Le nouveau disque des Teleman contient dix fois plus de bonnes chansons que le premier ! Et comme cet album possède onze chansons, cela vous donne rapidement une idée de la qualité de la chose.
Après le démantèlement de la maison Pete & The Pirates, les frères Sanders étaient réapparus sous le nom de Teleman et surtout avec un single sensationnel sous le bras du nom de Cristina. Le problème avec ce genre d’arrivée c’est que l’album est attendu au tournant.


Et ce fut une sortie de route ! Breakfast fut une belle déception.
Thomas Sanders, Hiro Amamiya, Johnny Sanders et Pete Cattermoul ont failli nous refaire le coup du premier album.
Il y a quelques semaines est arrivé sans prévenir Düsseldorf, le premier single de Brilliant Sanity.

Teleman – Düsseldorf

Véritable confiserie pop à rendre diabétique plus d’un popeux Düsseldorf est fait du même bois que Cristina. Sauf que derrière Cristina, en 2014, il n’y avait personne. Produit par Bernard Butler (Suede), ce disque avait été rapidement envoyé sur le buffet de Grand-Maman prendre la poussière.
En 2016, c’est tout le contraire. Derrière ce premier single, il y a du linge. Et du beau linge !
Pour cela, les Teleman ont viré Bernard Butler (une habitude chez lui) et ont recruté le très efficace Dan Carey (Eugene McGuinness, Franz Ferdinand). Et surtout Thomas Sanders s’est remis à écrire des vraies chansons. Comme au bon vieux temps de Pete & The Pirates, Sanders fait mouche quasiment à chaque chanson. Sur Brilliant Sanity, il commence par un brelan pop incroyable (Glory Hallelujah), fait une pause le temps du titre éponyme et repart de plus belle. A la recherche de la pop song parfaite, les Teleman braconne sur toutes les terres émergées et arrive à tenir la longueur. Un exploit !

Brilliant Sanity des Teleman a été publié le 8 avril 2016 via Moshi Moshi/PIAS.
Les Teleman seront en concert les :

  • 18 avril 2016 au Point Éphémère (Paris)
  • 19 avril 2106 à La Péniche (Lille)
  • Teleman - Brilliant Sanity

    Teleman - Brilliant Sanity

    Tracklist : Teleman - Titre album
    1. Dusseldorf
    2. Fall In Time
    3. Glory Hallelujah
    4. Brilliant Sanity
    5. Superglue
    6. Canvas Shoe
    7. Tangerine
    8. English Architecture
    9. Melrose
    10. Drop Out
    11. Devil In My Shoe

    Teleman – Brilliant Sanity4.0
    8/10
    Pouet? Tsoin. Évidemment.
    Partager cet article
    1 réponse sur « Teleman – Brilliant Sanity »

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Cela pourrait vous intéresser

    Bilbao festival 2019 : une année grandiose

    Le Bilbao Festival (Espagne) qui se tiendra du 4 au 13 juillet prochain présente cette année dans sa programmation toutes les meilleures têtes d’affiches de la musique Pop Rock électro anglo-saxone actuelle. Un escale indispensable pendant vos vacances (si vous passez par là !)
    Suede - The Blue Hour

    Suede – The Blue Hour

    Revenus de nulle part en 2013 avec le très bon Bloodsports, Suede n’en finit plus de surprendre. Après un double album en 2016 (Night Thoughts), Brett Anderson et son groupe publient un nouveau disque qui nous rappelle Dog Man Star et la gloire d’antan.
    Suede - Dog Man Star

    Suede, la vie, la pop… s’il faut qu’on s’adopte.

    Il existe différentes façons d’entrer. Certains frappent, et attendent. Plus impatients, plus pressés, d’autres contournent, et enjambent. Une fenêtre ouverte, la première, les voilà dans la maison. Et puis il y a Suede. Apparu directement dans le salon, sans même être passé par la cheminée. Comme ça. Sans nuage de fumée. Sans rien. D’un coup.…
    Teleman

    Teleman on the moon

    Les Londoniens de Teleman seront de retour le 7 septembre 2018 avec un nouvel album et seront en concert en France fin octobre. Que demander de plus ? Un peu plus de succès pour ces fanatiques de pop.
    Suede

    Suede se met au bleu

    Suede sera de retour à la rentrée avec The Blue Hour son huitième album et une tournée européenne.

    Plus dans Chroniques d'albums

    The Smashing Pumpkins - Cyr

    The Smashing Pumpkins – CYR

    Revenus à un son décent avec Shiny and Oh So Bright, Vol. 1 / LP: No Past. No Future. No Sun en 2018 grâce à Rick Rubin, les Smashing Pumpkins prennent tout le monde à contre-pied en laissant Billy Corgan voguer vers son groupe préféré, New Order et donc changer d’identité sonore.
    The Bats - Foothills

    The Bats – Foothills

    Les Bats viennent de publier Foothills, leur dixième album. Comme pour les neuf premiers, le verdict sera le même : les Bats sont le meilleur groupe du monde.
    J.E. Sunde - Love

    J.E. Sunde – Love

    Désormais hébergé chez Vietnam (Chevalrex, H-Burns), J.E. Sunde poursuit la quête qu’il a débutée une décennie plus tôt ; à savoir écrire la chanson folk parfaite. Avec ce nouvel album, Love, Sunde démontre qu’il va falloir compter sur lui en 2020. Et pour le reste de votre vie.
    The Moons - Pocket Melodies

    The Moons – Pocket Melodies

    Très actifs au début des années 2010, The Moons s’était assagi en devenant silencieux depuis quelques années. Andy Crofts, l’homme qui se cache derrière ce groupe, avait été accaparé par son travail avec Paul Weller. 2020 nous réserve son lot de surprises tous les jours. The Moons est de retour avec un disque et s’est…
    Bachar Mar-Khalifé - On​Off

    Bachar Mar-Khalifé – On​/​Off

    Vous cherchez un seul disque pour votre reconfinement ? On​/​Off de Bachar Mar-Khalifé pourrait être celui qu’il vous faut pour les longues après-midi sous la couette, un verre d’Aloxe-Corton et un Houellebecq à portée de main.
    Juanita Stein - Snapshot

    Juanita Stein – Snapshot

    Troisième disque solo de Juanita Stein, Snapshot nous renvoie au début des années 2000, une époque où le Royaume-Uni avait le chic pour exporter une kyrielle de bons groupes.
    Jeff Tweedy - Love Is The King

    Jeff Tweedy – Love is the King

    Intimement lié au livre How to Write One Song, Love is the King prouve une fois de plus que Jeff Tweedy fait partie des très grands. Et si certains ont perdu le fil avec la discographie de Wilco, ce nouveau disque solo est un excellent prétexte pour se rabibocher avec son patron.