John Frusciante - Letur Lefr

Si on entendait parler de John Frusciante ces derniers temps, c’est surtout parce qu’il a laissé, une nouvelle fois, tomber ses collègues de Red Hot Chilli Peppers pour se consacrer à ses projets en solo. Ceci dit, celui que l’on murmure être l’un des guitaristes les plus talentueux de sa génération n’a pas attendu de se séparer du groupe californien pour s’illustrer en solo. Depuis 94, John Frusciante a sorti 12 albums, sans compter ses innombrables collaborations qui vont de Flea (bassiste de RHCP) à Mars Volta. Cette année, il sort l’EP Letur Lefr qui annonce la sortie de l’album PBX Funicular Intaglio Zone.

John Frusciante

5 morceaux, 15 minutes, pour cet EP qui fait preuve de concision. De son propre aveu, John Frusciante navigue dans l’electro synthé pop, mais c’est un plus compliqué que ça. Sur Letur Lefr, Frusciante invite des rappeurs (RZA ou la canadienne Marsia One) à poser leur voix sur des sonorités qui iront du Hip Hop à la Drum’n’bass et où l’on pourra entendre un discret solo de guitare bienvenu. Son Ep tient presque de l’expérimentation sonore, mais s’écoute avec un plaisir non dissimulé et laisse entrevoir la palette de compétences du guitariste qui se débrouille aussi bien en instrumentiste à la patte reconnaissable entre mille, qu’en auteur, compositeur, arrangeur et producteur. Letur Lefr est un EP protéiforme qui s’éloigne de la chanson presque folk à laquelle John Frusciante nous avait habitué, sans laisser de côté l’intelligence et l’authenticité que l’on connaissait de lui.

Quitter les convenus Red Hot Chili Peppers, qui ne lui laissaient pas la place dont il avait besoin pour exprimer ses talents, est peut être la meilleure idée qu’ait eu Frusciante, après sa désintoxication. Letur Lefr est une mise en bouche délicieuse pour le PBX Funicular Intaglio Zone à venir.