Catégories
Chroniques d'albums

The Moons – Pocket Melodies

Très actifs au début des années 2010, The Moons s’était assagi en devenant silencieux depuis quelques années. Andy Crofts, l’homme qui se cache derrière ce groupe, avait été accaparé par son travail avec Paul Weller. 2020 nous réserve son lot de surprises tous les jours. The Moons est de retour avec un disque et s’est surtout acoquiné avec Le SuperHomard. Explication de texte.

Le backing band de Paul Weller a toujours été un vivier de jeunes talents. Au début des années 90, Damon Minchella et Steve Cradock, respectivement bassiste et guitariste de l’ex-Jam, fondèrent Ocean Colour Scene et auraient pu devenir Oasis. Le manque de succès de leur premier album (totalement foiré) en décida autrement. Il n’empêche que ces deux musiciens eurent plus qu’un succès d’estime et publièrent au moins un grand disque (One From The Modern en 1999).
Andy Crofts est le « remplaçant » de Minchella dans le groupe de Weller et a lui aussi des envies totalement rétrogrades et fabuleusement jouissives. Avec ses Moons, il distille depuis quelques disques une idéologie très Kinks. Le nouvel album est de très bonne tenue et remplit le job.

The Moons – Riding Man

Moving dow the country lane
sun rays shine upon his name
his number lights up in the crowd
faster than the speed of sound

He’s the riding man
in sinking sand
The riding man

Rolling, watch the wheels roll
leading all the way back home

He’s the riding man
he’s shifting sand
The riding man

Winner in the countries eyes
keeps on travelling through the nigh

Mais là où l’affaire prend une autre dimension, c’est quand Le SuperHomard prend les commandes de ces chansons. On se met à oublier le Brexit et cette fichue année 2020… Et on s’envole vers le sublime.

The Moons – Today (Le SuperHomard Remix)

The Moons - Pocket Melodies

Pocket Melodies des The Moons est disponible chez Colorama Records.

The Moons - Pocket Melodies

Tracklist : The Moons - Pocket Melodies
  1. Today
  2. Riding Man
  3. The Old Brigade
  4. Far Away
  5. Tunnel Of Time
  6. Where Are You Now?
  7. Sleep
  8. Maybe I'm The Perfect Man (For You)
  9. The Lone Wolf
  10. Midnight
  11. Rear Window
  12. An Ordinary Romance

The Moons – Pocket Melodies3.8
7.5/10
Pouet? Tsoin. Évidemment.
Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cela pourrait vous intéresser

Le SuperHomard : qui s’y Crofts s’y pique

Confiné dans son aquarium, Le SuperHomard enregistre des morceaux. Quand il ne fait pas des reprises avec des australiens, il joue avec des anglais. Et c’est Andy Crofts (The Moons, Paul Weller) qui a décidé de jouer avec lui.
Le SuperHomard © Fabrice Buffart

Maxwell Farrington & Le SuperHomard

Bonne nouvelle. On est confiné mais on peut quand même déguster du SuperHomard. Le Français Christophe Vaillant s’associe avec l’Australien Maxwell Farrington pour reprendre Cass Elliot.
Le SuperHomard © Fabrice Buffart

Le SuperHomard a la tête dans les Etoiles !

On en pince toujours pour Le SuperHomard ! Et nous ne sommes plus les seuls. Paul Weller (The Jam, The Style Council) vient de le recruter pour assurer les premières parties de sa prochaine tournée européenne.
Le SuperHomard © Fabrice Buffart

RDV avec SDVB

En plus d’ouvrir pour les Stranglers le 26 novembre 2019 à Lille, Le SuperHomard fait un détour par Rennes avec un concert et un nouveau clip sous le bras. Elle est pas belle la vie ?
Le SuperHomard © Fabrice Buffart

Le SuperHomard sur un plateau !

La montée des eaux liée au réchauffement climatique n’a pas que des effets négatifs. Elle a un effet positif… Un seul : la montée du Superhomard dans le Nord de la France !
Le SuperHomard © Fabrice Buffart

L’effet Domino du SuperHomard

L’été approche. On sort du placard ses chemisettes et son bermuda, on chausse ses claquettes et surtout on écoute le nouveau single du SuperHomard.

Plus dans Chroniques d'albums

Half Japanese – Crazy Hearts

Fondé en 1975 par les frères Fair, Half Japanese est une créature artistique singulière qui possède un répertoire totalement biscornu. Adulée par Kurt Cobain, adorée par les soeurs Deal et aimée par tous les grands noms de la pop écossaise, la discographie de ce groupe s’enrichit d’un dix-neuvième disque cette semaine. Et comme depuis 1975,…
The Smashing Pumpkins - Cyr

The Smashing Pumpkins – CYR

Revenus à un son décent avec Shiny and Oh So Bright, Vol. 1 / LP: No Past. No Future. No Sun en 2018 grâce à Rick Rubin, les Smashing Pumpkins prennent tout le monde à contre-pied en laissant Billy Corgan voguer vers son groupe préféré, New Order et donc changer d’identité sonore.
The Bats - Foothills

The Bats – Foothills

Les Bats viennent de publier Foothills, leur dixième album. Comme pour les neuf premiers, le verdict sera le même : les Bats sont le meilleur groupe du monde.
J.E. Sunde - Love

J.E. Sunde – Love

Désormais hébergé chez Vietnam (Chevalrex, H-Burns), J.E. Sunde poursuit la quête qu’il a débutée une décennie plus tôt ; à savoir écrire la chanson folk parfaite. Avec ce nouvel album, Love, Sunde démontre qu’il va falloir compter sur lui en 2020. Et pour le reste de votre vie.
Bachar Mar-Khalifé - On​Off

Bachar Mar-Khalifé – On​/​Off

Vous cherchez un seul disque pour votre reconfinement ? On​/​Off de Bachar Mar-Khalifé pourrait être celui qu’il vous faut pour les longues après-midi sous la couette, un verre d’Aloxe-Corton et un Houellebecq à portée de main.
Juanita Stein - Snapshot

Juanita Stein – Snapshot

Troisième disque solo de Juanita Stein, Snapshot nous renvoie au début des années 2000, une époque où le Royaume-Uni avait le chic pour exporter une kyrielle de bons groupes.
Jeff Tweedy - Love Is The King

Jeff Tweedy – Love is the King

Intimement lié au livre How to Write One Song, Love is the King prouve une fois de plus que Jeff Tweedy fait partie des très grands. Et si certains ont perdu le fil avec la discographie de Wilco, ce nouveau disque solo est un excellent prétexte pour se rabibocher avec son patron.