L’un des morceaux de Drones, le nouveau disque de Muse s’intitule « Dead Inside ». Mais ces trois musiciens sont parfaits. Voilà qu’ils nous enlèvent les mots de la bouche… Quand on voit la différence entre leur timide apparition en 1999 sur notre écran de télévision et ce qu’ils sont devenus, le doute n’est pas permis : ils sont morts de l’intérieur. Et depuis longtemps.

Et les autres morceaux s’appellent comment ? « Mauvais goût de l’extérieur », « Solo de guitare aussi vilain que long » ou encore « Plus laid qu’une face B de Rammstein » ?
Cette énième disque est une purge mais atteindre un tel niveau relève tout de même de l’exploit.

Muse – Mercy

Et le pire dans cette affaire, c’est qu’ils ont l’air ravi de leur disque !
Mon Dieu, que c’est laid. On ne sait même pas comment classer cette chronique. On la range dans quel genre ? Rock progressif lituanien ? Pop symphonique munichoise ?
Matthew Bellamy, Dominic Howard et Christopher Wolstenholme font très fort dans le n’importe quoi et l’indicible horreur. Reprenant les pires poncifs de Queen et les vibrations sonores du rayon perceuse du Leroy Merlin de Dunkerque, les trois neuneus du Devon fournissent donc au monde un disque qui mériterait d’exploser en plein vol.
Les fans vont être ravis. On entend déjà la reprise de Psycho par les Puceaux Isérois sur la place de la mairie de Grenoble lors de la fête de la Musique… Et cela se reproduira dans chaque commune française! Fournisseur officiel du mauvais goût de la Fête de la Musique (à leur décharge, ils ne sont pas les seuls…) Muse fait donc plus fort qu’avec The 2nd Law (2012). C’est aussi fin qu’une tranche de saindoux marinée dans du vinaigre et aussi modeste qu’un verre de vinaigre agrémenté d’un zeste de saindoux. Comment peut-on publier un morceau comme Repears? Même les Rage Against The Machine sont plus fins (et plus doués). Et c’est comme ça pour chaque morceau.
Et on ne parlera pas du manque aigu de modestie de ces gens là…

Muse - Drones

Drones de Muse est sorti le 08 juin 2015 (Warner Music).

Tracklist : Muse - Drones
  1. Dead Inside
  2. Drill Sergeant
  3. Psycho
  4. Mercy
  5. Reapers
  6. The Handler
  7. JFK
  8. Defector
  9. Revolt
  10. Aftermath
  11. The Globalist
  12. Drone
Muse – Drones0.3
0.5/10
Pouet? Tsoin. Évidemment.
Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cela pourrait vous intéresser

Shaka Ponk @ Paléo Festival, Nyon, 25/07/2014

Paléo dévoile sa programmation 2016

L’un des plus grands festivals d’Europe (plus de 230 000 festivaliers attendus sur 6 jours), le Paléo festival reviendra cette année du 19 au 24 juillet pour une « quarante plus unième édition » à la programmation qui, cette année encore, touche à tous les univers musicaux.
photos : Muse @ Musilac 2015 | Aix-les-Bains, 10-11-12 et 13 juillet 2015

photos : Musilac 2015 | Aix-les-Bains, 10 – 13 juillet 2015

Jour 1 : Electric Octopus Orchestra / SR KREBS / Imelda May / The Kooks Jour 1 : Gojira / Selah Sue / Slash Feat, Myles Kennedy & The Conspirators / The Parov Stelar Band / Joris Delacroix Jour 2 : Mountain Men / Baxter Dury / Dominique A / The Toy Dolls Jour 2…
best of 2013 SK

Best of photos 2013

Quatre ans et demi après sa création, Soul Kitchen continue son chemin en essayant de vous faire vivre les meilleures découvertes musicales, en photos et en textes. Toute l’équipe vous souhaite une très belle année 2014 avec ce « Best of photos » de nos photographes.
Skip The Use @ Stereolux, Nantes | 29.11.2012

Top photos 2012

Une année de plus pour Soul Kitchen, une année riche en photos, découvertes musicales, chroniques et vidéos. Cet article est le premier de nos trois « Top 2012 » et cette année nos photographes ne sont pas restés dans les salles de concert, ils sont également allés à la rencontre des artistes pour leur tirer le portrait.

Plus dans Chroniques d'albums

The Smashing Pumpkins - Cyr

The Smashing Pumpkins – CYR

Revenus à un son décent avec Shiny and Oh So Bright, Vol. 1 / LP: No Past. No Future. No Sun en 2018 grâce à Rick Rubin, les Smashing Pumpkins prennent tout le monde à contre-pied en laissant Billy Corgan voguer vers son groupe préféré, New Order et donc changer d’identité sonore.
The Bats - Foothills

The Bats – Foothills

Les Bats viennent de publier Foothills, leur dixième album. Comme pour les neuf premiers, le verdict sera le même : les Bats sont le meilleur groupe du monde.
J.E. Sunde - Love

J.E. Sunde – Love

Désormais hébergé chez Vietnam (Chevalrex, H-Burns), J.E. Sunde poursuit la quête qu’il a débutée une décennie plus tôt ; à savoir écrire la chanson folk parfaite. Avec ce nouvel album, Love, Sunde démontre qu’il va falloir compter sur lui en 2020. Et pour le reste de votre vie.
The Moons - Pocket Melodies

The Moons – Pocket Melodies

Très actifs au début des années 2010, The Moons s’était assagi en devenant silencieux depuis quelques années. Andy Crofts, l’homme qui se cache derrière ce groupe, avait été accaparé par son travail avec Paul Weller. 2020 nous réserve son lot de surprises tous les jours. The Moons est de retour avec un disque et s’est…
Bachar Mar-Khalifé - On​Off

Bachar Mar-Khalifé – On​/​Off

Vous cherchez un seul disque pour votre reconfinement ? On​/​Off de Bachar Mar-Khalifé pourrait être celui qu’il vous faut pour les longues après-midi sous la couette, un verre d’Aloxe-Corton et un Houellebecq à portée de main.
Juanita Stein - Snapshot

Juanita Stein – Snapshot

Troisième disque solo de Juanita Stein, Snapshot nous renvoie au début des années 2000, une époque où le Royaume-Uni avait le chic pour exporter une kyrielle de bons groupes.
Jeff Tweedy - Love Is The King

Jeff Tweedy – Love is the King

Intimement lié au livre How to Write One Song, Love is the King prouve une fois de plus que Jeff Tweedy fait partie des très grands. Et si certains ont perdu le fil avec la discographie de Wilco, ce nouveau disque solo est un excellent prétexte pour se rabibocher avec son patron.