Julien Ehrlich et Max Kakacek de Whitney nous avaient séduit en 2016 avec l'impeccable Light Upon The Lake et nous avaient passablement ennuyé avec Forever Turned Around en 2019. Pour son troisième album, ce duo américain ne prend aucun risque avec un disque composé uniquement de reprises. Et on s'ennuie encore.


Si jeunes et déjà aussi vieux. Avec Candid, Julien Ehrlich et Max Kakacek font couler le robinet d’eau tiède. Les deux principaux membres de Whitney ont une solide culture musicale. Cela s’entendait dans les chansons de leurs deux premiers albums, cela se voit désormais dans le choix des reprises de Candid. On croise David Byrne et Brian Eno, Damien Jurado, Kelela… Et des groupes un peu plus méconnus dans nos contrées comme les Roches. C’est le mérite de ce disque : nous faire découvrir l’oeuvre de Maggie Roche, Terre Roche et de Suzzy Roche. Trois soeurs originaires du New Jersey qui ont fait dans l’harmonie vocale de qualité.
Candid pêche par son manque d’ambition. On assiste à une lecture bien sage de ces chansons alors qu’il eut fallu une relecture bien moins objective. Et surtout, sur le marché de la reprise, il y a du monde. On a les Yo La Tengo qui reprennent les Seeds et les Cure comme personne. Et les Lemonheads qu’il faudra un jour réhabiliter à leur juste valeur.
Bref, le vinyl Candid glisse des mains et risque de prendre fortement la poussière sur une étagère.

Whitney – Hammond Song

If you go down to hammond
You’ll never come back
In my opinion you’re
On the wrong track
We’ll always love you but
That’s not the point
If you go with that fella
Forget about us
As far as I’m concerned
That would be just
Throwing yourself away
Not even trying
Come on you’re lying to me
Well I went down to hammond
I did as I pleased
I ain’t the only one
Who’s got this disease
Why don’t you face the fact
You old upstart
We fall apart
You’d be okay if you’d
Just stay in school…

Whitney - Candid

Whitney - Candid

Tracklist : Whitney - Candid
  1. Bank Head
  2. A.M. AM
  3. Take Me Home
  4. Country Roads (ft. Waxahatchee)
  5. High on a Rocky Ledge
  6. Something Happen
  7. Strange Overtones
  8. Hammond SongCrying; Laughing; Loving; Lying
  9. Rain
  10. Rainbows & Ridges

Whitney en concert.
DateLieuTickets
03
Déc
2022

Fine Line Music Cafe

Minneapolis (United States)
TICKETS
04
Déc
2022

Triple Crown Whiskey Bar & Raccoon Motel

Davenport (United States)
TICKETS
05
Déc
2022

Turner Hall Ballroom

Milwaukee (United States)
TICKETS
06
Déc
2022

Delmar Hall

St. Louis (United States)
TICKETS
08
Déc
2022

Newport Music Hall

Columbus (United States)
TICKETS
09
Déc
2022

The Fillmore

Silver Spring (United States)
TICKETS
10
Déc
2022

Union Transfer

Philadelphia (United States)
TICKETS
11
Déc
2022

Webster Hall

New York (United States)
TICKETS

Dates de concerts fournies par Bandsintown

Whitney – Candid
6/10
Pouet? Tsoin. Évidemment.

Cela pourrait vous intéresser

TINALS 2016 © Fabrice Buffart

The TINALS countdown !

Une grande partie de la programmation du meilleur festival de la ‘non chanson d’amour’ est connue. Le festival TINALS aura lieu du 9 au 11 juin et les derniers noms seront dévoilés ce mercredi à la conférence de presse à Paloma à Nîmes.
Whitney

Allo Houston, ici Whitney !

Ça se bouscule au portillon pour les ex Smith Westerns ! Le label Sub Pop a donné des signes concrets d’existence de vie de Cullen Omori la semaine dernière. C’est au tour de Max Kakacek de nous donner des signes de vie avec son nouveau projet intitulé Whitney.

Plus dans Chroniques d'albums

Apparitionduvisagedebelalugosisurunetranchedesalami

Comelade : ô lâches, soyez fous !

Et si le disque de 2022 était un disque instrumental et barré dont Pascal Comelade a le secret, ironiquement intitulé Le non-sens du rythme ?
Stephaneicher-odeartworkbysylviefleuryphotobyannikwetter

Stephan Eicher – Ode

Il n’y a pas d’ami comme Stephan Eicher. A chaque disque il nous offre une balade dans son dédale sentimental, ses étranges paysages, ses constructions impossibles.
Bastien Devilles - Remonter le courant

Bastien Devilles – Remonter le courant

On connaissait Daredevil, voilà Bastien Devilles que l’on peut écouter les yeux fermés d’autant plus que les mots sont de Brigitte Giraud, futur prix Goncourt avec Vivre vite.