Catégories
Chroniques d'albums

Rivulets – In Our Circle

Un coup de poing dans la gueule. Ou plutôt un coup de poing nocturne dans la gueule ! Voilà à quoi on pourrait comparer le nouvel album de Rivulets qui bénéficie désormais d’un ancrage français. C’est en effet le label Talitres qui se charge de promouvoir la bonne parole de Nathan Amundson, la plume (noire) de Rivulets.


Noir comme de la poix, sombre comme une compilation de faces B de Songs: Ohia, In Our Circle a le mérite de rendre son auditeur totalement dépendant de lui et de ses effluves empoisonnées. Et c’est peut-être ce qui faisait défaut jusque-là à la musique de Nathan Amundson. Il fallait savoir vraiment prendre son temps pour écouter You are my home (2006) et We’re fucked (2011), des disques concomitants de Fading Trails (de Jason Molina, encore lui…) ou d’Apocalypse de Bill Callahan. Il y a encore quelques années, Amundson était bon pour être le trait commun d’un petit cercle d’initiés. Et puis il y a eu l’album I Remember Everything (2014), véritable coup de semonce promu par Alan Sparhawk (Low) aux Etats-Unis et par I Left Without My Hat en France.
Si I Remember Everything était un coup de semonce, In Our Circle est un coup de grâce. Armé de sa guitare, Amundson a écrit ses compositions les plus incisives qui nous noient dans un brouillard américain. Véritable Voyage Au bout de la nuit, In Our Circle s’écoute d’une traite. Et gare aux effets secondaires ! Ecouter une chanson comme Dark Days, c’est se condamner à l’écouter à l’infini.

Rivulets – Everything Goes

Talitres devrait donc réussir à imposer le « slowcore » de Rivulets sans trop de peine. Après avoir trouvé son bonheur à l’Est (Motorama), le label bordelais prend le contre-pied de l’ouvrage de Remarque, A L’Ouest rien de nouveau…. Si, il y a l’un des plus beaux disques de l’année.

In Our Circle des Rivulets sera disponible le 19 octobre 2018 chez Talitres.

Rivulets - In Our Circle

Tracklist : Rivulets - In Our Circle
  1. Everything Goes
  2. Not Today
  3. Because I Don’t Care
  4. Wire
  5. You Can Never Come Back
  6. Dark Days
  7. Won’t Be Long Now
  8. I Was Lost Before I Met You
  9. Sirens
  10. 24
  11. Lucky

Rivulets – In Our Circle4.0
8/10
Pouet? Tsoin. Évidemment.
Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cela pourrait vous intéresser

spitzer horizontal

[EXCLU] Spitzer dynamite Thousand !

Lyon vs Bordeaux. Belle affiche. InFiné meets Talitres. Belle rencontre. Spitzer remixe la très belle Jeune Femme à l’Ibis de Thousand extraite de son troisième album chez le label à l’amphipode de Sean Bouchard. Et on peut télécharger le titre gratuitement !
The Apartments

La beauté intacte des The Apartments

The Apartments passe à la vitesse supérieure pour défendre son nouvel album. Des dates de concert ont été annoncées. Peter Milton Walsh vient de lever le voile sur le clip de What’s Beauty To Do?.
Motorama @ Sonic, Lyon | 02.11.2016

Today & Everyday avec Motorama

Un petit coup de mou en cette rentrée bâillonnée ? Ecoutez Today & Everyday de Motorama, titre aussi lumineux qu’un outre-noir de Soulages.
The Apartments - In and out out the light

The Apartments – In and Out of the Light

In and Out of the Light est donc le nom du nouvel album des The Apartments. L’oxymore guette la phrase d’ouverture de cette chronique… Chaque chanson des Apartments est un coût pour son auteur, l’australien Peter Milton Walsh qui ne sait pas tricher et qui écrit des chansons en clair-obscur qui illuminent nos journées.
The Apartments

The Apartments : de l’ombre à la lumière

En 2015, Peter Milton Walsh mettait fin à des années de silence en publiant No Song, No Spell, No Madrigal chez Microcultures. Il sera de retour à la rentrée avec un nouvel album de 8 chansons publié chez Talitres.
Feldup - Falling apart

Vidéo : Feldup – Falling apart

Et si le disque indie de l’année venait du far east français, la Franche-Comté avec Feldup ? Que de F mais c’est juste que c’est fichtrement bien foutu.

Plus dans Chroniques d'albums

Strum & Thrum

Strum & Thrum : The American Jangle Underground 1983​-​1987

Attention. Grande compilation. Concoctée par Mike Spiner, le patron de Captured Tracks, Strum & Thrum : The American Jangle Underground 1983​-​1987 soulève le couvercle d’un passé riche mais totalement oublié. En effet, dans les années 80, le rock indépendant américain avait des têtes de pont formidables mais avec toute une tripotée de seconds couteaux tout…

Half Japanese – Crazy Hearts

Fondé en 1975 par les frères Fair, Half Japanese est une créature artistique singulière qui possède un répertoire totalement biscornu. Adulée par Kurt Cobain, adorée par les soeurs Deal et aimée par tous les grands noms de la pop écossaise, la discographie de ce groupe s’enrichit d’un dix-neuvième disque cette semaine. Et comme depuis 1975,…
The Smashing Pumpkins - Cyr

The Smashing Pumpkins – CYR

Revenus à un son décent avec Shiny and Oh So Bright, Vol. 1 / LP: No Past. No Future. No Sun en 2018 grâce à Rick Rubin, les Smashing Pumpkins prennent tout le monde à contre-pied en laissant Billy Corgan voguer vers son groupe préféré, New Order et donc changer d’identité sonore.
The Bats - Foothills

The Bats – Foothills

Les Bats viennent de publier Foothills, leur dixième album. Comme pour les neuf premiers, le verdict sera le même : les Bats sont le meilleur groupe du monde.
J.E. Sunde - Love

J.E. Sunde – Love

Désormais hébergé chez Vietnam (Chevalrex, H-Burns), J.E. Sunde poursuit la quête qu’il a débutée une décennie plus tôt ; à savoir écrire la chanson folk parfaite. Avec ce nouvel album, Love, Sunde démontre qu’il va falloir compter sur lui en 2020. Et pour le reste de votre vie.
The Moons - Pocket Melodies

The Moons – Pocket Melodies

Très actifs au début des années 2010, The Moons s’était assagi en devenant silencieux depuis quelques années. Andy Crofts, l’homme qui se cache derrière ce groupe, avait été accaparé par son travail avec Paul Weller. 2020 nous réserve son lot de surprises tous les jours. The Moons est de retour avec un disque et s’est…