avant des artistes émergents ou encore nous rappeler nos fondamentaux, plutôt que de tomber dans la facilité en invitant les artistes du moment pour assurer les entrées, au risque d’être dans le déséquilibre financier. Cela fonctionne depuis presque vingt ans (l’anniversaire aura lieu sur l’édition de cet hiver) et espérons que cela fonctionnera encore pour les vingt années à venir !

Pour ma part, c’est la onzième édition à laquelle je participe, et c’est toujours un plaisir. Un rendez-vous incontournable de l’année. Parmi tous les festivals sur lesquels j’ai pu travailler, c’est celui que j’affectionne le plus, évidemment pour sa programmation, toujours aussi pointue, mais aussi pour l’ambiance et le site, également pour le principe d’une scène unique, qui permet de profiter de tous les concerts et enfin pour retrouver toutes les personnes qui y travaillent, et avec qui j’ai noué des liens.

Quelques souvenirs en vrac de ces onze dernières éditions :
The Cure (2005) : Robert Smith avait accepté de venir, car enfant, il venait passer ses vacances à St Malo avec ses parents. Comme quoi une date de concert tient à peu de chose !

Dionysos (2004) : Malgré des trombes d’eau, qui ont failli annuler le festival, et qui ont compliqué le travail de tous, Mathias Malzieu nous a fait un slam mémorable entre la scène, la tour régie et la caméra grue !

Placebo (2000), Muse (2001), Franz Ferdinand (2006) : A l’époque où ils faisaient des concerts dans des lieux à taille humaine!

Peaches (2004) : Qui nous a fait un show super sex, et en 2009 qui dès le 2ème morceau décide de slamer au milieu de la foule, (ce qui m’a permis de faire une de ces photos qui marque !)
Franck Black (2001) : Toujours un grand moment en live.

Des groupes que j’ai découvert et dont je suis devenu un inconditionnel :
New Young Pony Club (2007), Electrelane (2007), The Organ (2005), Interpol (2001/2002), Roni Size (2000/2002), Departure Lounge(2002), Death In Vegas (2000/2003), Syd Matters (2003), Band Of Horses (2006)….
Les incontournables de la scène rock qui sont passés par là : Pulp, Sonic Youth, The Smashing Pumpkins, My Bloody Valantine, Pixies, The Cure, The Wedding Present… Que de bons souvenirs…

Cette année encore La Route Du Rock a tenu ses promesses. Pour cette édition exceptionnelle, la programmation a été particulièrement excellente. Trois soirées de rock, électro-rock et psyché, en faisant un petit détour pas la trip-hop.
Ma discothèque va augmenter de quelques volumes !
Yann Tiersen qui présentait une création originale, Dust Lane, pour le festival, très électro-rock mais en gardant l’esprit qui caractérise sa musique.
Massive Attack, venue avec les guest-stars de leurs premiers albums, Martina Topley Bird, Daddy G ou Horace Andy.
Les Foals qui étaient au top, le meilleur concert que j’ai vu d’eux.
The Flaming Lips, qui ont fait un show, comme à leur habitude, un slam de Wayne Coyne dans sa légendaire bulle, confettis, boule à facettes, ours, pyrotechnie, écran géant…
Et mes découvertes de l’année !
Martina Topley Bird (voix sur Maxinquaye de Tricky) avec un morceau entêtant, Baby Blue. Caribou qui ont clôturé la première soirée et ont fait danser les derniers spectateurs avec leur électro-danse très bien calibrée. The Black Angels avec leur rock sombre et psyché. Two Door Cinema Club et leur pop survitaminée et hyper accrocheuse. Serena Maneesh à la limite de la noisy.

