Catégories
Chroniques d'albums

Amadou et Mariam – Folila

Amadou et Mariam - Folila
Amadou et Mariam - Folila
Amadou et Mariam - Folila

Je ne connais rien à la musique africaine, je n’aime pas la world music et la relation la plus proche que j’ai eu avec Amadou et Mariam, c’est la chanson un poil irritante impliquant un dimanche, un mariage et Bamako. Autant dire que Folila, était une sorte d’épreuve.

Amadou et Mariam

On ne présente plus vraiment ce couple de musiciens maliens. Si leur carrière débute en 1998 et les emmène dans le monde entier, c’est véritablement en 2002 avec leur album Wati en collaboration avec Manu Chao qu’arrive le succès jamais démenti jusqu’à maintenant. Populaire, d’accord, mais ça ne les empêche pas de collaborer avec à peu près le monde entier. Damon Albarn, M, Keziah Jones, des tournées avec U2, Coldplay… Cette année ils reviennent avec Folila et visiblement, ils n’ont pas l’intention de changer leurs habitudes. La liste des collaborations ressemble un peu à un Who’s Who de la musique contemporaine.

Folila s’ouvre avec Dougou Badia en duo avec Santigold. Condensé de guitares saturées et rythmiques africaines, énergique. Wily Kataso la funky invite une partie de TV on the Radio. Plus loin sur l’album, c’est l’anglais Teophilus London qui pose sa voix sur Nebe Miri, lui donnant du même coup une dimension rap, qui sonne comme une respiration bienvenue sur l’album. Et forcément il y a les morceaux en collaborations avec Bertrand Cantat. Quatre au total. Oh Amadou c’est une complainte parsemée d’harmonica sur laquelle Cantat pousse une voix écorchée, Africa Mon Afrique a de faux airs de Big Band. Si Mogo s’ouvre sur une guitare Blues, c’est pour mieux installer une prière scandée et le chant parlé de Cantat qui évoque une transe fébrile qui se poursuivra sur Another Way. Sur Bagnale, Amadou et Mariam invitent le guitariste touareg Abdallah Oumbadougou. Le morceau révèle, si l’on avait un doute, que les véritables protagonistes de cet album, ce sont les cordes.

Qu’on ne s’y méprenne pas. Les collaborations de Folila ne noient pas Amadou et Mariam, le couple donne naissance à une véritable fusion entre musiques traditionnelles africaines et musiques populaires occidentales. Folila apporte tout un tas d’images évoquant forcément des pistes poussiéreuses, lumière ensoleillée et une dose d’énergie. Mais comme il s’agit précisément de Fusion, il faut aimer toutes les pièces du puzzle pour apprécier Folila d’une traite, d’un bout à l’autre et sans pause. En pièces détachées l’album est un formidable antidépresseur aromatisé au Guronsan.

Tracklisting

  1. Dougou Badia (feat. Santigold)
  2. Wily Kataso (feat. Tunde & Kyp of TV On The Radio)
  3. Oh Amadou (feat Bertrand Cantat)
  4. Metemya (feat. Jake Shears of Scissor Sisters)
  5. Africa Mon Afrique (feat. Bertrand Cantat)
  6. C’est Pas Facile Pour Les Aigles (feat. Ebony Bones)
  7. Wari (feat. Amp Fiddler)
  8. Sans Toi
  9. Mogo (feat. Bertrand Cantat)
  10. Another Way (feat. Bertrand Cantat)
  11. Bagnale (feat. Abdallah Oumbadougou)
  12. Nebe Miri (feat. Theophilus London)
  13. Chérie
Discophage et habituée des salles parisiennes, Queen Mafalda donne son avis, surtout si on ne le lui demande pas.
Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cela pourrait vous intéresser

Amadou & Mariam - Bofou Safou

Vidéo : Amadou & Mariam – Bofou Safou

« Il faut travailler, sinon par goût, au moins par désespoir, puisque, tout bien vérifié, travailler est moins ennuyeux que s’amuser » disait Baudelaire.
Europavox 2012

L’Auvergne c’est l’Europe

Europavox 2012 Pendant que l’Europe économique tangue sérieusement, l’Europe musicale débarque à Clermont-Ferrand au 7ème festival Europavox les 25, 26 et 27 mai 2012.

Amadou & Mariam : Sabali (Remixes)

Y’en a qui doivent vraiment avoir besoin de thunes on dirait. C’est vrai quoi, c’est quoi l’intérêt de remixer les Stevie Wonder du pauvre, le couple qui ferait presque pitié s’ils ne gagnaient pas autant de ronds. Ils sont bien mignons, bien gentils, ils plaisent aux français, c’est connu aussi que les français ont la…

Festival Fnac Indétendances, c’est parti

Vous êtes à Paris cet été et vous voulez voir des concerts avec d’excellents artistes ? Et bien voila un festival entièrement gratuit avec entre autres : Cocoon, Stuck In The Sound, Amadou & Mariam, Joseph Arthur…. bref que du beau monde.

Plus dans Chroniques d'albums

The Bats - Foothills

The Bats – Foothills

Les Bats viennent de publier Foothills, leur dixième album. Comme pour les neuf premiers, le verdict sera le même : les Bats sont le meilleur groupe du monde.
J.E. Sunde - Love

J.E. Sunde – Love

Désormais hébergé chez Vietnam (Chevalrex, H-Burns), J.E. Sunde poursuit la quête qu’il a débutée une décennie plus tôt ; à savoir écrire la chanson folk parfaite. Avec ce nouvel album, Love, Sunde démontre qu’il va falloir compter sur lui en 2020. Et pour le reste de votre vie.
The Moons - Pocket Melodies

The Moons – Pocket Melodies

Très actifs au début des années 2010, The Moons s’était assagi en devenant silencieux depuis quelques années. Andy Crofts, l’homme qui se cache derrière ce groupe, avait été accaparé par son travail avec Paul Weller. 2020 nous réserve son lot de surprises tous les jours. The Moons est de retour avec un disque et s’est…
Bachar Mar-Khalifé - On​Off

Bachar Mar-Khalifé – On​/​Off

Vous cherchez un seul disque pour votre reconfinement ? On​/​Off de Bachar Mar-Khalifé pourrait être celui qu’il vous faut pour les longues après-midi sous la couette, un verre d’Aloxe-Corton et un Houellebecq à portée de main.
Juanita Stein - Snapshot

Juanita Stein – Snapshot

Troisième disque solo de Juanita Stein, Snapshot nous renvoie au début des années 2000, une époque où le Royaume-Uni avait le chic pour exporter une kyrielle de bons groupes.
Jeff Tweedy - Love Is The King

Jeff Tweedy – Love is the King

Intimement lié au livre How to Write One Song, Love is the King prouve une fois de plus que Jeff Tweedy fait partie des très grands. Et si certains ont perdu le fil avec la discographie de Wilco, ce nouveau disque solo est un excellent prétexte pour se rabibocher avec son patron.

Laura Veirs – My Echo

Accompagnée de Jim James, Bill Frisell, Karl Blau et de Matt Ward, Laura Weirs sort un onzième impeccable album.