Rivulets – In Our Circle

Un coup de poing dans la gueule. Ou plutôt un coup de poing nocturne dans la gueule ! Voilà à quoi on pourrait comparer le nouvel album de Rivulets qui bénéficie désormais d'un ancrage français. C'est en effet le label Talitres qui se charge de promouvoir la bonne parole de Nathan Amundson, la plume (noire) de Rivulets.


Noir comme de la poix, sombre comme une compilation de faces B de Songs: Ohia, In Our Circle a le mérite de rendre son auditeur totalement dépendant de lui et de ses effluves empoisonnées. Et c’est peut-être ce qui faisait défaut jusque-là à la musique de Nathan Amundson. Il fallait savoir vraiment prendre son temps pour écouter You are my home (2006) et We’re fucked (2011), des disques concomitants de Fading Trails (de Jason Molina, encore lui…) ou d’Apocalypse de Bill Callahan. Il y a encore quelques années, Amundson était bon pour être le trait commun d’un petit cercle d’initiés. Et puis il y a eu l’album I Remember Everything (2014), véritable coup de semonce promu par Alan Sparhawk (Low) aux Etats-Unis et par I Left Without My Hat en France.
Si I Remember Everything était un coup de semonce, In Our Circle est un coup de grâce. Armé de sa guitare, Amundson a écrit ses compositions les plus incisives qui nous noient dans un brouillard américain. Véritable Voyage Au bout de la nuit, In Our Circle s’écoute d’une traite. Et gare aux effets secondaires ! Ecouter une chanson comme Dark Days, c’est se condamner à l’écouter à l’infini.

Rivulets – Everything Goes

Talitres devrait donc réussir à imposer le « slowcore » de Rivulets sans trop de peine. Après avoir trouvé son bonheur à l’Est (Motorama), le label bordelais prend le contre-pied de l’ouvrage de Remarque, A L’Ouest rien de nouveau…. Si, il y a l’un des plus beaux disques de l’année.

In Our Circle des Rivulets sera disponible le 19 octobre 2018 chez Talitres.

Rivulets - In Our Circle

Tracklist : Rivulets - In Our Circle
  1. Everything Goes
  2. Not Today
  3. Because I Don’t Care
  4. Wire
  5. You Can Never Come Back
  6. Dark Days
  7. Won’t Be Long Now
  8. I Was Lost Before I Met You
  9. Sirens
  10. 24
  11. Lucky

Rivulets – In Our Circle
8/10
Pouet? Tsoin. Évidemment.

Cela pourrait vous intéresser

Adriannelenker-fool

Vidéo : Adrianne Lenker – fool

On ne sait pas si le futur est brillant, mais ce qui est sur c’est que la voix d’Adrianne Lenker éclaire une fois de plus notre nuit.
Maxinefunke

Maxine Funke, maximum de douceur

Maxine Funke est originaire de Dunedin en Nouvelle Zélande. A part cela, on ne sait pas grand chose et c’est sans doute mieux ainsi. La douceur de sa voix et son jeu gracile de guitare sont une merveille d’apaisement, une accalmie dans le fracas bavard du monde.
Solhess-cityghosts

[EXCLU] Vidéo : Sol Hess – City Ghosts

Si vous avez aimé A Ghost Story, vous adorerez City Ghosts, le titre que nous offre en exclusivité Sol Hess avant la sortie de son nouvel album, Waiting For The Cricket Choir le 1er mars chez Platinum Records.

Plus dans Chroniques d'albums

Lesmarquises-soleilsnoirs

Les Marquises : Fiat Lux

Avec Soleils Noirs, Les Marquises nous entraîne dans un archipel du bout du monde, un voyage au long cours en deux plages mystérieuses et fascinantes aux titres puissamment évocateurs, L’étreinte de l’aurore et Le sommeil du berger.
Karkwa Dans-la-seconde

Karkwa – Dans la seconde

Qui l’eût cru ? Karkwa revient dans la seconde, treize ans après Les Chemins de verre. Peu connue en France, la formation québécoise est la valeur sûre de la Belle Province avec des arrangements amples et une voix, celle amicale de Louis-Jean Cormier.
Imagecouv-abelk1-sk

AbEL K1 – AbEL K1

AbEL K1 dessine des trajectoires. Il en a dessiné beaucoup, à l’écart, pour celles qui les chantent, ou les tracent avec lui. De Pomme à Blondino. Et elles sont à chaque fois ciselées, tendues, presque émaciées. Sans déséquilibre. Des chevauchées sensibles, vers des endroits non bornés, qui pourraient tout aussi bien en être d’autres. Mais […]
Guilhemvalay-aubrac

Guilhem Valayé – Aubrac

Le français est une belle langue. C’est une évidence. Mais il faut l’écrire, la manier, la chanter avec honnêteté, simplicité et pureté. Guilhem Valayé livre à l’ancienne le plus bel EP de cette année avec son voyage en Aubrac et ses terres rêches comme nos cœurs.