Catégories
Chroniques d'albums

Mark Kozelek with Petra Haden – Joey Always Smiled

Cinq mois après la sortie du mitigé I Also Want To Die In New Orleans de Sun Kil Moon et cinq mois avant la sortie du très attendue Mark Kozelek with Ben Boye and Jim White 2, Mark Kozelek, on se voit dans l’obligation de coller cinq sur cinq à la nouvelle collaboration de l’ex Red House Painters.

Le plus fort, c’est Mark Kozelek. Parfois, l’ex-taulier des Red House Painters peut frapper à côté… Mais la plupart du temps, il tape dans le mille. Surtout quand il est accompagné. Toujours même. Mark Kozelek ne se trompe jamais sur ce point là. La preuve, on ne s’est toujours pas remis de sa collaboration avec Justin K. Broadrick (Jesu/Sun Kil Moon) et on est encore sous le charme désabusé du chef d’œuvre enregistré avec Jimmy Lavalle (Perils from the Sea). On était donc sur le qui-vive quand Kozelek a annoncé un disque avec Petra Haden, chanteuse et violoniste, ayant collaboré avec les Foo Fighters, les Afghan Whigs, les Decemberists ou Sunn O))).

Mark Kozelek with Petra Haden – The Power Of Love

Enregistrés entre San Francisco, Portland, Hoboken, Los Angeles, New-York, Buffalo et Amsterdam, les sept morceaux de Joey Always Smiled montrent un Kozelek revenu au sommet de sa forme.
Il y a déjà cette reprise de The Power of Love de Huey Lewis qui clôture ce disque. Elle confirme un état de fait déjà établi dès les débuts des Red House Painters : Kozelek peut reprendre n’importe quelle chanson, n’importe quelle merveille, n’importe quelle horreur et la transformer en petit rubis. C’est évidemment le cas avec la chanson phare de la bande originale de Retour Vers Le Futur.
Mais avant d’arriver à ce relooking de bon aloi, il faut franchir l’obstacle 1983 Era MTV Music is The Soundtrack To Outcasts Being Bullied By Jocks. 19 minutes 29 où Kozelek et son spoken work nous hypnotisent comme au bon vieux temps de Benji. On retrouve aussi sur ce disque l’impeccable Steve Shelley sur le très classique Spanish Hotels Are Echoey et le brelan Jonathan Maron/Jason Lindner/Zach Danzigered sur Joey Always Smiled.
Mark Kozelek a donc décidé de conclure l’année en beauté avec ce disque et la publication de Nights of Passed Over 2, un ouvrage qui compile toutes les paroles qui couvre la période d’Admiral fell Promises à aujourd’hui.

Joey Always Smiled de Mark Kozelek with Petra Haden sera disponible le 11 octobre 2019 chez Calde Verde Records.

Mark Koelek and Petra Haden - Joey Always Smiled

Tracklist : Mark Kozelek with Petra Haden - Joey Always Smiled
  1. Parakeet Prison
  2. Joey Always Smiled
  3. Rest In Peace R Lee Ermey
  4. Nice People All Around
  5. 1983 Era MTV Music is The Soundtrack To Outcasts Being Bullied By Jocks
  6. Spanish Hotels Are Echoey
  7. The Power Of Love

Mark Kozelek with Petra Haden – Joey Always Smiled5.0
10/10
Pouet? Tsoin. Évidemment.
Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cela pourrait vous intéresser

Mark Kozelek

The Sun Kil Moon Trail

Bill Callahan ouvre son prochain disque, Golden Records avec ses mots, « Hello, I’m Johnny Cash… » Qu’à cela ne tienne. Mark Kozelek aka Sun Kil Moon revient lui aussi à la rentrée avec Welcome to Sparks, Nevada dont le titre phare s’intitule The Johnny Cash Trail.
mark-kozelek-all-the-best-isaac-hayes-2

Mark Kozelek – All The Best, Isaac Hayes (A Spoken Word Album)

