Mais comment le label Bella Union a-t-il dégoté ce cabot de Karl Blau ?
Parce que dans le genre O.V.N.I, ce type est un modèle du genre !

Originaire d’Anacortes (État de Washington), Karl Blau a déjà une carrière de plus de vingt ans et en a profité pour enregistrer quasiment autant d’albums. Mais il aura fallu la sainte entremise du label anglais pour jeter ce redneck sous les projecteurs.

Ce proche de Laura Veirs ne fait rien comme personne. Amateur de coupe de cheveux totalement farfelues, Karl Blau a décidé de se révéler au grand public par le truchement d’un disque uniquement composé de reprises. Quitte à se planter, autant le faire complétement.
Introducing Karl Blau fait donc honneur à Tom T. Hall, Waylon Jennings, Don Gibson, Barry Gibb, Townes Van Zandt et de Tom Rush. L’exercice est donc totalement casse-gueule mais l’animal s’en sort d’une manière époustouflante.

Karl Blau – Fallin’ Rain

Mises en musique par Tucker Martine (l’homme du renouveau des The Jayhawks) et jouées avec l’aide d’Eli Moore, de Steve Moore et surtout de Jim James de My Morning Jacket, les reprises de Karl Blau sont d’une beauté confondante. Six White Horses ou If I Needed You font penser à un cousin éloigné de Kurt Wagner (Lambchop) qui voudrait séduire Lisa Germano et qui jouerait ses chansons préférées.

Introducing Karl Blau de Karl Blau sera publié le 12 mai 2016 via Bella Union/PIAS.

Tracklist : Karl Blau - Introducing Karl Blau
  1. That's How I Got To Memphis
  2. Six White Horses
  3. Fallin' Rain
  4. Let The World Go By
  5. If I Needed You
  6. Woman (Sensuous Woman)
  7. Dreaming My Dreams
  8. To Love Somebody
  9. Homecoming
  10. No Regret
Karl Blau – Introducing Karl Blau4.0
8/10
Pouet? Tsoin. Évidemment.
Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cela pourrait vous intéresser

Laura Veirs – My Echo

Accompagnée de Jim James, Bill Frisell, Karl Blau et de Matt Ward, Laura Weirs sort un onzième impeccable album.
Laura Veirs

Vidéo : Laura Veirs – Turquoise Walls

Vous ne connaissez pas Laura Veirs ? Elle sort pourtant son onzième album (!), My Echo le 23 octobre chez Bella Union / Pias avec la participation de Jim James, Bill Frisell, Karl Blau, Matt Ward et d’autres.
The Jayhawks -XOXO

The Jayhawks – XOXO

Deux ans après l’impeccable Back Roads And Abandoned Motels, les Jayhawks ne lâchent pas l’affaire et reviennent avec le très bon XOXO.
Laura Veirs - The Lokout

Laura Veirs – The Lookout

Un peu plus et on passait à coté du nouveau Laura Veirs. Heureusement que François Gorin a fait le boulot chez qui on sait pour nous rappeler d’écouter The Lookout !
Jason Molina © Steve Gullick

[Micro-Photos] Steve Gullick, les pellicules du désir

Originaire de Coventry en Angleterre, Steve Gullick a parcouru les Etats-Unis avec son Widelux pour immortaliser les géants du rock indé dans leur ville. Avec Gullick, on se surprendra à croiser Jason Molina sur le toit d’un building anonyme de Chicago et Kurt Wagner devant un club de strip-tease de Nashville. Autodidacte, il a appris…
The Jayhawks

[Micro-Photos] Et les Jayhawks arrivèrent en ville

En 1992, George Drakoulias allait réaliser son troisième coup de maître avec Hollywood Town Hall des Jayhawks. Après avoir produit les deux premiers albums des Black Crowes, le bras droit de Rick Rubin chez American Recordings s’attelle à rendre rentable la musique de Mark Olson et de Gary Louris, les deux têtes pensantes des Jayhawks.

Le hip-hop selon Lambchop

On savait Lambchop capable de quelques sorties de route. En 1997, la troupe de Kurt Wagner avait repris un brelan de chansons d’East River Pipe. En 2002, sur le splendide Is a Woman, l’homme à la casquette fricotait avec le reggae.

Plus dans Chroniques d'albums

Mogwai - As The Love Continues

Mogwai – As The Love Continues

Sorte de bizarrerie électrique à ses débuts, Mogwai s’impose aujourd’hui comme un grand fournisseur de chansons et endosse le statut de meilleur groupe écossais.
Brisa Roché & Fred Fortuny - Freeze Where U R

Brisa Roché & Fred Fortuny – Freeze Where U R

A ma gauche, Brisa Roché, chanteuse américaine installée à Paris depuis quelques années. A ma droite, Fred Fortuny, musicien ayant travaillé avec une kyrielle d’artistes dont Da Silva. Au milieu, ce disque, Freeze Where U R, qui réchauffe les cœurs et qui a le parfum des notes de Carole King.
Kiwi Jr. - Cooler Returns

Kiwi Jr. – Cooler Returns

Pour les radins qui ont refusé de débourser une vingtaine d’euros pour Strum & Thrum : The American Jangle Underground 1983 – 1987 (Captured Tracks), les Kiwi Jr. représentent la solution de secours et l’ultime chance de se rattraper. Pour une dizaine d’euros, Cooler Returns, le nouveau disque de ces Canadiens promet beaucoup et donne……
Chevalrex - Providence

Chevalrex – Providence

Écrit en partie l’hiver dernier sur l’île de la Désirade (Guadeloupe), Providence prend élégamment la suite d’Anti Slogan et nous fait espérer des jours meilleurs avec des chansons puissantes et tenaces.
Strum & Thrum

Strum & Thrum : The American Jangle Underground 1983​-​1987

Attention. Grande compilation. Concoctée par Mike Spiner, le patron de Captured Tracks, Strum & Thrum : The American Jangle Underground 1983​-​1987 soulève le couvercle d’un passé riche mais totalement oublié. En effet, dans les années 80, le rock indépendant américain avait des têtes de pont formidables mais avec toute une tripotée de seconds couteaux tout…

Half Japanese – Crazy Hearts

Fondé en 1975 par les frères Fair, Half Japanese est une créature artistique singulière qui possède un répertoire totalement biscornu. Adulée par Kurt Cobain, adorée par les soeurs Deal et aimée par tous les grands noms de la pop écossaise, la discographie de ce groupe s’enrichit d’un dix-neuvième disque cette semaine. Et comme depuis 1975,…