[11/15 – Talitres is 15] Les choix de Sean

On continue de fêter les 15 ans du label bordelais Talitres avec les morceaux préférés du moment de son patron, Sean Bouchard.

On connait la qualité impeccable du catalogue Talitres mais SK* a voulu en savoir davantage sur les goûts du capitaine du vaisseau indé et fondateur de Talitres, Sean Bouchard. En écoutant sa playlist, se dessine une carte du tendre musicale centrée sur le coeur et l’âme, cela permet de mieux comprendre l’exigence, les choix et l’esthétique musicale défendue depuis 15 ans.

En écoute avec Sean Bouchard

Sean Bouchard - fait sa playlist

  1. Richard HawleyThe AuteursShow Girl, album New Wave, 1993 :
    Disque de chevet, et plus encore, pas un jour sans ta Nouvelle Vague. Ce morceau introductif, cette apnée à la fin du premier couplet. Les silences sont des sons.
  2. The MabusesKicking A Pigeon, album éponyme The Mabuses, 1991 :
    Morceau fantastique et fantasque, chanson géniale et virevoltante. Culte et inusable.
  3. Nathan Amundson (Rivulets)Horses On The Plain, LP Western Songs, 2015 :
    Cela pourrait être le bourdon de cette playlist, mais les nappes et les arpèges de guitares nocturnes qui s’étirent au fil des ces 15 min 30 méritent beaucoup plus. Une brume merveilleuse.
  4. Nathan Amundson – Horses on the Plain

  5. Artur NunesTia, album Mémorias Poeira de Quintal 70’s :
    Vibrant morceau de cette grand voix de l’indépendance angolaise. Ce ‘chant de l’âme’ gorgé d’une douce nostalgie.
  6. The WalkmenOn The Water, Album You & Me, 2008:
    Le cœur déjà brisé, hors du temps, des compositions chargées d’élégance et de mélancolie. L’un des panthéons et cet inestimable album.
  7. MotoramaRose On The Vase, Album Calendar, 2012 :
    On a beaucoup écouté et aimé Motorama depuis ces dernières années., et notamment ce Rose In The Vase. Sans doute pas le plus ‘imparable’ morceau du quintet russe, mais très surement l’un des plus attachants et addictifs.
  8. PulpYou’re A Nightmare, EP Lipgloss, 1993 :
    Pour cette flamboyance douce amère, grand titre, en mode mineur, à la fierté contenue.
  9. Léo FerréC’est Extra, Récital à Bobino, 1969 :
    Ou tout autre titre de ce live, depuis Spleen jusqu’au Printemps des Poètes, depuis Madame la Misère jusqu’à Ni Dieu Ni Maître. Le grand Léo.
  10. Will StrattonFate Song, album Gray Lodge Wisdom, 2014 :
    Cet album (et ce titre en particulier) mérite une plus grande reconnaissance. Un folk sensible et suspendu, à la fois proche et lointain.
  11. Flotation Toy WarningDonald Pleasance, album « Bluffer’s Guide To The Flight Deck », 2004 :
    Les langueurs hypnotiques de ce morceau flottent au dessus des eaux. Il résume avec grâce une certaine image que je souhaite donner et transmettre après ces 15 ans. Une ambition sereine, raisonnable et démesurée.

Lyonnais qui revendique sa mauvaise foi car comme le dit Baudelaire, "Pour être juste, la critique doit être partiale, passionnée, politique...", Davantage Grincheux que Prof si j'étais un des sept nains, j'aime avant tout la sincérité dans n''importe quel genre musical...

Plus dans News

Nicolascommentavecbrisaroch-nahui

Venus aztèque !

Nahui fait partie de la galerie de portraits du dernier excellent disque de Nicolas Comment, Blason. Ce titre vient d’être mis en images par lui-même et Christophe Acker avec Brisa Roché et Milo McMullen.
Franoizbreut-odeauxvers

Mise aux vers

Entre la terre et l’argile, la voix séraphique de Françoiz Breut volute avec cette ode aux vers, premier extrait de son nouvel album qui sortira le 19 avril.
Landryverdy-pouruneautre

[EXCLU] La faute de l’amour

L’amour défunt est un sujet récurrent de chansons. Avec Pour une autre Landry Verdy évoque une situation plus inhabituelle « parce que l’amour est au delà du genre ».