Minuit avant la nuit

Le Prince Miiaou – Fill The Blank With Your Own Emptiness
Troisième disque pour la belle.
A la grande surprise générale, Fill The Blank With Your Own Emptiness a la capacité de mettre pas mal de monde à l’amende.

Le Prince Miiaou

Évidemment, Le Prince Miiaou va avoir le droit à un état des lieux précis et rigoureux de la part des différents chroniqueurs. Pensez donc. Une française qui scrute au delà de l’horizon de l’Océan Atlantique et qui sort un album ambitieux…. Et après tout pourquoi pas ? Elle le mérite bien. Car Le Prince Miiaou est quelqu’un de dangereux. Si on s’amuse à lire quelques interviews de la princesse, on apprend qu’elle a fait un mémoire sur le post rock, courant de musique gonflant et pédant.  Il faut même que des universitaires allumés se penchent sur le cas de ces quelques groupes qui n’avaient rien compris à la vie (et à la musique) pour que les choses s’éclairent. Bref.

Évidemment, toute la classe lèvera le doigt en même temps pour répondre à la question suivante: « Quelles sont les influences de la princesse ? ». On entendra Animal Collective, PJ Harvey, etc…
Ce qui est moins évident par contre, c’est que Fill The Blank With Your Own Emptiness est un sacré disque.  Un disque qui se suffit à lui même, un disque qui tacle la trop parfaite Anna Calvi, un disque qui flotte au dessus de la concurrence. Pas folle, Le Prince Miiaou nous claque d’entrée de jeu un des moments de grâce de l’album J’ai des yeux. Un morceau qui fonctionne sur le fil. D’une seconde à l’autre, Le Prince peut chuter dans ce qu’il y a de plus affreux. Mais elle sautille, gambade et parvient à tenir 2mn44 de grâce reverbisée.

Et elle joue. Comme un chat avec sa pelote de laine : Be silent et son rythme martial transforme l’auditeur en souris autiste.

Évidemment, on ne s’attendait pas à ce que Fill The Blank With Your Own Emptiness tienne sur la durée. Turn me off et sa basse efficace remettent le public sous pression. A story of devotion prêche et a pour bâton de pèlerin une basse sainte et endiablée.

Évidemment, quelques accrocs parsèment ce disque. Fill The Blank With Your Own Emptiness Part Two plombe le disque.  Easy Target fatigue. Mais qu’importe…

Le Prince Miiaou a du talent et c’est tout ce qui compte.  Discrètement, elle vient de sortir un superbe disque.