The Moons – Pocket Melodies

Très actifs au début des années 2010, The Moons s'était assagi en devenant silencieux depuis quelques années. Andy Crofts, l'homme qui se cache derrière ce groupe, avait été accaparé par son travail avec Paul Weller. 2020 nous réserve son lot de surprises tous les jours. The Moons est de retour avec un disque et s'est surtout acoquiné avec Le SuperHomard. Explication de texte.

Le backing band de Paul Weller a toujours été un vivier de jeunes talents. Au début des années 90, Damon Minchella et Steve Cradock, respectivement bassiste et guitariste de l’ex-Jam, fondèrent Ocean Colour Scene et auraient pu devenir Oasis. Le manque de succès de leur premier album (totalement foiré) en décida autrement. Il n’empêche que ces deux musiciens eurent plus qu’un succès d’estime et publièrent au moins un grand disque (One From The Modern en 1999).
Andy Crofts est le « remplaçant » de Minchella dans le groupe de Weller et a lui aussi des envies totalement rétrogrades et fabuleusement jouissives. Avec ses Moons, il distille depuis quelques disques une idéologie très Kinks. Le nouvel album est de très bonne tenue et remplit le job.

The Moons – Riding Man

Discographie

Moving dow the country lane
sun rays shine upon his name
his number lights up in the crowd
faster than the speed of sound

He’s the riding man
in sinking sand
The riding man

Rolling, watch the wheels roll
leading all the way back home

He’s the riding man
he’s shifting sand
The riding man

Winner in the countries eyes
keeps on travelling through the nigh

Mais là où l’affaire prend une autre dimension, c’est quand Le SuperHomard prend les commandes de ces chansons. On se met à oublier le Brexit et cette fichue année 2020… Et on s’envole vers le sublime.

The Moons – Today (Le SuperHomard Remix)

The Moons - Pocket Melodies

Pocket Melodies des The Moons est disponible chez Colorama Records.

The Moons - Pocket Melodies

Tracklist : The Moons - Pocket Melodies
  1. Today
  2. Riding Man
  3. The Old Brigade
  4. Far Away
  5. Tunnel Of Time
  6. Where Are You Now?
  7. Sleep
  8. Maybe I'm The Perfect Man (For You)
  9. The Lone Wolf
  10. Midnight
  11. Rear Window
  12. An Ordinary Romance

The Moons – Pocket Melodies
7.5/10
Pouet? Tsoin. Évidemment.

Cela pourrait vous intéresser

Maxwell Farrington & Le SuperHomard - Once

Maxwell Farrington & Le SuperHomard – Once

Ceci sera une chronique basique d’un disque né grâce à une rencontre autour d’une reprise a cappella de Burt Bacharach et qui doit autant à Scott Walker qu’à Lee Hazelwood.
Maxwell Farrington & Le SuperHomard

L’avenir radieux de Maxwell Farrington & Le SuperHomard

Réunis autour de passions communes très seines (à savoir Lee Hazlewood, Scott Walker & Frank Sinatra), Maxwell Farrington & Le SuperHomard rejoignent l’écurie bordelaise Talitres pour un disque qui devrait séduire les amoureux des trois rois mages précédemment cités.

Plus dans Chroniques d'albums

Apparitionduvisagedebelalugosisurunetranchedesalami

Comelade : ô lâches, soyez fous !

Et si le disque de 2022 était un disque instrumental et barré dont Pascal Comelade a le secret, ironiquement intitulé Le non-sens du rythme ?
Stephaneicher-odeartworkbysylviefleuryphotobyannikwetter

Stephan Eicher – Ode

Il n’y a pas d’ami comme Stephan Eicher. A chaque disque il nous offre une balade dans son dédale sentimental, ses étranges paysages, ses constructions impossibles.
Bastien Devilles - Remonter le courant

Bastien Devilles – Remonter le courant

On connaissait Daredevil, voilà Bastien Devilles que l’on peut écouter les yeux fermés d’autant plus que les mots sont de Brigitte Giraud, futur prix Goncourt avec Vivre vite.