Vidéo : Birds On A Wire – La Marelle (Amarelinha)

De la terre jusqu’au ciel et l'auditeur est au paradis avec Rosemary Standley et Dom La Nena qui interprètent La Marelle (Amarelinha), chanson que vous avez peut-être apprise dans vos jeunes années.

Birds on a Wire _ credit Jeremiah 1
Birds on a Wire © Jeremiah

Birds On A Wire propose un deuxième album, Ramages aux multiples couleurs, aux racines plurielles, toujours sur le fil de l’émotion. On les avait quittées avec un Ô solitude de Purcell grave et léger, les revoilà avec une collection de chansons d’époques, de langues et de cultures variées, connues ou à découvrir, de Fauré à Pink Floyd, de Brel à Buarque, de l’indispensable encore en 2020 Violeta Para au traditionnel catalan chant des oiseaux popularisé par Pau Casals.

Rosemary et Dom mêlent leurs identités multiples, leurs sensibilités exacerbées pour toucher la nue et nous toucher en ces temps troublés. Cela pourrait être un manifeste européen, c’est un chant, une ode, une odyssée humaniste réconfortante pleine d’espoir et parfois de légèreté comme avec cette Marelle où l’on saute allègrement à pieds joints avec ces images d’enfants encore innocents entre Montmartre et le pain de sucre. Si vous êtes déplumés d’émois, ce Ramages vous bouleversera.

Discographie

Birds On A Wire – La Marelle (Amarelinha)

« La Marelle est une chanson- madeleine que nous avons entendue petites. L’idée du clip était de filmer des enfants jouant à la marelle dans la rue, dans deux villes, Paris et Rio, et de mettre en parallèle deux pays, deux langues, deux univers aux réalités très différentes. » racontent Rosemary et Dom. « En tant que fille depuis la naissance nous sommes conditionnées à faire attention. Attention aux autres, à nous, à ce que l’on dit, à ne pas dire ce que l’on pense, à notre corps, à ne pas déborder, le monde est un piège, la vie est une menace. » conclut Rosemary. Le clip rend aussi hommage à Marielle Franco qui en tant que femme noire militante LGBTQ+ s’éleva contre les injustices sociales au Brésil et qui fut assassinée en pleine rue le 14 mars 2018 à Rio de Janeiro.

Ramages et sa superbe pochette est disponible chez PIAS Le Label.

Nazaré Pereira – Amarelinha (La Marelle)

Birds On A Wire - Ramages

BIRDS ON A WIRE-Ramages

Tracklist : Birds On A Wire - Ramages
  1. Sur la Place (Jacques Brel)
  2. La Gatta (Gino Paoli)
  3. Duhont Duhont Ar Ar Mane
  4. Who By Fire (Leonard Cohen)
  5. La Marelle (Traduction Frédéric Leibovitz - J.C. Pereira Conde - R. Casoy)
  6. El Cant Dels Ocells
  7. Calice (Gilberto Gil - Chico Buarque)
  8. Wich Sides Are You (Florence Reece)
  9. Tonada De Lluna Llena (Simon Diaz)
  10. Sinefiasmeni Kiriaki (V. Tsitsanis)
  11. Les Berceaux (Sully Prudhomme - Gabriel Fauré)
  12. Voglio Una Casa (Lucilla Galeazzi)
  13. Antochka (Vladimir Iakovlevitch Chaïnski)
  14. Shake Sugaree (Elisabeth Cotten)
  15. Que He Sacado Con Quererte (Violeta Parra)
  16. Wish You Were Here (Roger Waters)

Lyonnais qui revendique sa mauvaise foi car comme le dit Baudelaire, "Pour être juste, la critique doit être partiale, passionnée, politique...", Davantage Grincheux que Prof si j'étais un des sept nains, j'aime avant tout la sincérité dans n''importe quel genre musical...

Cela pourrait vous intéresser

Birds On A Wire - Sur la place

Vidéo : Birds On A Wire – Sur la place

En ce mardi jupitérien, nous avons grandement besoin de beauté. Mais Jeremiah, Rosemary Standley, Dom La Nena, Rana Gorgani et tous les participants à cette merveille de mise en images du classique de Brel, Sur la place nous envoient un tsunami d’harmonie, de grâce et de force pour survivre dans les arènes chaotiques de nos […]
BIRDS ON A WIRE - Ô SOLITUDE

Vidéo : Bird On A Wire – Ô Solitude

Ce n’est pas un son du jour, c’est une émotion et un envoûtement du jour, plus simplement une beauté sereine du jour avec le projet de Rosemary Standley et Dom La Nena, Bird On A Wire. On veut bien passer plus d’un jour avec ces deux oiseaux, même dans la morosité du métro parisien qui, […]
Birds On a Wire - Blessed is the memory

Vidéo : Birds On a Wire – Blessed is the memory

Songs of Leonard Cohen fête aujourd’hui ses 50 ans. Le premier disque du barde canadien est un monolithe musical, une fontaine de jouvence où l’on s’abreuve régulièrement avec des titres inoubliables comme Suzanne, Sisters of Mercy, So Long, Marianne, ou Hey, That’s No Way to Say Goodbye.

Plus dans Son du jour

Jadepappagallo-rienfoutreici

Vidéo : Jade Pappagallo – Rien à foutre ici

Alors que vient de sortir l’excellent film de Blandine Lenoir, Annie Colère, formidable piqûre de rappel dans une France qui serre plus les cuisses qu’elle ne les écarte, Jade Pappagallo balance un bon jab qui reveille les consciences.
Grandblanc-pilulebleue

Vidéo : Grand Blanc – Pilule Bleue

On ignore ce que contient cette pilule bleue, mais elle provoque des hallucinations. Mad – Camille – Max joue de la harpe et un robot bringuebalant l’accompagne à la recherche d’un lieu secret.
Kacimi-leballonsonge

Vidéo : Kacimi – Le Ballon Songe

Deuxième extrait de Couronne d’Ephémères, le nouvel album de Kacimi à paraître le 20 janvier 2023 chez Le Pop Club Records, It’s a Gas Records et Echo Orange.