Il n’y a pas que Le SuperHomard qui est touché par l’hyperactivité. Mark Kozelek (Red House Painters, Sun Kil Moon) publie un live, un nouveau disque et s’apprête à revenir dans les librairies avec The Panther and the Honey Badger (A Correspondence) et Zhao Tao (A Correspondence) au début du mois de mai prochain.
Sun Kil Moon – This Is My Dinner

Sun Kil Moon – This Is My Dinner

Mark Kozelek nous avait promis deux albums pour 2018. Il l’a fait car Mark Kozelek tient toujours parole. Après le passionnant Mark Kozelek, l’ex Red House Painters fait renaître Sun Kil Moon et sort un disque qui nous fait frôler l’indigestion.
Mark Kozelek - Mark Kozelek

Mark Kozelek – Mark Kozelek

Mark Kozelek publiera cette année deux albums. Avant de la jouer collectif sur Mark Kozelek with Donny McCaslin and Jim White (à paraître), Kozelek se présente à nous dans le plus simple appareil avec un disque aussi sobre qu’émouvant.
TINALS 2015

Huge TINALS 2015 !

Troisième édition pour le festival This is not a love song et l’on s’écrie, Cucurrucucu en parcourant la programmation !

Plus dans Chroniques d'albums

The Mariners - The Tides of Time

The Mariners – The Tides Of Time

Appréciés par les Coral, The Mariners devraient être, si tout va bien, les nouveaux héros des fanatiques des La’s ou de Cast. Cerise sur le pudding, ces quatre gredins vouent un culte certain à John Power, l’homme qui a supporté Lee Mavers pendant des années et qui a enregistré de sacrées chansons avec Cast.
Giant Sand - Ramp

Giant Sand – Ramp

Certains ont pour loisir la pêche, d’autres la pétanque. Le patron de Fire Records préfère laisser les boules aux autres et se concentre sur les rééditions de ses disques préférés. Après avoir ressorti le catalogue de Television Personalities et celui de Bardo Pond et avant de s’attaquer aux beaux disques des Chills et des Lemonheads,…
Nadine Shah - Kitchen Sink

Nadine Shah – Kitchen Sink

Après avoir traité des problèmes géopolitiques mondiaux sur Holiday Destination, l’anglaise Nadine Shah change de braquet et décide de s’occuper d’elle et de la société anglaise. Sur ce quatrième et nouvel album, elle passe à la moulinette les défauts de la société anglaise et a écrit, inconsciemment, ses meilleures chansons.
Lane - Pictures of a Century

LANE – Pictures of a century

Le coup de poing musical de la semaine (ou du mois, voire de l’année) est signé LANE (pour Love and Noise Experiment). Avec dans ses rangs des anciens Thugs et des anciens DARIA, on savait que le niveau serait relevé. Il l’est tellement que les chansons de ce premier disque débordent dans notre salon et…

Manopolo – Billie

Premier EP pour le duo amiénois. Premier EP avec quatre morceaux qui allie la soul et le blues. Quatre morceaux écrits pendant le premier confinement. Quatre morceaux qui sont autant de rêves éveillés.
Built to Spill - Built to Spill plays the songs of Daniel Johnston

Built To Spill – Built To Spill Plays the Songs of Daniel Johnston

Doug Martsch a toujours été un immense fan de feu Daniel Johnston. Il reprenait, dès 1994, les chansons de ce dernier avec la première version de Built To Spill. En 2017, l’agent de Daniel Johnston proposa à Martsch que BTS soit son backing band. L’affaire fut conclue. En trois ans, beaucoup de choses se sont…

Jehnny Beth – To love is to live

Et entre les deux, la rage. Entre un S et le verbe aimer. La rage, en forme d’apostrophe impossible, quand les deux ne veulent pas se coller. S’aimer, pourtant. To love is to live, comme l’annonce Jehnny Beth. Vivre. Aimer. Vivre et puis aimer. S’aimer peut-être, s’aimer enfin, tant ses chansons prennent la forme d’un…