En 2012 Maud Lübeck aimait trop avec un premier disque, La Fabrique.

En 2016, elle se détache. D’elle-même, de lui ou d’elle. Comme quand on a cette impression de se regarder, de planer au-dessus de soi-même. Je n’y suis plus. « Toi non plus ». Et pourtant c’est dur. Et pourtant c’est beau. « Mes larmes dans tes veines ». Ce deuxième disque a été conçu en deux temps. Un long travail de studio avec de gros moyens, d’envie de cordes et puis un label qui flanche et un retour à la maison, en solitaire durant l’hiver avec des textes écrits trois ans plus tôt, en temps réel, au fil d’une séparation.

Toi non plus doit s’écouter d’une traite, c’est la chronique d’une rupture, un journal intime qui n’a rien d’un déballage obscène. Au contraire, c’est un miroir apaisant et rassurant. On se voit dedans. Les choses usées que l’on garde encore, oublier que l’on aime encore, se perdre dans le brouillard, c’est la nuit sous la paupière, à ne plus être là du tout, petits pots de colère, les yeux en plein naufrage, à moins de couper le cordon à la fin.

Maud Lübeck – Toi non plus

Le disque commence par un son d’orgue, quasi funéraire, ici on enterre un amour, un désir, sans fleurs, ni couronnes mais en chansons qui décrivent une funeste carte du tendre. Bien sûr c’est assez sombre vu la thématique mais la renaissance et la lumière ne sont pas loin par exemple sur Encore avec la complicité délicate de La Féline. Avec Je plus rire Maud, ne conjugue plus, elle n’est plus raccord ni accordée dans une sentence que l’on sait perdu d’avance, « J’veux plus tomber d’amour, ça rendre con surtout ».
La ville de Lübeck était la reine de la Hanse. Maud Lübeck se meut en nouvelle reine de la danse sépulcrale.

Maud Lübeck - Toi non plus

Maud Lübeck sera en concert le 17 janvier à Paris (Les Trois Baudets) avec Lou et Anne Darban.

Maud Lübeck – Toi non plus4.5
9/10
Lyonnais qui revendique sa mauvaise foi car comme le dit Baudelaire, "Pour être juste, la critique doit être partiale, passionnée, politique...", Davantage Grincheux que Prof si j'étais un des sept nains, j'aime avant tout la sincérité dans n''importe quel genre musical...
Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cela pourrait vous intéresser

L’amoür selon Maud Lübeck

Maud Lübeck est de retour avec Divine (chroniques d’une rencontre), seconde partie de son diptyque amoureux débuté avec Toi Non Plus en 2016.

Plus dans Chroniques d'albums

Ian Skelly – Drifters Skyline

Attention. Il va être question d’un super disque que vous ne pourrez écouter que sur votre chaîne hi-fi ou si vous un compte Apple Music.
Alain Johannes - Hum

Alain Johannes – Hum

Producteur et musicien qu’on retrouve aux cotés des Queens of the Stone Age, sur scène avec Them Crooked Vultures, ou en studio avec feu Chris Cornell, PJ Harvey Mark Lanegan, Alain Johannes a un CV qui en couche plus d’un. Et un nouvel album solo, le troisième, qui va accompagner nos journées du lever au…
The Jayhawks -XOXO

The Jayhawks – XOXO

Deux ans après l’impeccable Back Roads And Abandoned Motels, les Jayhawks ne lâchent pas l’affaire et reviennent avec le très bon XOXO.

Protomartyr – Ultimate Success Today

Josey Casey, le chanteur de Protomartyr pense qu’Ultimate Success Today est le meilleur disque du groupe. A l’écoute des onze chansons qui le composent, l’obligation est faite de lui donner raison. Plus forts que les Fontaines D.C., plus violents que les Idles, les Protormartyr sont les vrais méchants du circuit.
DMA'S - The Glow

DMA’S – The Glow

En 2015, les DMA’S sortaient de nulle part et faisaient revivre la brit pop. En 2020, les DMA’S sont installés au sommet du rock (australien) et commettent l’irréparable avec The Glow.
The Mariners - The Tides of Time

The Mariners – The Tides Of Time

Appréciés par les Coral, The Mariners devraient être, si tout va bien, les nouveaux héros des fanatiques des La’s ou de Cast. Cerise sur le pudding, ces quatre gredins vouent un culte certain à John Power, l’homme qui a supporté Lee Mavers pendant des années et qui a enregistré de sacrées chansons avec Cast.
Giant Sand - Ramp

Giant Sand – Ramp

Certains ont pour loisir la pêche, d’autres la pétanque. Le patron de Fire Records préfère laisser les boules aux autres et se concentre sur les rééditions de ses disques préférés. Après avoir ressorti le catalogue de Television Personalities et celui de Bardo Pond et avant de s’attaquer aux beaux disques des Chills et des Lemonheads,…