Catégories
Chroniques d'albums

Snowgoose – The Making Of You

Anna Sheard et Jim McCulloch ont enfin décidé de donner une suite à Harmony Springs, le premier album de Snowgoose sorti en 2012. Accompagné de la crème de la scène écossaise, ce duo rend une copie folk impeccable.

Harmony Springs avait été la belle surprise de 2012. Jim McCulloch, ancien Soup Dragons, avait écrit des merveilles la décennie précédente pour Isobel Campbell. Avec Snwogoose, il avait décidé de penser à lui et avait écrit un formidable disque pour Anna Sheard. Depuis ? Peu de nouvelles. C’est donc une divine surprise que de revoir ressurgir Snowgoose et ses cartes postales musicales. Oui, car ce duo est inspiré par le Royaume-Uni, Fairport Convention.

Snowgoose – Who Will You Choose

Enregistré au Pays de Galles avec Raymond McGinley (Teenage Fanclub), Dave McGowan (Belle & Sebastian/Teenage Fanclub), Stevie Jones (Sound of Yell/El Hombre Trajeado/Arab Strap/RM Hubbert), Stuart Kidd (The Wellgreen/Euros Childs/Jonny/BMX Bandits), Chris Geddes (Belle & Sebastian), Ken McCluskey (The Bluebells), Tim Davidson (Camera Obscura/Traceyanne & Danny/Alasdair Roberts & Friends) et Davie Scott (The Pearlfishers), Harmony Springs est aussi beau que simple. McCulloch a une écriture extrêmement référencée. Mais au lieu de s’enfermer dans une tour d’argent avec ses héros, il préfère se poser dans un salon avec nous pour nous chanter la beauté des années 70.
Il y avait Harmony Springs… Il y aura un Harmony Summers avec ce disque.

Snowgoose - The Making of You

The Making Of You de Snowgoose sera disponible le 26 juin 2020.

Snowgoose - Making of you

Tracklist : Snowgoose - The Making of You
  1. Everything
  2. Who Will You Choose
  3. Hope
  4. The Making Of You
  5. Counting Time
  6. Goldenwing
  7. Leonard
  8. Deserted Forest
  9. The Optimist
  10. Undertow
  11. Gave Up Without A Sound

Snowgoose – The Making Of You4.5
9/10
Pouet? Tsoin. Évidemment.
Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Chroniques d'albums

idles-ultra-mono

Idles – Ultra Mono

Plus finaud que Brutalism et Joy As An Act Of Resistance, Ultra Mono devrait (enfin) consacrer les Idles et leur permettre d’étendre un peu plus leur empire qui n’a de cesse de s’étendre depuis leurs débuts.
Bob Mould - Blue Hearts

Bob Mould – Blue Hearts

2020 est une année terrible. Elle aura même réussi à (re)mettre Bob Mould en colère. Le résultat s’appelle Blue Hearts et fait écho à Zen Arcade, le grand disque d’Hüsker Dü.

Thurston Moore – By The Fire

Enregistré à Londres avec Debbie Googe de My Bloody Valentine, Steve Shelley de feu Sonic Youth, Jon Leidecker aka ‘Wobbly’ de Negativland, James Sedwards et Jem Doulton, By The Fire rappelle à qui l’aurait oublié que Thurston Moore reste le patron quand il s’agit de faire mumuse avec des pédales de distorsion et de tresser…
Doves - The Universal Want

Doves – The Universal Want

Après des escapades en solitaire fort peu concluantes, les Doves ont décidé de refaire de la musique ensemble. Et le constat est le même qu’en 2000 quand Lost Souls est arrivé dans les bacs des disquaires anglais : ce groupe est le plus doué de sa génération.
The Apartments - In and out out the light

The Apartments – In and Out of the Light

In and Out of the Light est donc le nom du nouvel album des The Apartments. L’oxymore guette la phrase d’ouverture de cette chronique… Chaque chanson des Apartments est un coût pour son auteur, l’australien Peter Milton Walsh qui ne sait pas tricher et qui écrit des chansons en clair-obscur qui illuminent nos journées.