Catégories
Chroniques d'albums

Sun Kil Moon – This Is My Dinner

Mark Kozelek nous avait promis deux albums pour 2018. Il l’a fait car Mark Kozelek tient toujours parole. Après le passionnant Mark Kozelek, l’ex Red House Painters fait renaître Sun Kil Moon et sort un disque qui nous fait frôler l’indigestion.

Composé de dix titres, This Is My Dinner évoque la dernière tournée européenne de Kozelek. Enregistré d’abord à Copenhague, This Is My Dinner a été terminé à San Francisco. Et on se dit, en écoutant ce disque, que ce qui s’est passé à Cophenhague doit rester à Copenhague. Sur le fond, rien ne change. Kozelek raconte sa vie, ses souvenirs et nous hypnotise avec son ton de voix profond et doux. Il pourrait lire l’annuaire de l’Ohio à l’envers, son état natal, qu’on écouterait religieusement cette voix si morne et pourtant passionnante. Son groupe (Jeff Cleland, Jim White, Chris Connolly et Ramon Fermin) fait même des miracles (David Cassidy). Mais il ne se passe rien. Kozelek n’est pas connu pour être un gai-luron ou pour faire de l’expérimental… Non, le terrain sonore de Kozelek est très balisé. A chaque disque, il faut se forcer un peu pour le croiser et comprendre ce qu’il a dans la tête. This Is My Dinner est un pur produit Kozelekien : il nous raconte ses concerts, ses pérégrinations norvégiennes et ses relations avec l’Europe…. Mais à la différence de Mark Kozelek, l’ennui pointe rapidement le bout de son nez.
Surdoué des reprises (on pensera évidemment à I Am A Rock de Paul Simon sur Bridge des Red House Painters ou What’s Next To The Moon d’AC/DC sous son propre nom), Kozelek nous gratifie ici d’une reprise de Rock ‘N Roll Singer et d’une resucée de Come On Get Happy de la Partridge Family. Et là encore, il frappe à côté. On va donc lui donner rendez-vous dans six mois (pour son probable prochain disque) et aller se réécouter Benji ou tous les disques des Red House Painters, le plus beau diamant noir des années 90.

Sun Kil Moon - This Is My Dinner

This Is My Dinner de Sun Kil Moon est disponible chez Caldo Verde Records.

Sun Kil Moon – This Is My Dinner

Tracklist : Sun Kil Moon - This Is My Dinner
  1. This Is Not Possible
  2. This Is My Dinner
  3. Linda Blair
  4. Copenhagen
  5. Candles
  6. David Cassidy
  7. Come On Get Happy
  8. Rock ‘N’ Roll Singer
  9. Soap For Joyful Hands
  10. Chapter 87 Of He

Sun Kil Moon – This Is My Dinner3.3
6.5/10
Pouet? Tsoin. Évidemment.
Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cela pourrait vous intéresser

Mark Koelek and Petra Haden - Joey Always Smiled

Mark Kozelek with Petra Haden – Joey Always Smiled

Cinq mois après la sortie du mitigé I Also Want To Die In New Orleans de Sun Kil Moon et cinq mois avant la sortie du très attendue Mark Kozelek with Ben Boye and Jim White 2, Mark Kozelek, on se voit dans l’obligation de coller cinq sur cinq à la nouvelle collaboration de l’ex…
TINALS 2015

Huge TINALS 2015 !

Troisième édition pour le festival This is not a love song et l’on s’écrie, Cucurrucucu en parcourant la programmation !

Plus dans Chroniques d'albums

Kiwi Jr. - Cooler Returns

Kiwi Jr. – Cooler Returns

Pour les radins qui ont refusé de débourser une vingtaine d’euros pour Strum & Thrum : The American Jangle Underground 1983 – 1987 (Captured Tracks), les Kiwi Jr. représentent la solution de secours et l’ultime chance de se rattraper. Pour une dizaine d’euros, Cooler Returns, le nouveau disque de ces Canadiens promet beaucoup et donne……
Chevalrex - Providence

Chevalrex – Providence

Écrit en partie l’hiver dernier sur l’île de la Désirade (Guadeloupe), Providence prend élégamment la suite d’Anti Slogan et nous fait espérer des jours meilleurs avec des chansons puissantes et tenaces.
Strum & Thrum

Strum & Thrum : The American Jangle Underground 1983​-​1987

Attention. Grande compilation. Concoctée par Mike Spiner, le patron de Captured Tracks, Strum & Thrum : The American Jangle Underground 1983​-​1987 soulève le couvercle d’un passé riche mais totalement oublié. En effet, dans les années 80, le rock indépendant américain avait des têtes de pont formidables mais avec toute une tripotée de seconds couteaux tout…

Half Japanese – Crazy Hearts

Fondé en 1975 par les frères Fair, Half Japanese est une créature artistique singulière qui possède un répertoire totalement biscornu. Adulée par Kurt Cobain, adorée par les soeurs Deal et aimée par tous les grands noms de la pop écossaise, la discographie de ce groupe s’enrichit d’un dix-neuvième disque cette semaine. Et comme depuis 1975,…
The Smashing Pumpkins - Cyr

The Smashing Pumpkins – CYR

Revenus à un son décent avec Shiny and Oh So Bright, Vol. 1 / LP: No Past. No Future. No Sun en 2018 grâce à Rick Rubin, les Smashing Pumpkins prennent tout le monde à contre-pied en laissant Billy Corgan voguer vers son groupe préféré, New Order et donc changer d’identité sonore.
The Bats - Foothills

The Bats – Foothills

Les Bats viennent de publier Foothills, leur dixième album. Comme pour les neuf premiers, le verdict sera le même : les Bats sont le meilleur groupe du monde.