Sun Kil Moon – This Is My Dinner

Mark Kozelek nous avait promis deux albums pour 2018. Il l'a fait car Mark Kozelek tient toujours parole. Après le passionnant Mark Kozelek, l'ex Red House Painters fait renaître Sun Kil Moon et sort un disque qui nous fait frôler l'indigestion.


Composé de dix titres, This Is My Dinner évoque la dernière tournée européenne de Kozelek. Enregistré d’abord à Copenhague, This Is My Dinner a été terminé à San Francisco. Et on se dit, en écoutant ce disque, que ce qui s’est passé à Cophenhague doit rester à Copenhague. Sur le fond, rien ne change. Kozelek raconte sa vie, ses souvenirs et nous hypnotise avec son ton de voix profond et doux. Il pourrait lire l’annuaire de l’Ohio à l’envers, son état natal, qu’on écouterait religieusement cette voix si morne et pourtant passionnante. Son groupe (Jeff Cleland, Jim White, Chris Connolly et Ramon Fermin) fait même des miracles (David Cassidy). Mais il ne se passe rien. Kozelek n’est pas connu pour être un gai-luron ou pour faire de l’expérimental… Non, le terrain sonore de Kozelek est très balisé. A chaque disque, il faut se forcer un peu pour le croiser et comprendre ce qu’il a dans la tête. This Is My Dinner est un pur produit Kozelekien : il nous raconte ses concerts, ses pérégrinations norvégiennes et ses relations avec l’Europe…. Mais à la différence de Mark Kozelek, l’ennui pointe rapidement le bout de son nez.
Surdoué des reprises (on pensera évidemment à I Am A Rock de Paul Simon sur Bridge des Red House Painters ou What’s Next To The Moon d’AC/DC sous son propre nom), Kozelek nous gratifie ici d’une reprise de Rock ‘N Roll Singer et d’une resucée de Come On Get Happy de la Partridge Family. Et là encore, il frappe à côté. On va donc lui donner rendez-vous dans six mois (pour son probable prochain disque) et aller se réécouter Benji ou tous les disques des Red House Painters, le plus beau diamant noir des années 90.

Sun Kil Moon - This Is My Dinner

This Is My Dinner de Sun Kil Moon est disponible chez Caldo Verde Records.

Sun Kil Moon – This Is My Dinner

Tracklist : Sun Kil Moon - This Is My Dinner
  1. This Is Not Possible
  2. This Is My Dinner
  3. Linda Blair
  4. Copenhagen
  5. Candles
  6. David Cassidy
  7. Come On Get Happy
  8. Rock ‘N’ Roll Singer
  9. Soap For Joyful Hands
  10. Chapter 87 Of He

Sun Kil Moon – This Is My Dinner
6.5/10
Pouet? Tsoin. Évidemment.

Cela pourrait vous intéresser

Mark Koelek and Petra Haden - Joey Always Smiled

Mark Kozelek with Petra Haden – Joey Always Smiled

Cinq mois après la sortie du mitigé I Also Want To Die In New Orleans de Sun Kil Moon et cinq mois avant la sortie du très attendue Mark Kozelek with Ben Boye and Jim White 2, Mark Kozelek, on se voit dans l’obligation de coller cinq sur cinq à la nouvelle collaboration de l’ex […]
TINALS 2015

Huge TINALS 2015 !

Troisième édition pour le festival This is not a love song et l’on s’écrie, Cucurrucucu en parcourant la programmation !

Plus dans Chroniques d'albums

Apparitionduvisagedebelalugosisurunetranchedesalami

Comelade : ô lâches, soyez fous !

Et si le disque de 2022 était un disque instrumental et barré dont Pascal Comelade a le secret, ironiquement intitulé Le non-sens du rythme ?
Stephaneicher-odeartworkbysylviefleuryphotobyannikwetter

Stephan Eicher – Ode

Il n’y a pas d’ami comme Stephan Eicher. A chaque disque il nous offre une balade dans son dédale sentimental, ses étranges paysages, ses constructions impossibles.
Bastien Devilles - Remonter le courant

Bastien Devilles – Remonter le courant

On connaissait Daredevil, voilà Bastien Devilles que l’on peut écouter les yeux fermés d’autant plus que les mots sont de Brigitte Giraud, futur prix Goncourt avec Vivre vite.