Enfin bref, ce fut de grands moments musicaux, une édition qui restera dans les mémoires…

Foals

2010_08_14_FoalsRdR
2010_08_14_FoalsRdR
2010_08_14_FoalsRdR
2010_08_14_FoalsRdR
2010_08_14_FoalsRdR
2010_08_14_FoalsRdR
2010_08_14_FoalsRdR
2010_08_14_FoalsRdR
2010_08_14_FoalsRdR
2010_08_14_FoalsRdR
2010_08_14_FoalsRdR

The Flaming Lips

2010_08_14_The_Flaming_Lips_RdR
2010_08_14_The_Flaming_Lips_RdR
2010_08_14_The_Flaming_Lips_RdR
2010_08_14_The_Flaming_Lips_RdR
2010_08_14_The_Flaming_Lips_RdR
2010_08_14_The_Flaming_Lips_RdR
2010_08_14_The_Flaming_Lips_RdR
2010_08_14_The_Flaming_Lips_RdR
2010_08_14_The_Flaming_Lips_RdR
2010_08_14_The_Flaming_Lips_RdR
2010_08_14_The_Flaming_Lips_RdR
2010_08_14_The_Flaming_Lips_RdR
2010_08_14_The_Flaming_Lips_RdR

The National

2010_08_15_The_National_RdR
2010_08_15_The_National_RdR
2010_08_15_The_National_RdR
2010_08_15_The_National_RdR
2010_08_15_The_National_RdR
2010_08_15_The_National_RdR

Massive Attack

2010_08_14_Massive_Attack_RdR
2010_08_14_Massive_Attack_RdR
2010_08_14_Massive_Attack_RdR
2010_08_14_Massive_Attack_RdR
2010_08_14_Massive_Attack_RdR
2010_08_14_Massive_Attack_RdR

The Rapture

2010_08_15_The_Rapture_RdR
2010_08_15_The_Rapture_RdR
2010_08_15_The_Rapture_RdR
2010_08_15_The_Rapture_RdR
2010_08_15_The_Rapture_RdR
2010_08_15_The_Rapture_RdR
2010_08_15_The_Rapture_RdR
2010_08_15_The_Rapture_RdR
2010_08_15_The_Rapture_RdR
2010_08_15_The_Rapture_RdR
2010_08_15_The_Rapture_RdR
2010_08_15_The_Rapture_RdR

Serena Maneesh

2010_08_15_Serena_Maneesh_RdR
2010_08_15_Serena_Maneesh_RdR
2010_08_15_Serena_Maneesh_RdR
2010_08_15_Serena_Maneesh_RdR
2010_08_15_Serena_Maneesh_RdR
2010_08_15_Serena_Maneesh_RdR
2010_08_15_Serena_Maneesh_RdR
2010_08_15_Serena_Maneesh_RdR
2010_08_15_Serena_Maneesh_RdR
2010_08_15_Serena_Maneesh_RdR

Liars

2010_08_13_Liars_RdR
2010_08_13_Liars_RdR
2010_08_13_Liars_RdR
2010_08_13_Liars_RdR
2010_08_13_Liars_RdR
2010_08_13_Liars_RdR
2010_08_13_Liars_RdR
2010_08_13_Liars_RdR

Two Door Cinema Club

2010_08_14_Two_Door_Cinema_Club_RdR
2010_08_14_Two_Door_Cinema_Club_RdR
2010_08_14_Two_Door_Cinema_Club_RdR
2010_08_14_Two_Door_Cinema_Club_RdR
2010_08_14_Two_Door_Cinema_Club_RdR

Martina Topley Bird

2010_08_14_Martina_Topley_Bird_RdR
2010_08_14_Martina_Topley_Bird_RdR
2010_08_14_Martina_Topley_Bird_RdR
2010_08_14_Martina_Topley_Bird_RdR
2010_08_14_Martina_Topley_Bird_RdR

We Have Band

2010_08_14_We_Have_Band_RdR
2010_08_14_We_Have_Band_RdR
2010_08_14_We_Have_Band_RdR
2010_08_14_We_Have_Band_RdR
2010_08_14_We_Have_Band_RdR

Dum Dum Girls

2010_08_13_Dum_Dum_Girls_RdR
2010_08_13_Dum_Dum_Girls_RdR
2010_08_13_Dum_Dum_Girls_RdR
2010_08_13_Dum_Dum_Girls_RdR
2010_08_13_Dum_Dum_Girls_RdR
2010_08_13_Dum_Dum_Girls_RdR
2010_08_13_Dum_Dum_Girls_RdR
2010_08_13_Dum_Dum_Girls_RdR

