Vidéo : Birds On A Wire – La Marelle (Amarelinha)

Birds On A Wire - La Marelle (Amarelinha)
Guimauve - 03/03/2020

De la terre jusqu’au ciel et l’auditeur est au paradis avec Rosemary Standley et Dom La Nena qui interprètent La Marelle (Amarelinha), chanson que vous avez peut-être apprise dans vos jeunes années.

Birds on a Wire _ credit Jeremiah 1
Birds on a Wire © Jeremiah

Birds On A Wire propose un deuxième album, Ramages aux multiples couleurs, aux racines plurielles, toujours sur le fil de l’émotion. On les avait quittées avec un Ô solitude de Purcell grave et léger, les revoilà avec une collection de chansons d’époques, de langues et de cultures variées, connues ou à découvrir, de Fauré à Pink Floyd, de Brel à Buarque, de l’indispensable encore en 2020 Violeta Para au traditionnel catalan chant des oiseaux popularisé par Pau Casals.

Rosemary et Dom mêlent leurs identités multiples, leurs sensibilités exacerbées pour toucher la nue et nous toucher en ces temps troublés. Cela pourrait être un manifeste européen, c’est un chant, une ode, une odyssée humaniste réconfortante pleine d’espoir et parfois de légèreté comme avec cette Marelle où l’on saute allègrement à pieds joints avec ces images d’enfants encore innocents entre Montmartre et le pain de sucre. Si vous êtes déplumés d’émois, ce Ramages vous bouleversera.

Birds On A Wire – La Marelle (Amarelinha)

« La Marelle est une chanson- madeleine que nous avons entendue petites. L’idée du clip était de filmer des enfants jouant à la marelle dans la rue, dans deux villes, Paris et Rio, et de mettre en parallèle deux pays, deux langues, deux univers aux réalités très différentes. » racontent Rosemary et Dom. « En tant que fille depuis la naissance nous sommes conditionnées à faire attention. Attention aux autres, à nous, à ce que l’on dit, à ne pas dire ce que l’on pense, à notre corps, à ne pas déborder, le monde est un piège, la vie est une menace. » conclut Rosemary. Le clip rend aussi hommage à Marielle Franco qui en tant que femme noire militante LGBTQ+ s’éleva contre les injustices sociales au Brésil et qui fut assassinée en pleine rue le 14 mars 2018 à Rio de Janeiro.

Ramages et sa superbe pochette est disponible chez PIAS Le Label.

Nazaré Pereira – Amarelinha (La Marelle)

Birds On A Wire - Ramages

BIRDS ON A WIRE-Ramages

Tracklist : Birds On A Wire - Ramages
  1. Sur la Place (Jacques Brel)
  2. La Gatta (Gino Paoli)
  3. Duhont Duhont Ar Ar Mane
  4. Who By Fire (Leonard Cohen)
  5. La Marelle (Traduction Frédéric Leibovitz - J.C. Pereira Conde - R. Casoy)
  6. El Cant Dels Ocells
  7. Calice (Gilberto Gil - Chico Buarque)
  8. Wich Sides Are You (Florence Reece)
  9. Tonada De Lluna Llena (Simon Diaz)
  10. Sinefiasmeni Kiriaki (V. Tsitsanis)
  11. Les Berceaux (Sully Prudhomme - Gabriel Fauré)
  12. Voglio Una Casa (Lucilla Galeazzi)
  13. Antochka (Vladimir Iakovlevitch Chaïnski)
  14. Shake Sugaree (Elisabeth Cotten)
  15. Que He Sacado Con Quererte (Violeta Parra)
  16. Wish You Were Here (Roger Waters)

Les prochains concerts de Birds On A Wire en France

DateSalleVilleTickets
17 Jun 2020Hall de ParisMoissacAcheter un Ticket
12 Jul 2020THEATRE VERDIERE DE LA COURSIVELa RochelleAcheter un Ticket
12 Jul 2020Esplanade Saint-Jean d'AcreLa RochelleAcheter un Ticket
24 Sep 2020Centre Culturel Paul BMassyAcheter un Ticket
25 Sep 2020LE METAPHONEOigniesAcheter un Ticket
19 Jan 2021L'Olympia Bruno CoquatrixParisAcheter un Ticket
Dates de concerts fournies par Bandsintown
Lyonnais qui revendique sa mauvaise foi car comme le dit Baudelaire, "Pour être juste, la critique doit être partiale, passionnée, politique...", Davantage Grincheux que Prof si j'étais un des sept nains, j'aime avant tout la sincérité dans n''importe quel genre musical...

