Mais comment le label Bella Union a-t-il dégoté ce cabot de Karl Blau ?
Parce que dans le genre O.V.N.I, ce type est un modèle du genre !

Originaire d’Anacortes (État de Washington), Karl Blau a déjà une carrière de plus de vingt ans et en a profité pour enregistrer quasiment autant d’albums. Mais il aura fallu la sainte entremise du label anglais pour jeter ce redneck sous les projecteurs.

Ce proche de Laura Veirs ne fait rien comme personne. Amateur de coupe de cheveux totalement farfelues, Karl Blau a décidé de se révéler au grand public par le truchement d’un disque uniquement composé de reprises. Quitte à se planter, autant le faire complétement.
Introducing Karl Blau fait donc honneur à Tom T. Hall, Waylon Jennings, Don Gibson, Barry Gibb, Townes Van Zandt et de Tom Rush. L’exercice est donc totalement casse-gueule mais l’animal s’en sort d’une manière époustouflante.

Karl Blau – Fallin’ Rain

Mises en musique par Tucker Martine (l’homme du renouveau des The Jayhawks) et jouées avec l’aide d’Eli Moore, de Steve Moore et surtout de Jim James de My Morning Jacket, les reprises de Karl Blau sont d’une beauté confondante. Six White Horses ou If I Needed You font penser à un cousin éloigné de Kurt Wagner (Lambchop) qui voudrait séduire Lisa Germano et qui jouerait ses chansons préférées.

Introducing Karl Blau de Karl Blau sera publié le 12 mai 2016 via Bella Union/PIAS.

Tracklist : Karl Blau - Introducing Karl Blau
  1. That's How I Got To Memphis
  2. Six White Horses
  3. Fallin' Rain
  4. Let The World Go By
  5. If I Needed You
  6. Woman (Sensuous Woman)
  7. Dreaming My Dreams
  8. To Love Somebody
  9. Homecoming
  10. No Regret
Karl Blau – Introducing Karl Blau4.0
8/10
Pouet? Tsoin. Évidemment.
Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cela pourrait vous intéresser

The Jayhawks -XOXO

The Jayhawks – XOXO

Deux ans après l’impeccable Back Roads And Abandoned Motels, les Jayhawks ne lâchent pas l’affaire et reviennent avec le très bon XOXO.
Laura Veirs - The Lokout

Laura Veirs – The Lookout

Un peu plus et on passait à coté du nouveau Laura Veirs. Heureusement que François Gorin a fait le boulot chez qui on sait pour nous rappeler d’écouter The Lookout !
Jason Molina © Steve Gullick

[Micro-Photos] Steve Gullick, les pellicules du désir

Originaire de Coventry en Angleterre, Steve Gullick a parcouru les Etats-Unis avec son Widelux pour immortaliser les géants du rock indé dans leur ville. Avec Gullick, on se surprendra à croiser Jason Molina sur le toit d’un building anonyme de Chicago et Kurt Wagner devant un club de strip-tease de Nashville. Autodidacte, il a appris…
The Jayhawks

[Micro-Photos] Et les Jayhawks arrivèrent en ville

En 1992, George Drakoulias allait réaliser son troisième coup de maître avec Hollywood Town Hall des Jayhawks. Après avoir produit les deux premiers albums des Black Crowes, le bras droit de Rick Rubin chez American Recordings s’attelle à rendre rentable la musique de Mark Olson et de Gary Louris, les deux têtes pensantes des Jayhawks.

Le hip-hop selon Lambchop

On savait Lambchop capable de quelques sorties de route. En 1997, la troupe de Kurt Wagner avait repris un brelan de chansons d’East River Pipe. En 2002, sur le splendide Is a Woman, l’homme à la casquette fricotait avec le reggae.
Karl Blau © Jason Quigley

Blau, c’est bio !

Fraîchement signé chez Bella Union, l’Américain Karl Blau a enfin les moyens de venir faire des concerts sur le Vieux Continent. Il sera présent le 21 septembre 2016 au Point Éphémère pour défendre ses reprises certifiées 100 % américaines.
Lambchop & Massive Attack

Lambchop à l’attaque

Deux retours remarqués en ce mois d’août, Massive Attack en bonne compagnie et Lambchop pour une danse langoureuse.

Plus dans Chroniques d'albums

Ian Skelly – Drifters Skyline

Attention. Il va être question d’un super disque que vous ne pourrez écouter que sur votre chaîne hi-fi ou si vous un compte Apple Music.
Alain Johannes - Hum

Alain Johannes – Hum

Producteur et musicien qu’on retrouve aux cotés des Queens of the Stone Age, sur scène avec Them Crooked Vultures, ou en studio avec feu Chris Cornell, PJ Harvey Mark Lanegan, Alain Johannes a un CV qui en couche plus d’un. Et un nouvel album solo, le troisième, qui va accompagner nos journées du lever au…
The Jayhawks -XOXO

The Jayhawks – XOXO

Deux ans après l’impeccable Back Roads And Abandoned Motels, les Jayhawks ne lâchent pas l’affaire et reviennent avec le très bon XOXO.

Protomartyr – Ultimate Success Today

Josey Casey, le chanteur de Protomartyr pense qu’Ultimate Success Today est le meilleur disque du groupe. A l’écoute des onze chansons qui le composent, l’obligation est faite de lui donner raison. Plus forts que les Fontaines D.C., plus violents que les Idles, les Protormartyr sont les vrais méchants du circuit.
DMA'S - The Glow

DMA’S – The Glow

En 2015, les DMA’S sortaient de nulle part et faisaient revivre la brit pop. En 2020, les DMA’S sont installés au sommet du rock (australien) et commettent l’irréparable avec The Glow.
The Mariners - The Tides of Time

The Mariners – The Tides Of Time

Appréciés par les Coral, The Mariners devraient être, si tout va bien, les nouveaux héros des fanatiques des La’s ou de Cast. Cerise sur le pudding, ces quatre gredins vouent un culte certain à John Power, l’homme qui a supporté Lee Mavers pendant des années et qui a enregistré de sacrées chansons avec Cast.
Giant Sand - Ramp

Giant Sand – Ramp

Certains ont pour loisir la pêche, d’autres la pétanque. Le patron de Fire Records préfère laisser les boules aux autres et se concentre sur les rééditions de ses disques préférés. Après avoir ressorti le catalogue de Television Personalities et celui de Bardo Pond et avant de s’attaquer aux beaux disques des Chills et des Lemonheads,…