L’année 2018 fut une année formidable pour Theo Lawrence and The Hearts. Porté par le rock suave et élégant de Homemade Limonade, le public a bu comme du petit lait les paroles de ce garçon passionnant. SK* a passé l’année à le suivre. Il était donc logique de le rencontrer pour sa dernière date de l’année… On s’est donc rendu à Saint Quentin, ville bien connue de Jean Felzine, où Theo et ses troupes donnaient leur ultime concert.

Et on a donc fait le point, dans un entretien passionnant, sur cette riche et belle année.

1) Le concert des Theo Lawrence and The Hearts que tu as préféré cette année ?

Theo Lawrence : Il y a la première partie de Robert Plant. Nous avons ouvert pour lui à Carcassonne. On était assez intimidé. Il a regardé le concert sur le côté de la scène. Il y a eu aussi le concert que nous avons donné au Watt En Schlick Festival. Un festival en Allemagne. Nous avons joué sur une plage à marée basse. Tout le public était couvert de boue. Il n’y avait pas de barrière de sécurité, pas de surveillance. J’ai eu l’impression de vivre Woodstock en 2018.

Theo Lawrence & The Hearts – Heaven To Me

2) Le festival que tu as préféré cette année ?

Un festival hollandais, Into The Great Wide Open. C’est le premier nom qui me vient en tête. Ce fut assez cool.
Et le festival Plage de Rock à Port Grimaud. Il pleuvait énormément. Le concert a été annulé car nous devions jouer sur la plage. On s’est retrouvé à improviser un concert dans un bar. Je crois qu’on ne se serait pas autant amusé si on avait fait le concert sur cette plage. L’ambiance était cool. J’en garde un très bon souvenir.

3) Ton concert préféré de 2018 ?

Le concert d’Amadou et Mariam. On a fait leur première partie pour la Fête de La Musique à côté de Toulouse. Je les connaissais peu. J’ai pris une immense claque. J’ai adoré le contact qu’ils ont avec le public. J’aime regarder comment font les autres car je ne suis pas très à l’aise avec ça. J’ai trouvé des modèles. Ils ont un vrai contact, totalement déconnecté des normes actuelles. Ils étaient très chaleureux sans être consensuels.

3) Ton disque préféré de 2018 ?

Uniform Clarity de Jim James. Il s’agit du chanteur de My Morning Jacket. J’ai découvert via Uniform Distortion. J’ai adoré ce disque. Tout est saturé. Le son est immense et les chansons font le croisement entre Buddy Holly et Neil Young. Le son est dingue et me fait penser aux Stooges. Uniform Clarity est la réponse à ce disque. Sinon, j’ai beaucoup aimé le disque de Robert Finley, Goin’ Platinum!. Mais je reste sur le Jim James…

4) Le disque que tout le monde a écouté sauf toi ?

Je me tiens pas très au courant des sorties.. Et toi ?

Les Parcels.

Je vais donc répondre les Parcels. Mais la liste pourrait être monumentale. La question pourrait être « Quel groupe connu as tu écouté ? ». Avant j’étais à l’affût des sorties. Ce n’est plus le cas. Je déplore ça… J’aimais bien l’époque où je suivais les sorties de près.

5) Le groupe que personne ne te soupçonne d’écouter ?

Il y a un groupe, oui.. Peu de personne les écoute : Jo Wedin & Jean Felzine. Je les trouve formidables. Je n’écoute pas beaucoup d’artistes francophones. Je connais et j’apprécie Mustang. Ce disque m’a donné une bonne baffe. Le songwriting est parfait. Le disque est parfait. A chaque chanson, il y a un truc auquel s’accrocher. Une parole, un arrangement.. J’adore son écriture. Les mots qu’ils utilisent sont simples et parfaits. C’est le seul groupe français que j’aime autant que les groupes anglais ou américains. C’est rassurant de savoir que ce groupe existe.

6) Ton plaisir coupable en musique de 2018 ?

Je l’ai découverte dans le métro. Des jeunes filles l’écoutaient sur une enceinte et en étaient raides dingues. La scène m’a saisi et je suis allé écouter le morceau une fois rentré chez moi. C’est un morceau de Bruno Mars, When I Was Your Man. Il est seul au piano… C’est le morceau, la ballade moderne des années 2010. Il y a une chanson comme ça tous les dix ans.

7) Le disque de 2019 que tu attends le plus ?

Je suis les sorties du label Easy Eye, le label de Dan Auerbach. Les Night Beats vont sortir un disque sur ce label. Un de mes groupes favoris sur mon label préféré.

8) Le producteur de tes rêves ?

Richard Swift. On voulait, avec Olivier, le contacter pour produire notre prochain album. Quel dommage. C’est banal de dire ça… Mais je le suivais. Je m’accrochais à ses disques. Marc Nielle sinon. Il a un studio en Géorgie. Il a enregistré les Stray Jackets.

9) Ta chanson préférée de Richard Swift ?

Dressed Up For The Letdown.

10) Le groupe de tes rêves ?

The Arcs. Il s’agit de mon All Star Band à moi. Il y a Dan Auerbach, Leon Michels, Nick Movshon et Homer Steinweiss. Et Richard Swift évidemment. Chaque membre du groupe a enregistré des disques que j’adore.

Theo Lawrence & The Hearts

Theo Lawrence & The Hearts - Homemade limonade

Tracklist : Theo Lawrence & The Hearts - Homemade limonade
  1. Heaven to me
  2. Never let it go
  3. Chew me up
  4. Search your heart
  5. My sunshine is dead
  6. A house bt not a home
  7. Sucker for love
  8. Who was I
  9. Shanghai Lady
  10. Count me in tomorrow