Bonus 1 : Yann Tiersen, The Black Angels, Caribou…

2010_08_13_Compilation_RdR
2010_08_13_Compilation_RdR
2010_08_13_Compilation_RdR
2010_08_13_Compilation_RdR
2010_08_13_Compilation_RdR
2010_08_13_Compilation_RdR
2010_08_13_Compilation_RdR
2010_08_13_Compilation_RdR
2010_08_13_Compilation_RdR
2010_08_13_Compilation_RdR
2010_08_13_Compilation_RdR
2010_08_13_Compilation_RdR
2010_08_13_Compilation_RdR
2010_08_13_Compilation_RdR
2010_08_13_Compilation_RdR
2010_08_13_Compilation_RdR
2010_08_13_Compilation_RdR
2010_08_13_Compilation_RdR

Bonus 2 : Archie Bronson Outfit, The Hundred In The Hands, Owen Pallett…

2010_08_13_Compilation2_RdR
2010_08_13_Compilation2_RdR
2010_08_13_Compilation2_RdR
2010_08_13_Compilation2_RdR
2010_08_13_Compilation2_RdR
2010_08_13_Compilation2_RdR
2010_08_13_Compilation2_RdR
2010_08_13_Compilation2_RdR
2010_08_13_Compilation2_RdR
2010_08_13_Compilation2_RdR
2010_08_13_Compilation2_RdR
2010_08_13_Compilation2_RdR
2010_08_13_Compilation2_RdR
2010_08_13_Compilation2_RdR
Partager cet article
3 réponses sur « La Route du Rock # 20ème Edition – 2010 »

Préambule : qu’Alain se rassure, je suis juste entrain de commenter la troisième galerie d’une série de 3 que mon filtre m’a interdit de visionner la semaine dernière ;-)

En effet, impressionnant le carnaval des Flaming Lips : c’est pas juste pour la petite rime, mais la 6 et la 9 me bluffent ! Surtout la 6 : mégaphone + confettis, la totale !!

Belle découverte physique également que Serena Maneesh : et pas seulement pour cette jolie blonde, le guitariste avec son bandeau n’est pas sans me rappeler Arnaud des Yolks, j’adore son style ;-)

Autrement, j’aime particulièrement : 3-4-7-8 sur ton set des Liars, la 2 de The Rapture, la 2 de Caribou, et… la superbe série de rockeuses irrésistibles : la 1 de « Ainsi les Hiboux », ainsi que les 2 et 4 de The Hundred in the Hands… comme dirait Grand Papa Strygidé, chuis love ;-) ;-)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cela pourrait vous intéresser

Les jolis tours de Pottery

Les Raptors de Toronto viennent d’être sacrés champions de NBA, Céline Dion arrête de casser les oreilles de Las Vegas et les Pottery arrivent en France pour un concert à La Route du Rock. La semaine parfaite pour nos cousins Canadiens.
La Route du Rock 2016

C’est parti pour la Route du Rock 2016

On ne présente plus la Route du Rock, cet incontournable festival ayant lieu à Saint-Malo, qui revient cette année pour sa 26ème édition estivale du 11 au 14 août 2016 !
Kevin Morby - Singing Saw

Kevin Morby – Singing Saw

Le label Dead Oceans, basé conjointement à Bloomington (Indiana) et Austin (Texas) est comme le Messie : il transforme chaque disque en galette bénie par la Sainte Mélodie et multiplie les sorties comme aucun autre label. Après les beaux disques du brillant Destroyer et du revenant Bill Fay, c’est au tour de Kevin Morby de…

Plus dans Photos de concert

Martin Luminet et les enfants de l’ALAE

Fabrice Buffart s’expose aux Chants de Mars

Dans le cadre de la 14ème édition du festival Les Chants De Mars à Lyon, Fabrice Buffart proposait à l’espace d’art de la MJC du vieux Lyon, une exposition dévoilant son regard sur ce festival printanier qui irrigue d’habitude les salles lyonnaises d’artistes qui chantent en français. Il aurait été dommage vu les circonstances de…
Eagle_in_your_mind_08sk

Photos : Wintower @ Transbordeur, Lyon | 22.02.2020

Pour les retardataires, Winter + Woodstower = Wintower. C’était la deuxième édition du festival Wintower pour 3 jours bigarrés dont ce 22 février au Transbordeur à Lyon avec le punch de Kompromat, les envolées d’Isaac Delusion, l’onirisme d’An Eagle in your Mind, l’humour de Texas Menthol et l’envoûtant Zimmer sous l’œil bienveillant de Fabrice Buffart.