Catégories
Chroniques d'albums

dEUS – Keep You Close

Sans qu’il y ait à vraiment débattre, on peut dire que dEUS est LE groupe de rock belge, on peut même ajouter que le groupe met la pâté à 98% des groupes de pop rock européens. Après Vantage Point en 2008 le groupe revient avec Keep You Close.

Premier extrait, Constant Now. Rien de très folichon. Une pop qui rentre dans les cases, pas dégueulasse, mais rien d’excitant. Avec toutefois, l’intervention de cuivres un rien kitsch. On attend mieux de la part des belges. On attend surtout l’album pour se faire une idée définitive.
Keep You Close s’ouvre avec le titre éponyme. dEUS met les petits plat dans les grands avec ce titre aux voix doublées et à l’ensemble de cordes qui lui donnent un élan lyrique. Si on me demande mon avis, je suggérerai le puissant Dark Sets In comme second single, le refrain à été expressément écrit pour être scandé…
Si tout l’album est de très bonne qualité, il est tout de même des moments meilleures que d’autres. Twice, est tout en montés en puissance et déflagrations, aux nappes de cordes bien menées, jusqu’à l’explosion finale, on sent la rage dans les voix, encore accentuée par le lyrisme qui se dégage de ce titre et qui fini par donner au morceau des allures d’hymne martial. The End Of Romance s’étend entre spoken word abrupte, et chant doux ; dualité entrant en parfaite résonance avec l’instrumentation faites de nappes délicates et de percus sèches. Le voluptueux Ghosts est d’une efficacité redoutable. On appréciera la saturation d’Easy à l’ambiance de zone industrielle désaffectée et au piano de vieux cabaret qui clôt l’album sur une outro étirée à l’infini, morceau sur lequel dEUS nous démontre l’art de la rupture.

dEUS – Keep You Close

En définitive, dEUS offre un album pop dans les règles de l’art. Presque un cas d’école. Si on peut classer sans peine l’album dans le bac de l’Easy Listening, il recèle des ressources qui peuvent passer inaperçues au premier abord : une dualité dans les atmosphères, les structures, des ruptures menées d’une main de maitre dans des constructions tout sauf linéaires, des cordes omniprésentes, des percus qui n’ont rien d’apaisées, des arrangements où rien n’est laissé au hasard… Avec Keep You Close dEUS montre qu’ils n’ont pas usurpé leur titre. Et qu’ils sont encore là.

» sortie : 19 septembre 2011

Discophage et habituée des salles parisiennes, Queen Mafalda donne son avis, surtout si on ne le lui demande pas.
Partager cet article
5 réponses sur « dEUS – Keep You Close »

Ouais, je pense bien que Ghinzu c’est la relève. Mais « historiquement » et « Dans l’insconscient collectif » je pense que dEUS, c’est quand même le groupe belge par excellence.

En même temps quel autre groupe belge (ou Français) à égalé « The Ideal Crash »?

A part ça à la première écoute c’est mieux que Vantage…

Ho ben de toute façon, quoiqu’on en dise, dEUS c’est pratique pour les couettes (ou les raquettes…) ! Et zu !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cela pourrait vous intéresser

Balthazar - Epicerie Moderne © David Heang

Balthazar, la myrrhe du son

On savait que Balthazar était né sous une bonne étoile, mais c’était sans compter les prodiges de Genghar.
dEUS - Selected Songs 1994–2014

dEUS – Selected Songs 1994–2014

dEUS – Selected Songs 1994–2014 La nouvelle compilation des belges de dEUS possède un titre un peu moins définitif que la précédente. En effet en novembre 2001, Tom Barman et les siens publiaient une compilation intitulée « No More Loud Music ». En 2014, une séparation et quatre albums plus tard, voilà Selected Songs 1994–2014, une compilation…
dEUS – Following Sea

dEUS – Following Sea

Keep You Close, le dernier album de dEUS, groupe belge de référence, paraissait en 2011. Un recueil de chansons pop, biens sous tous rapports, mais qui avait laissé les fans du groupe de rock sur leur faim. Et aujourd’hui, comme par magie, moins d’un an après la sortie de leur dernier album, le groupe sort…
Musiques En Stock 2012 - Cleet Boris

Musiques en Stock 2012

Musiques En Stock 2012 – Cleet Boris Le plus bédéphile des festivals musicaux, Musiques en Stock (à Cluses en Haute-Savoie) vient de livrer sa fabuleuse programmation 2012.

dEUS & Balthazar @ Le Trianon

dEUS @ Musilac 2011 Moyenne d’age, trente ans dans la salle du Trianon qui accueille dEUS venu défendre Keep You Close sur scène. C’est Balthazar qui ouvre le bal.
Salle : L'Epicerie Moderne

Dans la cage à Lyon

L’Epicerie Moderne (Feyzin) C’est aussi la rentrée des classes pour les salles de concerts lyonnaises qui ont affûté leur programmation afin de proposer des soirées de qualité. Première étape avec le Transbordeur et L’Epicerie Moderne.
Eels @ Musilac 2011

Musilac a fêté ses 10 ans

Musilac fêtait ses 10 ans avec pour parrain cette année, Luc Barruet, fondateur de l’association Solidarité Sida et du Solidays.

Plus dans Chroniques d'albums

Bachar Mar-Khalifé - On​Off

Bachar Mar-Khalifé – On​/​Off

Vous cherchez un seul disque pour votre reconfinement ? On​/​Off de Bachar Mar-Khalifé pourrait être celui qu’il vous faut pour les longues après-midi sous la couette, un verre d’Aloxe-Corton et un Houellebecq à portée de main.
Juanita Stein - Snapshot

Juanita Stein – Snapshot

Troisième disque solo de Juanita Stein, Snapshot nous renvoie au début des années 2000, une époque où le Royaume-Uni avait le chic pour exporter une kyrielle de bons groupes.
Jeff Tweedy - Love Is The King

Jeff Tweedy – Love is the King

Intimement lié au livre How to Write One Song, Love is the King prouve une fois de plus que Jeff Tweedy fait partie des très grands. Et si certains ont perdu le fil avec la discographie de Wilco, ce nouveau disque solo est un excellent prétexte pour se rabibocher avec son patron.

Laura Veirs – My Echo

Accompagnée Jim James, de Bill Frisell, de Karl Blau et de Matt Ward, Laura Weirs sort un onzième impeccable album.
The Coral - B-Sides

The Coral – B-Sides

Les Anglais de The Coral sortent en catimini une plantureuse compilation de faces b foncièrement (et forcément) excellente. Les amoureux des disques peuvent passer leur chemin, B-Sides n’est disponible qu’en streaming.
The Lemonheads - Lovey

The Lemonheads – Lovey

Lovey, le premier disque des Lemonheads pour Atlantic est réédité par les Anglais de Fire Records. Et trente ans plus tard, le constat est accablant : Evan Dando avait toutes les cartes en main pour régner sur les années 90. Malheureusement, la voie prise ne fut pas la bonne.
Andy Bell

Andy Bell – The View From Halfway Down

Andy Bell s’offre son premier album solo pour ses 50 ans et nous fait un joli cadeau. The View From Halfway Down, enregistré avec Gem Archer (Oasis), est un disque aux allures modestes mais qui fait le travail comme les grands.