Vidéo : Okkervil River – The Industry

Après un enterrement de première classe, Okkervil River revient avec un second extrait de leur nouvel album, Away à paraître le 9 septembre.


Il faut sauver Will Sheff, astronaute en chef de la fusée Okkervil River qui nous fait décoller depuis une dizaine d’année avec entre autre ce Black Sheep Boy au firmament folk en 2005. Avec Okkervil River R.I.P, il se mettait en scène dans un cercueil, avec en guest Tim ‘We thought you was a toad’ Blake Nelson en prêtre, évoquant à la fois le décès de son grand père vénéré et une page qui se tourne dans sa vie personnelle. Avec The Industry, on oscille entre poésie, symboles et trauma dans un ‘fairy music tale’ dont le Sheff, amer et lucide a le secret.

La roue tourne pour Will et cela lui fait écrire ses plus belles chansons : « I think this record was me taking my life back to zero and starting to add it all back up again, one plus one plus one. Any part that didn’t feel like it added up I left out. Weirdly, it was the easiest and most natural record I’ve ever made. More than any time in my life before, I felt guided by intuition – like I was going with the grain, walking in the direction the wind was blowing. The closer it got to being finished, the more the confusion I’d felt at the start went away. It’s not really an Okkervil River album and it’s also my favorite Okkervil River album. »

Away d’Okkervil River sera publié le 9 septembre 2016 chez ATO Records.
Okkervil River sera en concert le 7 novembre à Paris (Le Petit Bain)

Discographie

Okkervil River – The Industry

Okkervil River – Okkervil River R.I.P

Okkervil River - Black Sheep Boy

Okkervil River - Away

Tracklist : Okkervil River - Away
  1. Okkervil River R.I.P.
  2. Call Yourself Renee
  3. The Industry
  4. Comes Indiana Through the Smoke
  5. Judey on a Street
  6. She Would Look for Me
  7. Mary on a Wave
  8. Frontman in Heaven
  9. Days Spent Floating (in the Halfbetween)

Lyonnais qui revendique sa mauvaise foi car comme le dit Baudelaire, "Pour être juste, la critique doit être partiale, passionnée, politique...", Davantage Grincheux que Prof si j'étais un des sept nains, j'aime avant tout la sincérité dans n''importe quel genre musical...

Cela pourrait vous intéresser

Okkervil River

L’instant karma d’Okkervil River

On se posait pas mal de questions quant au devenir de Will Sheff depuis la parution d’Away, le huitième album d’Okkervil River (2016). Comment donner une suite à un tel disque ? Comment se relever après avoir écrit le plus beau disque triste de ces dix dernières années ?
Okkervil River

Okkervil River se jette à l’eau

Après avoir mis en ligne un premier extrait de son prochain album, Do not Move Back to LA, Okkervil River revient à la charge avec l’excellent Pulled Up The Ribbon et son clip qui nous fait voyager dans le temps.
Okkervil River - Don't Move Back To LA

Okkervil River garde le moral

C’est la meilleure nouvelle du mois de février : Okkervil River est déjà de retour moins de deux ans après la parution d’Away.

Plus dans Son du jour

Dimon-pv

[EXCLU] Vidéo : Dimoné – PV

Dimoné pourrait avoir la médaille Fields des allitérations, être chevalier de l’ordre national des jeux de mots. Le piano de Jean Christophe Sirven suffit pour que ce démon de Dimoné glisse sa prose poétique dans les interstices de nos vies pour nous mettre à l’amende et nous faire sortir de la route.
Andrewbird-makeapicture

Vidéo : Andrew Bird – Make A Picture

Avec plus d’une vingtaine d’albums, Andrew Bird continue de se réinventer en creusant dans son dernier album, Inside Problems les affres de son intimité.
The Limiñanas & Areski Belkacem – La Musique

Vidéo : The Limiñanas & Areski Belkacem – La Musique

« La musique, c’est une femme, il faut la toucher au coeur, à l’âme. Et là, elle te donnera, si tu es là, si tu es toi ». Avec La Musique et la participation de l’icone Areski Belkacem, The Limiñanas hypnotise et fête en fanfard leur 20 ans.