Catégories
Chroniques d'albums

dEUS – Following Sea

dEUS – Following Sea

Keep You Close, le dernier album de dEUS, groupe belge de référence, paraissait en 2011. Un recueil de chansons pop, biens sous tous rapports, mais qui avait laissé les fans du groupe de rock sur leur faim. Et aujourd’hui, comme par magie, moins d’un an après la sortie de leur dernier album, le groupe sort Following Sea, sans se faire annoncer.

« Nous avions des chansons que nous ne voulions pas perdre, que l’on ne voulait pas voir sur une étagère pendant quatre ans, nous avons donc décidé de rompre avec notre manière de travailler et de terminer les chansons rapidement avant de les rendre publiques.» raconte Tom Barman selon le communiqué de presse. CQFD

dEUS

Je ne vais pas vous faire l’affront d’une énumération morceau par morceau, mais il est évident que ce n’est pas la répétition des ambiances qui étouffe les belges. Par exemple, en guise de premier single, on trouve Quatre Mains, le premier morceau de l’album, où le chanteur pose un flow tendance Gainsbarre.

dEUS – Quatre Mains

Légèreté (Sirens), ballade nocturne (Nothings), dose funky, ambiance hip hop… On nous avait dit que Following Sea serait moins noir que Keep You Close. Je ne sais pas si c’est vrai. Parce que je n’ai pas dans l’idée que Keep You Close ait été un album noir. Mélancolique peut être. Ce que je sais par contre, c’est qu’avec Following See, dEUS prouve une nouvelle fois qu’ils savent non seulement faire des mélodies mais qu’en plus ils savent comment les arranger. Il en ressort un album rythmé qui oublie de susciter l’ennui. Sur la fin de l’album, dEUS laisse entendre une fusion pleine de nervosité qui n’est pas sans rappeler les premières heures du groupe.

Si Following Sea n’est pas le meilleur album de dEUS et qu’il ne provoque pas une excitation sans borne, il renferme tout de même quelques pépites et prouve une nouvelle fois que le groupe belge a encore des choses à dire.

Tracklisting :

  1. Quatre Mains
  2. Sirens
  3. Hidden Wounds
  4. Girls Keep Drinking
  5. Nothings
  6. The Soft Fall
  7. Crazy About You
  8. The Give Up Gene
  9. Fire Up The Google Beast Algorith
  10. One Thing About Waves

› sortie digitale le 1er Juin, physique le 11.

Discophage et habituée des salles parisiennes, Queen Mafalda donne son avis, surtout si on ne le lui demande pas.
Partager cet article
3 réponses sur « dEUS – Following Sea »

16 septembre, début d’année scolaire, sortie de Keep You Close.
11 juin, fin d’année scolaire, sortie de Following Sea

ou comment bien commencer et bien finir son année d’étude! je suis joie !! :)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cela pourrait vous intéresser

Balthazar - Epicerie Moderne © David Heang

Balthazar, la myrrhe du son

On savait que Balthazar était né sous une bonne étoile, mais c’était sans compter les prodiges de Genghar.
dEUS - Selected Songs 1994–2014

dEUS – Selected Songs 1994–2014

dEUS – Selected Songs 1994–2014 La nouvelle compilation des belges de dEUS possède un titre un peu moins définitif que la précédente. En effet en novembre 2001, Tom Barman et les siens publiaient une compilation intitulée « No More Loud Music ». En 2014, une séparation et quatre albums plus tard, voilà Selected Songs 1994–2014, une compilation…
Musiques En Stock 2012 - Cleet Boris

Musiques en Stock 2012

Musiques En Stock 2012 – Cleet Boris Le plus bédéphile des festivals musicaux, Musiques en Stock (à Cluses en Haute-Savoie) vient de livrer sa fabuleuse programmation 2012.

dEUS & Balthazar @ Le Trianon

dEUS @ Musilac 2011 Moyenne d’age, trente ans dans la salle du Trianon qui accueille dEUS venu défendre Keep You Close sur scène. C’est Balthazar qui ouvre le bal.
dEUS – Keep You Close

dEUS – Keep You Close

Sans qu’il y ait à vraiment débattre, on peut dire que dEUS est LE groupe de rock belge, on peut même ajouter que le groupe met la pâté à 98% des groupes de pop rock européens. Après Vantage Point en 2008 le groupe revient avec Keep You Close.
Salle : L'Epicerie Moderne

Dans la cage à Lyon

L’Epicerie Moderne (Feyzin) C’est aussi la rentrée des classes pour les salles de concerts lyonnaises qui ont affûté leur programmation afin de proposer des soirées de qualité. Première étape avec le Transbordeur et L’Epicerie Moderne.
Eels @ Musilac 2011

Musilac a fêté ses 10 ans

Musilac fêtait ses 10 ans avec pour parrain cette année, Luc Barruet, fondateur de l’association Solidarité Sida et du Solidays.

Plus dans Chroniques d'albums

Ian Skelly – Drifters Skyline

Attention. Il va être question d’un super disque que vous ne pourrez écouter que sur votre chaîne hi-fi ou si vous un compte Apple Music.
Alain Johannes - Hum

Alain Johannes – Hum

Producteur et musicien qu’on retrouve aux cotés des Queens of the Stone Age, sur scène avec Them Crooked Vultures, ou en studio avec feu Chris Cornell, PJ Harvey Mark Lanegan, Alain Johannes a un CV qui en couche plus d’un. Et un nouvel album solo, le troisième, qui va accompagner nos journées du lever au…
The Jayhawks -XOXO

The Jayhawks – XOXO

Deux ans après l’impeccable Back Roads And Abandoned Motels, les Jayhawks ne lâchent pas l’affaire et reviennent avec le très bon XOXO.

Protomartyr – Ultimate Success Today

Josey Casey, le chanteur de Protomartyr pense qu’Ultimate Success Today est le meilleur disque du groupe. A l’écoute des onze chansons qui le composent, l’obligation est faite de lui donner raison. Plus forts que les Fontaines D.C., plus violents que les Idles, les Protormartyr sont les vrais méchants du circuit.
DMA'S - The Glow

DMA’S – The Glow

En 2015, les DMA’S sortaient de nulle part et faisaient revivre la brit pop. En 2020, les DMA’S sont installés au sommet du rock (australien) et commettent l’irréparable avec The Glow.
The Mariners - The Tides of Time

The Mariners – The Tides Of Time

Appréciés par les Coral, The Mariners devraient être, si tout va bien, les nouveaux héros des fanatiques des La’s ou de Cast. Cerise sur le pudding, ces quatre gredins vouent un culte certain à John Power, l’homme qui a supporté Lee Mavers pendant des années et qui a enregistré de sacrées chansons avec Cast.
Giant Sand - Ramp

Giant Sand – Ramp

Certains ont pour loisir la pêche, d’autres la pétanque. Le patron de Fire Records préfère laisser les boules aux autres et se concentre sur les rééditions de ses disques préférés. Après avoir ressorti le catalogue de Television Personalities et celui de Bardo Pond et avant de s’attaquer aux beaux disques des Chills et des Lemonheads,…