Catégories
Chroniques d'albums

Gengahr – A Dream Outside

Genghar - A Dream Outside

Après avoir écouté le dernier Muse, tout parait plus léger : une choucroute ou une tête de veau se transforment en mets fins et délicats, les chansons de Gengahr deviennent des petits bijoux scintillants. Ça tombe bien, les chansons de Gengahr sont des petits bijoux scintillants.

Premier disque de ces jeunes londoniens, A Dream Outside arrive à marier des mélodies à tomber à la renverse et des ouragans de guitare plus que sympathiques. Comme Ride lors de sa période d’or.
Et comme le groupe d’Oxford, Felix Bushe et ses copains ont le cheveu gras qui vole au vent et le regard perdu dans un bouquin d’un auteur romantique anonyme et dépressif.

Les membres de Gengahr nous ont eu à l’ancienne. Un an d’existence au compteur, quelques singles pour attirer le chaland et nous voilà béats d’admiration devant A Dream Outside. Et il y a de quoi !
On pensera évidemment très fort aux groupes d’Oxford. Ride en premier, Radiohead en second. Mais comme ces vieux adolescents ont du goût, ils s’inspirent de Radiohead quand ces derniers jouaient vraiment de la guitare. Pas quand Thom Yorke fait mumuse derrière un écran d’Amstrad CPC6128…

Gengahr – Heroine

La voix de Bushe permet à des compositions d’une grande efficacité de se dépasser. Nous aimions Heroine et She’s A Witch ; et bien vous aimerez Embers et Dark Star (Radiohead Connection quand tu nous tiens).
Relativement court, A Dream Outside sonne comme personne et surtout devrait damer le pion à ces gros lourdingues d’Alt-J. Les Gengahr ont récupéré ce qu’il fallait des années 2000 et nous transportent dans les années 90. On se croirait revenu au temps du Melody Marker, de la cassette et du HMV flamboyant. Dizzy Ghosts est au final peut-être le seul défaut du disque : une entrée mal fagotée qui pourrait en refroidir plus d’un. Car pour le reste, c’est du grand art. Gengahr joue sur du velours un rock élégant et inspiré. Et ils n’ont pas un an d’existence au compteur: c’est ce qu’on appelle le talent.

A Dream Outside sera publié le 15 juin 2015 (Transgressive Records/PIAS).

Gengahr - A Dream Outside

Gengahr – A Dream Outside4.0
8/10
Pouet? Tsoin. Évidemment.
Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cela pourrait vous intéresser

Balthazar - Epicerie Moderne © David Heang

Balthazar, la myrrhe du son

On savait que Balthazar était né sous une bonne étoile, mais c’était sans compter les prodiges de Genghar.
Balthazar - Wait Any Longer EP

Balthazar n’attend pas !

Balthazar, les courtois de Courtrai viennent de sortir un EP 4 titres live, Wait Any Longer enregistré durant leur longue tournée qui se poursuit pour sept dates en France en ce mois de janvier.
Gengahr

Pow(d)er to Gengahr!

‐ Novembre 2014 : les garçons de Gengahr remplacent au pied levé Wolf Alice au Festival des Inrocks. La Boule Noire et la presse parisienne découvrent ce groupe londonien dont l’étonnante jeunesse contraste avec la maturité de ses compositions.
Gengahr

Gengahr engendre un nouvel EP

Si vous êtes insensible à la reformation de Lush, vous pouvez vous jeter sur le nouvel EP des jeunots de Gengahr. Champion d’un rock échevelé et romantique, ce jeune groupe capitalise sur le succès (relatif) de son premier album.
Genghar

Gengahr devrait faire rêver la France

Ils ont le physique des membres de Ride période Nowhere et ont réussi à supporter les Alt-J le temps de quelques premières parties. Mais, mais ces jeunes gens ont tout pour plaire nom d’un petit bonhomme !

Plus dans Chroniques d'albums

Ian Skelly – Drifters Skyline

Attention. Il va être question d’un super disque que vous ne pourrez écouter que sur votre chaîne hi-fi ou si vous un compte Apple Music.
Alain Johannes - Hum

Alain Johannes – Hum

Producteur et musicien qu’on retrouve aux cotés des Queens of the Stone Age, sur scène avec Them Crooked Vultures, ou en studio avec feu Chris Cornell, PJ Harvey Mark Lanegan, Alain Johannes a un CV qui en couche plus d’un. Et un nouvel album solo, le troisième, qui va accompagner nos journées du lever au…
The Jayhawks -XOXO

The Jayhawks – XOXO

Deux ans après l’impeccable Back Roads And Abandoned Motels, les Jayhawks ne lâchent pas l’affaire et reviennent avec le très bon XOXO.

Protomartyr – Ultimate Success Today

Josey Casey, le chanteur de Protomartyr pense qu’Ultimate Success Today est le meilleur disque du groupe. A l’écoute des onze chansons qui le composent, l’obligation est faite de lui donner raison. Plus forts que les Fontaines D.C., plus violents que les Idles, les Protormartyr sont les vrais méchants du circuit.
DMA'S - The Glow

DMA’S – The Glow

En 2015, les DMA’S sortaient de nulle part et faisaient revivre la brit pop. En 2020, les DMA’S sont installés au sommet du rock (australien) et commettent l’irréparable avec The Glow.
The Mariners - The Tides of Time

The Mariners – The Tides Of Time

Appréciés par les Coral, The Mariners devraient être, si tout va bien, les nouveaux héros des fanatiques des La’s ou de Cast. Cerise sur le pudding, ces quatre gredins vouent un culte certain à John Power, l’homme qui a supporté Lee Mavers pendant des années et qui a enregistré de sacrées chansons avec Cast.
Giant Sand - Ramp

Giant Sand – Ramp

Certains ont pour loisir la pêche, d’autres la pétanque. Le patron de Fire Records préfère laisser les boules aux autres et se concentre sur les rééditions de ses disques préférés. Après avoir ressorti le catalogue de Television Personalities et celui de Bardo Pond et avant de s’attaquer aux beaux disques des Chills et des Lemonheads,…