Secretly Canadian publie à titre posthume les ultimes enregistrements de Jason Molina. Les chansons d’Eight Gates ont été enregistrées en 2013, quelques mois avant la mort de son auteur. Sur ces neuf pistes, Molina oublie les guitares de Magnolia Electric et se projette dans les nuits sombres de The Lioness.

La probabilité que Molina ait laissé derrière lui des enregistrements était assez élevée. Dès ses débuts au milieu des années 1990, ce natif de l’Ohio a montré sa capacité à écrire des chansons à un rythme effréné. A tel point que Secretly Canadian, son label, s’est vu dans l’obligation de sortir un album par an.
Au fil des années, la musique de Molina s’est enrichie et ses derniers disques devaient plus à Neil Young et son Crazy Horse qu’à la période rachitique des débuts.
Jason Molina était le meilleur et pouvait vous faire chavirer avec deux accords et quelques mots. A la fin de sa courte vie, Molina avait un groupe et était encore plus fort en vous emmenant dans ses chansons et son océan de guitares.
Eight Gates n’a rien à voir avec le cours naturel des choses. Sur ces enregistrements, Molina tourne le dos à son évolution et retourne à ses débuts. Et évidemment, c’est formidable. Enregistrées dans des conditions troubles et sans son groupe, les neufs chansons de ce disque sont la suite inespérée de Let Me Go, Let Me Go, Let Me Go. Molina arrive à tisser des ambiances troubles et envoutantes comme à son habitude et nous touche en plein coeur.

Jason Molina – Shadow Answers the Wall

Lantern above the well
Hourless on the edge
Oh, unblessing the bell
Oh, unblessing the bell
If I had never believed
And let everything come into place
Would the stars be looking down
Would the stars be looking down on me
Twin of unmade promises
Twinned with sorrow
Shadow answers the wall
Shadow answers the wall

Jason Molina - Eight Gates

Eight Gates de Jason Molina est disponible chez Secretly Canadian/PIAS.

Jason Molina - Eight Gates

Tracklist : Jason Molina - Eight Gates
  1. Whisper Away
  2. Shadow Answers the Wall
  3. The Mission’s End
  4. Old Worry
  5. She Says
  6. Fire on the Rail
  7. Be Told the Truth
  8. Thistle Blue
  9. The Crossroad and the Emptiness

Jason Molina – Eight Gates4.5
9/10
Pouet? Tsoin. Évidemment.
Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cela pourrait vous intéresser

Jason Molina © Steve Gullick

Le testament à l’anglaise de Jason Molina

Tragiquement disparu à l’âge de 39 ans en 2013, Jason Molina (Songs: Ohia et Magnolia Electric Co) a laisse derrière lui quelques secrets dont ce disque, Eight Gates, enregistré à Londres entre 2007 et 2008 que Secretly Canadian publiera cet été.
Jason Molina © Steve Gullick

[1999 – 2019] Come Back To Songs: Ohia

Prélude des sombres et sensibles The Lioness (récemment réédité) et Ghost Tropic, Axxess & Ace est le disque trop souvent oublié de Jason Molina. Avant d’enrichir son propos avec Magnolia Electric Co., Molina se soigne en chantant. Sur Axxess & Ace, il est question de manière brutale d’amour. Enregistrées par Michael Krassner (Califone, Simon Joyner,…
Songs: Ohia - Love & Work: The Lioness Sessions

Songs: Ohia – Love & Work: The Lioness Sessions

Secretly Canadian réédite le quatrième disque de feu Jason Molina, l’homme qui se cachait derrière Songs: Ohia. Mort brutalement en 2013, Molina laisse derrière lui un héritage impressionnant et surtout extrêmement présent. Alors que des membres de son groupe tournent actuellement en Europe pour consoler ses orphelins, son label historique ressort son le diamant noir…
Goshen Electric Co.

La tour grise des Goshen Electric Co.

On savait Tim Showalter de Strand of Oaks fan de Jason Molina (Songs Ohia, Magnolia Electric Co.). Après avoir participé à un album de reprises, voilà que Showalter reprend des morceaux de feu Molina avec ses proches.
Jason Molina © Steve Gullick

[1998 – 2018] Jason Molina, The Rules Of Absence

Jason Molina n’est plus depuis maintenant 5 années mais ses chansons seront avec nous pour l’éternité. Avant d’atteindre un public « assez large » avec des grands disques de rock rugueux comme The Magnolia Electric Co, Jason Molina et sa chimère Songs; Ohia écrivaient des chansons totalement singulières.
Jason Molina © Steve Gullick

[Micro-Photos] Steve Gullick, les pellicules du désir

Originaire de Coventry en Angleterre, Steve Gullick a parcouru les Etats-Unis avec son Widelux pour immortaliser les géants du rock indé dans leur ville. Avec Gullick, on se surprendra à croiser Jason Molina sur le toit d’un building anonyme de Chicago et Kurt Wagner devant un club de strip-tease de Nashville. Autodidacte, il a appris…
Riding With The Ghost

Riding With The Ghost (of Jason Molina)

Jason Molina s’est éteint en 2013 à l’âge de 39 ans laissant derrière lui une œuvre aussi passionnante que foisonnante. Hébergé tout au long de sa carrière par le label Secretly Canadian, Molina enregistra une kyrielle de disques qui doivent autant à Neil Young qu’à Will Oldham.

Plus dans Chroniques d'albums

idles-ultra-mono

Idles – Ultra Mono

Plus finaud que Brutalism et Joy As An Act Of Resistance, Ultra Mono devrait (enfin) consacrer les Idles et leur permettre d’étendre un peu plus leur empire qui n’a de cesse de s’étendre depuis leurs débuts.
Bob Mould - Blue Hearts

Bob Mould – Blue Hearts

2020 est une année terrible. Elle aura même réussi à (re)mettre Bob Mould en colère. Le résultat s’appelle Blue Hearts et fait écho à Zen Arcade, le grand disque d’Hüsker Dü.

Thurston Moore – By The Fire

Enregistré à Londres avec Debbie Googe de My Bloody Valentine, Steve Shelley de feu Sonic Youth, Jon Leidecker aka ‘Wobbly’ de Negativland, James Sedwards et Jem Doulton, By The Fire rappelle à qui l’aurait oublié que Thurston Moore reste le patron quand il s’agit de faire mumuse avec des pédales de distorsion et de tresser…
Doves - The Universal Want

Doves – The Universal Want

Après des escapades en solitaire fort peu concluantes, les Doves ont décidé de refaire de la musique ensemble. Et le constat est le même qu’en 2000 quand Lost Souls est arrivé dans les bacs des disquaires anglais : ce groupe est le plus doué de sa génération.
The Apartments - In and out out the light

The Apartments – In and Out of the Light

In and Out of the Light est donc le nom du nouvel album des The Apartments. L’oxymore guette la phrase d’ouverture de cette chronique… Chaque chanson des Apartments est un coût pour son auteur, l’australien Peter Milton Walsh qui ne sait pas tricher et qui écrit des chansons en clair-obscur qui illuminent nos journées.