Fuck Buttons – Slow Focus

Fuck Buttons - Slow Focus
C'est d'une oreille un peu distraite par mille autres choses que j'ai écouté "Slow Focus" le dernier L.P. de Andrew Hung et Benjamin John Power. Il faut dire que quatre ans après "Tarot Sport" l'effet de surprise est un peu passé, les déflagrations soniques surprennent moins. Bref, on se sent moins happé par la musique de Fuck Buttons qu'auparavant. Quand soudain "Stalker" retentit et là je me suis surpris à écouter ce titre en boucle toute une matinée.

Fuck Buttons

Que dire de plus qui n’a pas déjà été écrit sur Fuck Buttons ? Que l’improbable croisement entre les sonorités vrillées de My Bloody Valentine, les errements électro de Richard D. James et les abstractions d’Autechre fonctionne toujours bien malgré ce qu’en diront les nombreux grincheux. Ou juste se dire que cette musique reste l’une des plus excitantes du moment avec ses ambiance qui passent du film d’horreur le plus angoissant au monde de « Sentients » au hip-hop electro-trash déstructuré à l’extrême de « The Red Wings ». Ou encore mieux se dire le truc le plus simple au monde, qu’on aime cette musique, qu’on a envie qu’elle nous accompagne dans notre vie de tous les jours, qu’on a envie de se lover en son coeur pour en ressentir les pulsations les plus intimes, qu’on s’en fout et contrefout de ce que pourront écrire Pitchfork, Resident Advisor et les autres. Qu’on a juste envie d’être ébloui parce qu’on a quinze, seize ou quarante ans et que jamais la musique ne nous abandonnera quelque soit la direction qu’elle prenne et qu’il y en aura toujours une pour nous subjuger. Je dirai juste de plus que « Stalker » m’a procuré à peu près la même sensation que le meilleur des titre de deep-house au monde, je me suis surpris à danser béatement, langoureusement et heureux. C’est tout.

Sortie : 22/07/2013

Discographie

Fuck Buttons – Slow Focus
8/10

Cela pourrait vous intéresser

Portraits (Jackson Scott) : La Route du Rock 2013, Saint-Malo | 15 août 2013

Portraits : La Route du Rock 2013

C’est d’une oreille un peu distraite par mille autres choses que j’ai écouté « Slow Focus » le dernier L.P. de Andrew Hung et Benjamin John Power. Il faut dire que quatre ans après « Tarot Sport » l’effet de surprise est un peu passé, les déflagrations soniques surprennent moins. Bref, on se sent moins happé par la musique de Fuck Buttons qu’auparavant. Quand…
Nick Cave @ La Route du Rock 2013

Photos : La Route du Rock – 15, 16, 17 août 2013

Photos de La Route du Rock, les 15, 16, 17 août 2013 avec : Chk Chk Chk, Allah-Las, Bass Drum Of Death, Concrete Knives, Disclosure, Electric Electric, Efterklang, Fuck Buttons, Hot Chip, Iceage, Jacco Gardner, Jackson Scott, Junip, Local Natives, Moon Duo, Nick Cave, Suuns, Tame Impala, Widowspeak.
All Tomorrow's Parties - Made in japan

Made In Japan

Si vous ne savez pas quoi faire le 21 avril 2011, faites donc un saut à Londres, les organisateurs de All Tomorrow’s Parties ont décidé de reverser l’intégralité des bénéfices du concert qu’ils organisent aux victimes de la récente catastrophe japonaise.

Plus dans Chroniques d'albums

Jana Horn – Optimism

Jana Horn – Optimism

On avait découvert cette voix sublime avec une invitation, Go on / Move your body. On avait évoqué Duras en écoutant la première fois son formidable Optimism. On revient sur ce disque qui depuis ne quitte plus nos oreilles et notre cœur de midinette.
Blondino

Blondino – Un paradis pour moi

Blondino fait partie de ces artistes pour lesquels la définition serait à chaque fois imparfaite, trop vague, une suggestion. Ou alors une tentative. Avec juste quelques balises, posées, lancées plutôt, vers de vagues extrémités, histoire d’en conserver l’ampleur.
Limiñanas / Garnier - De Pelicula

The Limiñanas / Laurent Garnier – De Película

Qu’est-ce qui ressemble à un disque des Jesus and Mary Chain ? Un disque des Jesus and Mary Chain. Qu’est-ce qui ressemble à un disque des The Limiñanas ? Un disque des The Limiñanas Avec De Película, les The Limiñanas signent un pacte avec Laurent Garnier et quitte les rivières pourpres de Shadow People pour […]
H- Burns -Burns The Wire

H-Burns – Burns on the Wire

H-Burns décide de prendre tous les risques et quitte l’Amérique de Jason Molina et de Rob Schnapf pour le Canada du Perdant Magnifique.