Ce n’est pas une blague, l’album de Michel Cloup Duo, Ici et là-bas sort le 1er avril.

Résister comme on peut. « Nous qui n’arrivons plus à dire nous. » C’est le constat sévère mais juste d’une société que certains ont fragmenté avec intérêt pour que l’on vote par défaut. Michel enfonce le clou là où ça fait mal, pointe du doigt le cynisme ambiant mais n’est en aucun cas un donneur de leçons. Juste des constats crus et bien réels.

Michel Cloup Duo (Diabologum, Expérience) sort le 1er avril Ici et là-bas, un troisième album accompagné du batteur Julien Rufié après Notre Silence (2011) et Minuit dans tes bras (2014). Ce disque est un voyage en terre connue, qui parle de nous, de notre époque, du chaos. Un disque qu’il faut écouter d’une traite comme on lit un bouquin qui nous obsède avec en point d’orgue ces quatorze minutes incroyablement personnelles et sensibles d’Une adresse en Italie.

Nous qui n’arrivons plus à dire nous, mais peut être peut-on encore montrer quelque chose dans cette société du tout image, mais des images qui font sens, compilées par Jean Gabriel Periot auteur de nombreux courts métrages passionnants (Nijuman no borei (200000 fantômes), Si jamais nous devons disparaître ce sera sans inquiétude mais en combattant jusqu’à la fin, The devil) ou de l’admirable documentaire Une jeunesse allemande sur les racines de la Fraction armée rouge et Michel Cloup Duo balance son flot de mots lucides et malgré tout plein d’espoir.

Bravo au label Ici d’ailleurs qui réalise la passe de trois avec Ici et là-bas de Michel Cloup Duo après Gontard ! et son Repeupler et Bruit Noir avec I/III.

Michel Cloup Duo – Nous qui n’arrivons plus à dire

Michel Cloup Duo – La classe ouvrière s’est enfuie

Michel Cloup Duo sera en concert les :

  • 01/04 – La Maroquinerie, avec Zëro – Paris (75) – Release Party
  • 02/04 – Pavillon 108 – Fumel (47)
  • 08/04 – La Dynamo – Toulouse (31)
  • 09/04 – Rockstore, avec Génération X – Montpellier (34)
  • 15/04 – FJT Les Oiseaux – Besançon (25)
  • 16/04 – Disquaire Day – Orléans (45)
  • 22/04 – Festival Mythos – Rennes (35)
  • 23/04 – L’Arsenal – Nogent-le-Rotrou (28)
  • 28/04 – Sonic – Lyon (69)
  • 29/04 – Le Bourg – Lausanne (CH)
  • 13/05 – Festival Wine Nat White Heat – Nantes (44)
  • 21/05 – L’Ampli – Pau (64) avec Mansfield. TYA
  • Michel Cloup Duo - Ici et là-bas

    Tracklist : Michel Cloup Duo - Ici et là-bas
    1. Qui je suis
    2. La classe ouvrière s'est enfuie
    3. Ici et là-bas
    4. Deux minutes vingt-cinq
    5. Nous qui n'arrivons plus à dire nous
    6. Animal blessé
    7. D32W
    8. Séparer
    9. Nouveau en ville
    10. Etranger
    11. Une adresse en Italie

    Lyonnais qui revendique sa mauvaise foi car comme le dit Baudelaire, "Pour être juste, la critique doit être partiale, passionnée, politique...", Davantage Grincheux que Prof si j'étais un des sept nains, j'aime avant tout la sincérité dans n''importe quel genre musical...
    Partager cet article

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Cela pourrait vous intéresser

    Odezenne - Géranium

    Vidéo : Odezenne – Géranium

    Chez Vian, un nénuphar poussait dans le poumon droit de Chloé et la maladie était repoussée un temps par traitement florale. Odezenne « fait pousser bien les géraniums » avec peut-être les larmes tirées à chaque écoute d’Une danse de mauvais goût, l’une des grandes chansons de cette année avec Mansfield.TYA.

    Mansfield.TYA – Monument Ordinaire

    Sans vraiment savoir pourquoi, dans Monument Ordinaire, on s’attendrait à voir des trucs. Et rien ne nous surprendrait. En écoutant, vaguement, comme ça, quelques minutes au hasard. Peut-être déjà parce que Mansfield. TYA ça ne respire pas toujours follement la joie, ça a même quelques fois une tête de sonnerie aux morts. Ou bien celle…

    Bonjour Mansfield. TYA !

    Cinq ans après Corpo Inferno, les Mansfield. TYA reviennent au grand jour. Phantasmagorique comme la musique des Damned, le futur sonique de ce duo nous promet les enfers.

    Gontard! – La saison des grands froids

    Ils gobent. Ils sentent le paniqué, le caché, le confiné. Ils gobent, ils gobent ce qu’on leur donne à gober. A genoux, toujours, comme ils attendent leur giclée.
    Gontard - Il Fiasco

    Vidéo : Gontard – Il Fiasco

    Nous vivons tous un fiasco depuis un mois. L’illusion démocratique qui fait croire au vulgum pecus qu’il délègue la gestion d’un pays et du bien commun à des gens qui en auront la charge et n’en feront pas un métier. Quel fiasco. Il nous reste la colère et la rage ou les constats cliniques et…

    Plus dans Son du jour

    LO - Amsterdam

    Vidéo : LO – Amsterdam

    On avait quitté LO mort-né, on le retrouve à Amsterdam ou plutôt avec Amsterdam vu comme une femme libre et revêche.
    Odezenne - Géranium

    Vidéo : Odezenne – Géranium

    Chez Vian, un nénuphar poussait dans le poumon droit de Chloé et la maladie était repoussée un temps par traitement florale. Odezenne « fait pousser bien les géraniums » avec peut-être les larmes tirées à chaque écoute d’Une danse de mauvais goût, l’une des grandes chansons de cette année avec Mansfield.TYA.
    Les Louanges - Pigeons

    Vidéo : Les Louanges – Pigeons

    Avec son nouveau titre Pigeons, Vincent Roberge alias Les Louanges semble être le dindon de la farce avec une chanson introspective après les excès, la fatigue, les aléas et peut-être la lassitude de deux ans de tournée.

    Vidéo : John Moods – Talk To Me

    The return of the Mullet. C’est le Daily Star qui l’annonce, 2021 sera l’année du retour de la coupe ramasse miettes façon Patrick Swayze dans Ghost ou Chris Waddle au Vélodrome de Marseille. Jonathan Jarzyna (Fenster) prend les devants capillaires avec son projet John Moods et son titre Talk To Me.