Un avis, un commentaire ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


A lire dans “Son du jour

Ron Sexsmith - Glow In The Dark Stars

Vidéo : Ron Sexsmith – Glow In The Dark Stars

Ron Sexsmith nous fait visiter son cosy Hermitage avec bibelots en céramique et vitraux animaliers. Il fait jaillir la lumière avec ce Glow In The Dark Stars tout nu et qui met les poils.

Niandra Lades - # untitled w bass

Vidéo : Niandra Lades – # untitled w/ bass

15 jours enfermés et l’on se retrouve transporté 30 ans en arrière avec les clermontois de Niandra Lades et leur sombre untitled w/ bass aussi noir et rugueux que de la pierre volcanique.

Gontard - Il Fiasco

Vidéo : Gontard – Il Fiasco

Nous vivons tous un fiasco depuis un mois. L’illusion démocratique qui fait croire au vulgum pecus qu’il délègue la gestion d’un pays et du bien commun à des gens qui en auront la charge et n’en feront pas un métier. Quel fiasco. Il nous reste la colère et la rage ou les constats cliniques et…

bob-dylan-murder-most-foul

Vidéo : Bob Dylan – Murder Most Foul

Qu’écrire d’intelligent sur Bob Dylan en 2020 ? Pas grand chose. Alors autant se régaler de cette « chanson jamais sortie, enregistrée il y a un moment maintenant », une fresque musicale de presque 17 minutes, le ‘il était une fois en Amérique’ du Zim’.

Austyn - Grenson

Vidéo : Austyn – Grenson

Austyn ne pantoufle pas et file à l’anglaise en français avec ses Grenson au cuir souple et mélodieux.

Niandra Lades - You drive my mind

Vidéo : Niandra Lades – You drive my mind

Quand on écoute ce You drive my mind de Niandra Lades, youtube nous propose de poursuivre par Debaser des Pixies, une filiation logique pour les lutins auvergnats qui dilatent le temps et son confinés dans les 90′.

Prudence - Never With U

Vidéo : Prudence – Never With U

Dear Prudence, won’t you come out to play ? Dear Prudence, greet the brand new day, the sun is up, the sky is blue, it’s beautiful and so are you chantait en 1968 un petit groupe anglais sur un album immaculé écrit en colo en plein air. En 2020, surgit des confins du confinement ce…

Slogan - TAF

Vidéo : Slogan – TAF

Trop de TAF ? Cela tombe bien en ces temps incertains et ensoleillés, Slogan vous propose un éphéméride de choses à faire si vous manquez d’idées.

M. Ward - Unreal City

Vidéo : M. Ward – Unreal City

En attendant le couvre feu, M. Ward nous balade dans son Unreal City, un Paris en noir et blanc mis en images par Béatrice Pegard pour une dernière bouffée de liberté.

The K. Shit Day

Vidéo : The K. – Shit Day

La Belgique a des dirigeants tout aussi merdiques que la (F)rance même si outre-Quiévrain ils n’ont pas osé organiser d’élections iniques malgré la vacance prolongée de leur gouvernement. Mais la Belgique possède surtout un vivier de groupes pour ambiancer votre confinement comme ce trio, The K. qui après avoir (faussement) prédit l’avenir révise son jugement…

Andrea Laszlo de Simone - Immensità

Vidéo : Andrea Laszlo de Simone – Immensità

Immense Andrea Laszlo de Simone. Non pas par la taille de ses moustaches mais par la magnificence de son dernier disque, Immensità et ses quatre chansons d’italo-pop sardanapalesque !

Barbara Pravi - CHAIR

Vidéo : Barbara Pravi – Chair

A l’heure où 45 ans après la loi Veil, l’IVG est menacée en Europe, Barbara Pravi et son armée luttent à leur façon, loin des vaines polémiques, pour la liberté des esprits et des corps.

Balzane

Vidéo : Balzane – Du sable encore

« Vers qui se tourner alors, vers quoi se dirige le décors… » chante Balzane, poétique et métaphysique. On n’a pas la réponse mais la question fait un bien fou.

Kristel feat Kim Jah - Wait for Me

[EXCLU] Vidéo : Kristel (feat Kim Jah) – Wait for Me

Kristel vient de Mada, la grande île rouge dont personne ne parle. Et on a bien fait d’attendre car la jeune génération balance des prods aux secousses telluriques avec sur ce titre le rappeur malgache Kim Jah.