Malgré le temps qui passe, les The Wave Pictures ne baissent pas la garde et continuent de publier ce qui leur passe par la tête. Après avoir sorti via Wymeswold Records, A Season In Hull, ce trio de zozos revient nous donner des nouvelles cette année avec Bamboo Diner in the Rain via l’entremise du label Moshi Moshi.

David Tattersall, guitariste et chanteur des The Wave Pictures fait partie avec Robert Pollard des Guided By Voices de l’aristocratie des éjaculateurs précoces de l’industrie musicale. Ici, on ne peaufine pas un album dix mois et on n’épuise pas quarante deux producteurs comme Lee Mavers. Non, Tattersall publie avec son groupe deux disques par an en moyenne alternant l’indispensable (Instant Coffee Baby) et le dispensable (vous avez le choix).

The Wave Pictures – Pool Hall

On avait quitté les The Wave Pictures avec Great Big Flamingo Burning Moon, on les retrouve avec Bamboo Diner in the Rain qui s’avère être un excellent cru. Luttant contre « the robot music apocalypse » dixit leur communiqué de presse, les Wave Pictures se retrouvent étonnamment dans le sillon des Archie Bronson Outfit avec peut-être leurs plus belles chansons (H.D. Rider en tête).

The Wave Pictures – The Running Man

Il nous reste à remercier les gens de Moshi Moshi qui après avoir redonné vie à Teleman viennent de ressusciter (ou de donner naissance) The Wave Pictures.

The Wave Pictures - Bamboo Diner in the Rain

Bamboo Diner in the Rain des The Wave Pictures est disponible via Moshi Moshi / PIAS.
Les The Wave Pictures seront en concert le 17 décembre 2016 à l’Espace B (Paris).
Soyez attentif, SK* vous fera gagner quelques places pour cette date.

waves-pictures-bamboo-diner-in-the-rain

Tracklist : The Wave Pictures - Bamboo Diner in the Rain
  1. Panama Hat
  2. Now I Want To Hoover My Brain Clean
  3. Bamboo Diner Rag
  4. Hot Little Hand
  5. H.D. Rider
  6. Newcastle Rain
  7. Pool Hall
  8. Meeting Simon At the Airport
  9. Bamboo Diner in the Rain

The Wave Pictures – Bamboo Diner in the Rain4.0
8/10
Pouet? Tsoin. Évidemment.
Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cela pourrait vous intéresser

David Tattersall

Lockdown Boogies for David

David Tattersall des formidables Wave Pictures propose ses Lockdown Boogies, des enregistrements maison lo-fi dont il a le secret, illustrées sobrement par Nina.
The Wave Pictures @ l'Espace B, Paris, 17/12/2016

Vagues dans l’Espace (B)

Ce week-end, l’Espace B a proposé une programmation très rock, entre le classique, le garage et le psyché, avec trois groupes triés sur le volet, chacun très bon dans un univers en particulier : Niko Yoko, Os Noctambulos puis The Wave Pictures ont su guider cette soirée comme il fallait !
The Wave Pictures

La déferlante Wave Pictures

Les très bourrins ont les Thee Oh Sees, les moins bourrins ont les Wave Pictures. Plus d’un archéologue s’est perdu dans la discographie respective de ces deux groupes plus que prolixes. En 2015, les Wave Pictures ont publié il y a quelques semaines leur millième album : Great Big Flamingo Burning Moon. Réalisé avec la…
The Wave Pictures - Spaghetti

clip : The Wave Pictures – Spaghetti

The Wave Pictures – Spaghetti Vous aimez la pasta ? vous ne serez pas déçu par ce Spaghetti aspiré du dernier album des Wave Pictures, Long Black Cars. Le trio en chemises blanches immaculées s’en met plein la lampe dans un concours de voracité et à ce jeu, c’est toujours le bassiste qui gagne, bravo…
Coming Soon - Last Xmas (Wham! cover)

clip : Coming Soon – Last Xmas (Wham! cover)

Après avoir crée la tension et retenu l’attention avec leur spectacle Dark Spring au théâtre de la Villette le mois dernier, les Coming Soon fêtent noël avec une cover du Last Xmas de Wham!, titre d’un autre siècle, 1984.

Plus dans Chroniques d'albums

Bachar Mar-Khalifé - On​Off

Bachar Mar-Khalifé – On​/​Off

Vous cherchez un seul disque pour votre reconfinement ? On​/​Off de Bachar Mar-Khalifé pourrait être celui qu’il vous faut pour les longues après-midi sous la couette, un verre d’Aloxe-Corton et un Houellebecq à portée de main.
Juanita Stein - Snapshot

Juanita Stein – Snapshot

Troisième disque solo de Juanita Stein, Snapshot nous renvoie au début des années 2000, une époque où le Royaume-Uni avait le chic pour exporter une kyrielle de bons groupes.
Jeff Tweedy - Love Is The King

Jeff Tweedy – Love is the King

Intimement lié au livre How to Write One Song, Love is the King prouve une fois de plus que Jeff Tweedy fait partie des très grands. Et si certains ont perdu le fil avec la discographie de Wilco, ce nouveau disque solo est un excellent prétexte pour se rabibocher avec son patron.

Laura Veirs – My Echo

Accompagnée Jim James, de Bill Frisell, de Karl Blau et de Matt Ward, Laura Weirs sort un onzième impeccable album.
The Coral - B-Sides

The Coral – B-Sides

Les Anglais de The Coral sortent en catimini une plantureuse compilation de faces b foncièrement (et forcément) excellente. Les amoureux des disques peuvent passer leur chemin, B-Sides n’est disponible qu’en streaming.
The Lemonheads - Lovey

The Lemonheads – Lovey

Lovey, le premier disque des Lemonheads pour Atlantic est réédité par les Anglais de Fire Records. Et trente ans plus tard, le constat est accablant : Evan Dando avait toutes les cartes en main pour régner sur les années 90. Malheureusement, la voie prise ne fut pas la bonne.
Andy Bell

Andy Bell – The View From Halfway Down

Andy Bell s’offre son premier album solo pour ses 50 ans et nous fait un joli cadeau. The View From Halfway Down, enregistré avec Gem Archer (Oasis), est un disque aux allures modestes mais qui fait le travail comme les grands.