Catégories
Chroniques d'albums

Anna Calvi – One Breath

Anna Calvi – One Breath

Anna Calvi – One Breath
Anna Calvi – One Breath

Cette rentrée est décidément placée sous le signe de la classe et de la distinction. Après Hope Sandoval (pour les lecteurs de Rock & Folk), avant Agnès Obel (pour les lecteurs de Télérama), Anna Calvi fait son grand retour. Et celui-ci est pour tout le monde. On se comprend…
L’Anglaise donne donc un successeur à son premier disque qui avait défrayé les chroniques et frappe fort.

Anna Calvi

Le premier disque d’Anna Calvi avait atteint un certain niveau de qualité. Baroque à souhait, cet album était un petit tourbillon d’émotions. Naufrage pour certains qui n’y voyaient que du vide et de l’esbroufe et sauvetage pour d’autres. One Breath devrait calmer les ardeurs tant la démonstration est étincelante. De toute manière, le schizophrène Love of my life et sa guitare devraient mettre tout le monde au pas.

Discographie

One Breath enfonce le clou. Le sachet de clous même.

Dès l’ouverture, avec le très rythmé Suddenly, on comprend que les choses ont changé. Anna Calvi fait un pas en avant vers nous. Cette distance de sécurité mise en place lors de Desire s’efface au cours de cette première chanson. Elle chante son refrain dans notre dos puis le long de notre cou. Petite larme de parfum, Anna Calvi prendrait donc un contre-pied fameux en montrant à ses détracteurs que distinction ne rime pas avec mépris.
Car au delà de l’écriture qui s’est affirmée, c’est bien le rapprochement de l’Anglaise vers son public qui marque ce deuxième album. Attention, c’est elle qui décide et c’est elle qui arrive.

Anna Calvi – Eliza

Tristan et Eliza, torpilles rock parfaitement maitrisées, témoignent de cette nouvelle proximité.

Enregistré aux studios Black Box, ce disque bénéfice de la production de John Congleton (Marilyn Manson, Clinic et The Walkmen notamment). Ce dernier a su percer la chrysalide. On ne sait comment le remercier.

Anna Calvi - Eliza

Mante religieuse sur Carry Me Over et Piece by Piece, Miss Calvi se transforme en chef d’orchestre (on connait son goût pour le classique et Debussy notamment) sur The Bridge. Fichtre, que de progrès.
Les comparaisons (ou les fourches caudines) datant du premier album peuvent donc être rangées dans un placard. PJ Harvey est dépassée, Jeff Buckley assumé.
Bleed Into Me en guise d’étendard, Anna Calvi part à la conquête de nouvelles terres.

Anna Calvi – Sing To Me

Anna Calvi – One Breath
9/10
Pouet? Tsoin. Évidemment.
Vous avez aimé ? Partagez !
1 réponse sur « Anna Calvi – One Breath »

Congleton a aussi et surtout produit Minus Story, Shearwater, Okkervil River, Bill Callahan, St Vincent, Elvis Perkins, Jens Lekman… ce qui est autre chose que Manson :-)

Les commentaires sont fermés.

Cela pourrait vous intéresser

Anna Calvi - Hunter

Vidéo : Anna Calvi – Hunter

En 2001, Dominique A chantait tendu et habité Pour la peau, ode épidermique, fébrile et fiévreuse. Anna Calvi avec Hunter, deuxième extrait et titre de son troisième album provoque elle aussi une onde sensuelle qui donne envie de danser, de crier, d’interpeller, d’aimer ?
Festival Chant de Marin 2015

E la nave va a Paimpol

Déjà la douzième édition pour le festival Chant de Marin à Paimpol les 14, 15 et 16 août, un événement unique en France.
Anna Calvi @ La Maroquinerie, 24.06.2010

Anna Calvi – One Breath

C’est le 07 octobre 2013 que sortira le deuxième disque d’Anna Calvi. Découverte plus ou moins par Bill Ryder-Jones, elle claqua un premier disque somptueux en 2011.
Tate Gallery

This is Britain

C’est le jubilé de la queen mum, le monde a le regard fixé sur un mélange d’Alf et Yoda au chapeau ondoyant mais la Tate Gallery ne l’a pas encore rangée au musée. Elle a eu la bonne idée de faire sa promotion en invitant dans de courts spots des musiciens (entre autres) qui évoquent […]
L'Epicerie Moderne

Dans la cage à Lyon

C’est aussi la rentrée des classes pour les salles de concerts lyonnaises qui ont affûté leur programmation afin de proposer des soirées de qualité. Première étape avec le Transbordeur et L’Epicerie Moderne.
Anna Calvi @ Nouveau Casino (06.2010)

Rock En Seine – Jour 3

C’est les pompes un peu plus boueuses que la veille et les mollets un peu plus endoloris que l’on commence cette troisième et dernière journée de Rock En Seine.

Plus dans Chroniques d'albums

Blondino – Un paradis pour moi

Blondino fait partie de ces artistes pour lesquels la définition serait à chaque fois imparfaite, trop vague, une suggestion. Ou alors une tentative. Avec juste quelques balises, posées, lancées plutôt, vers de vagues extrémités, histoire d’en conserver l’ampleur. Vestale évanescente au milieu des villes mélancoliques, de territoires sauvages, fauves même… Et puis des ombres, des […]
Limiñanas / Garnier - De Pelicula

The Limiñanas / Laurent Garnier – De Película

Qu’est-ce qui ressemble à un disque des Jesus and Mary Chain ? Un disque des Jesus and Mary Chain. Qu’est-ce qui ressemble à un disque des The Limiñanas ? Un disque des The Limiñanas Avec De Película, les The Limiñanas signent un pacte avec Laurent Garnier et quitte les rivières pourpres de Shadow People pour […]
H- Burns -Burns The Wire

H-Burns – Burns on the Wire

H-Burns décide de prendre tous les risques et quitte l’Amérique de Jason Molina et de Rob Schnapf pour le Canada du Perdant Magnifique.
Tar - Tar Box

Tar – Tar Box

En 1991, Nirvana décrochait le jackpot avec Nevermind, leur deuxième album. En 1991, Tar ne décrochait pas le jackpot avec Jackson, leur deuxième album. Passée à l’époque sous les radars de la presse européenne, la musique de Tar revient sur le devant de la scène avec un élégant coffret.
The Killers - Pressure Machine

The Killers – Pressure Machine

Entouré par Springsteen et par John Steinbeck, Brandon Flowers poursuit sa quête de la chanson parfaite et nous emmène dans les terres de son enfance.
Vikken

Vikken – Joie

Vikken et sa Joie ont tous deux le sens de la débâcle. Un côté Charlie Chaplin de la folle déprime, face à une grosse machinerie bête et informe, qui fixe, qui normalise, qui nécessairement finit par s’emballer, et qui ne s’arrête plus, et qui envoie valser en l’air à grands coups de beats électro tout […]
Francis Lung - Miracle

Francis Lung – Miracle

L’ex-membre de WU LYF a bien fait de nommer son nouveau disque Miracle. Les 13 (tiens tiens, ce nombre..) chansons font de nouveau croire en lui.