Metronomy – Summer 08

Joseph Mount, tête pensante des Metronomy, est le type sur qui on n’aurait pas parié il y a une dizaine d’années.
Mais alors qu’il produisait de l’électro pour gentils neuneus qui jouent à Mario Bros en mangeant des Oreos avec les albums Pip Paine (Pay the £5000 You Owe) et Nights Out, Mount s’est soudainement mué en écrivain génial avec l’album The English Riviera. Sans prévenir, il a arrêté les bêtises et s’est trouvé un style et surtout des chansons.

En 2014, Mount doubla la mise avec Love Letters. Les Metronomy se transformèrent en machine de guerre pop et Mount se fendit de ses plus belles chansons en faisant les poches de Bowie et de la gaudriole des années 70. Comment résister à The Upsetter ou à Reservoir quand on a un minium de bon goût ? Impossible…

En 2016, Joseph Mount prend tout le monde de court en annonçant la sortie de Summer 08, le nouveau disque de Metronomy enregistré sans Metronomy et qui ne sera pas suivi d’une tournée de Metronomy. C’est que ce type deviendrait attachant en plus !

Enregistré aux studios Black Box (Roubaix) avec l’aide de Bob Clearmountain (Bruce Springsteen, David Bowie) et de Neal Pogue (OutKast), Summer 08 est un disque de normand. On alterne les très bons moments et les moments plus douteux. Le morceau d’ouverture en est la meilleure preuve : totalement insupportable au départ et totalement irrésistible à la fin.

Discographie

Metronomy – Back Together

Collection de souvenirs de l’été 2008 de Mount, Summer 08 met donc un coup de frein à main à l’irrésistible ascension de Mount. En effet, Summer O8 est un disque de Mount par Mount et pour Mount. Les allergiques du frisé le plus célèbre du Devon sont priés de passer leur chemin. Tout y est accentué : les défauts comme les qualités.
Totalement sous perfusion Sparks et Steely Dan, Summer 08 possède de grands moments. Mick Slow est le meilleur d’entre eux et il faut se jeter sur Love’s Not An Obstacle et Night Owl.

Metronomy – Old Skool

Il y a des moments plus douteux. Mais il parait que le beau se doit d’être laid. On attend ici des fois des sommets.

Summer 08 de Metronomy sera publié le 01 juillet 2016 via Because Music.

Metronomy - Summer 08

Tracklist : Metronomy - Summer08
  1. Back Together
  2. Miami Logic
  3. Old Skool
  4. 16 Beat
  5. Hang Me Out To Dry -featuring Robyn-
  6. Mick Slow
  7. My House
  8. Night Owl
  9. Love's Not an Obstacle
  10. Summer Jam

Metronomy – Summer 08
6/10
Pouet? Tsoin. Évidemment.
Vous avez aimé ? Partagez !
3 réponses sur « Metronomy – Summer 08 »

Critique concise et très bien sentie, que je partage presque totalement. J’en suis pour l’instant à 3 écoutes de l’album, j’attends de voir comment il va mûrir dans mes oreilles.

« Un disque de normand. On alterne les très bons moments et les moments plus douteux »
Un commentaire de parisien non?

Les commentaires sont fermés.

Cela pourrait vous intéresser

Metronomy – Metronomy Forever

Joseph Mount a quitté Montmartre avec femme et enfants pour retourner s’installer en Angleterre, son pays natal, mais n’a pas changé de quête : écrire la chanson pop ultime.
Metronomy @ Primavera 2017

Metronomy 19

En 2016, Joseph Mount flinguait tout le monde avec Summer 08. Depuis, on attend Metronomy comme le messie.
Metronomy @ Primavera Sound 2017 © Eric Pamies

Primavera Sound Barcelona 2017

Primavera Sound, c’est ce festival de grande ampleur à Barcelone qui, chaque année, réserve son lot de surprises et de folies. Cette édition n’a pas manqué à ses obligations : des découvertes aux têtes d’affiches, les apparitions et les révélations inattendues se sont succédées d’un bout à l’autre du festival, à ne plus savoir où […]
Garorock 2016 (photo © Raphael Roques)

Le récap’ de la semaine #1

Vous êtes tous très occupés alors pour ne pas rater l’essentiel, voici le récap’ de la semaine musicale de Soul Kitchen. Des clips, des photos de concert et un chouette concours, les bonnes choses habituelles de votre webzine préparé avec amour (vu qu’on n’a pas de thune, on ne peut faire mieux).

Plus dans Chroniques d'albums

Blondino

Blondino – Un paradis pour moi

Blondino fait partie de ces artistes pour lesquels la définition serait à chaque fois imparfaite, trop vague, une suggestion. Ou alors une tentative. Avec juste quelques balises, posées, lancées plutôt, vers de vagues extrémités, histoire d’en conserver l’ampleur. Vestale évanescente au milieu des villes mélancoliques, de territoires sauvages, fauves même… Et puis des ombres, des […]
Limiñanas / Garnier - De Pelicula

The Limiñanas / Laurent Garnier – De Película

Qu’est-ce qui ressemble à un disque des Jesus and Mary Chain ? Un disque des Jesus and Mary Chain. Qu’est-ce qui ressemble à un disque des The Limiñanas ? Un disque des The Limiñanas Avec De Película, les The Limiñanas signent un pacte avec Laurent Garnier et quitte les rivières pourpres de Shadow People pour […]
H- Burns -Burns The Wire

H-Burns – Burns on the Wire

H-Burns décide de prendre tous les risques et quitte l’Amérique de Jason Molina et de Rob Schnapf pour le Canada du Perdant Magnifique.
Tar - Tar Box

Tar – Tar Box

En 1991, Nirvana décrochait le jackpot avec Nevermind, leur deuxième album. En 1991, Tar ne décrochait pas le jackpot avec Jackson, leur deuxième album. Passée à l’époque sous les radars de la presse européenne, la musique de Tar revient sur le devant de la scène avec un élégant coffret.