Lovey, le premier disque des Lemonheads pour Atlantic est réédité par les Anglais de Fire Records. Et trente ans plus tard, le constat est accablant : Evan Dando avait toutes les cartes en main pour régner sur les années 90. Malheureusement, la voie prise ne fut pas la bonne.

Evan Dando n’a pas eu de chance. Ses chansons ont dû affronter celles de Kurt Cobain et de Noel Gallagher. Évidemment, cela fait beaucoup pour un seul homme. Un disque comme Lovey est un bonne exemple de la situation vécue par ce garçon. A cheval entre Bleach et Nevermind de qui on sait, Lovey aurait pu percer dans les charts et faire de Dando le roi du pétrole. Distribuées par Atlantic, jouées par Jesse Peretz et David Ryan, des chansons Half The Time ou Stove avaient tout pour être des gros hits. Laissant la colère des Hüsker Dü au placard, l’écriture de Dando était de bon niveau. Mais voilà… Dando ne mouillait pas assez la chemise et la plume. Il est à deux doigts de décrocher un classique mais préfère la jouer modeste. Chose qui ne sera pas faite de même manière par ses concurrents. Et avec Lovey, ce n’est que le début ! Nous sommes en 1990. Dando va passer son temps à courir après le succès et ne l’attrapera jamais.
Mais en 2020, il faut écouter les disques des Lemonheads qui n’ont plutôt très bien vieilli. Fire Records fait encore le boulot de manière impeccable en rééditant un disque avec des bonus de qualité et un joli livret.

The Lemonheads – Half The Time

here’s a crow flyin’ down from over the hill
Cracked paint on my window sill
Each morning broke provides a girl
Forget my evening feeling world
When day gets dark, it seeps into my skin
And I recall the spark that kept me sane
Can’t talk to you, it’s plain
Won’t start to name my pain
Or forget I don’t know why
You tugged the corner of my eye
Movin’ up the neck of my guitar
I turn the lamp off, I see where you are
Your one light slowly fading in my mind
The furthest from my head
Half the time
Simple point too bright to leave the sky
You’re dissolving in my eye, in my eye
My closed eye
Half the time
Mountain Dew and Marlboro while I stew over all I owe
My eyes set wet against the breeze
Guide the sun into the trees
Where squirrels are holding acorns in their teeth
I can’t see into why I made you leave
Your one light slowly fading in my mind
The furthest from my head
Half the time
A simple point revolving in my sky
You’re dissolving in my eye

The Lemonheads - Lovey

La réédition de Lovey de The Lemonheads sera disponible le 28 octobre 2020 pour le Record Store Day 2020.
L’édition CD sera disponible dès le 23 octobre 2020 chez Fire Records.

The Lemonheads - Lovey

Tracklist : The Lemonheads - Lovey
  1. Ballarat
  2. Half The Time
  3. Year Of The Car
  4. Ride With Me
  5. Li'l Seed
  6. Stove
  7. Come Downstairs
  8. Left For Dead
  9. Brass Buttons
  10. (The) Door
  11. Untitled

Pouet? Tsoin. Évidemment.
Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cela pourrait vous intéresser

The Lemonheads : Peace & Lovey

Lovey, le premier disque des Lemonheads (mais le quatrième du groupe) fêtera dans quelques semaines ses 30 ans. Fire, qui est leur label depuis quelques années, s’apprête à publier une réédition de ce disque.

P’tit Gibus & Grand Dando

Point final d’une tournée européenne (triomphale), le concert des Lemonheads au Gibus Club a tenu toutes ses promesses.
The Lemonheads - Varshons 2

The Lemonheads – Varshons 2

La machine Lemonheads tourne toujours. Alors qu’elle avait pris l’eau dans les années 90 à cause de la concurrence, l’affaire Lemonheads resurgit depuis une dizaine d’années avec des disques de reprises et fait plus que séduire.
The Lemonheads

L’Evan se lève

Dix ans après la sortie de Varshons, Evan Dando remet le couvert avec ses Lemonheads et s’apprête à publier Varshons 2 chez Fire Records.

Plus dans Chroniques d'albums

Bachar Mar-Khalifé - On​Off

Bachar Mar-Khalifé – On​/​Off

Vous cherchez un seul disque pour votre reconfinement ? On​/​Off de Bachar Mar-Khalifé pourrait être celui qu’il vous faut pour les longues après-midi sous la couette, un verre d’Aloxe-Corton et un Houellebecq à portée de main.
Juanita Stein - Snapshot

Juanita Stein – Snapshot

Troisième disque solo de Juanita Stein, Snapshot nous renvoie au début des années 2000, une époque où le Royaume-Uni avait le chic pour exporter une kyrielle de bons groupes.
Jeff Tweedy - Love Is The King

Jeff Tweedy – Love is the King

Intimement lié au livre How to Write One Song, Love is the King prouve une fois de plus que Jeff Tweedy fait partie des très grands. Et si certains ont perdu le fil avec la discographie de Wilco, ce nouveau disque solo est un excellent prétexte pour se rabibocher avec son patron.

Laura Veirs – My Echo

Accompagnée Jim James, de Bill Frisell, de Karl Blau et de Matt Ward, Laura Weirs sort un onzième impeccable album.
The Coral - B-Sides

The Coral – B-Sides

Les Anglais de The Coral sortent en catimini une plantureuse compilation de faces b foncièrement (et forcément) excellente. Les amoureux des disques peuvent passer leur chemin, B-Sides n’est disponible qu’en streaming.
Andy Bell

Andy Bell – The View From Halfway Down

Andy Bell s’offre son premier album solo pour ses 50 ans et nous fait un joli cadeau. The View From Halfway Down, enregistré avec Gem Archer (Oasis), est un disque aux allures modestes mais qui fait le travail comme les grands.
StrawberrySeas_LP_Cover

Strawberry Seas – Strawberry Seas

2020 est une l’année horrible par excellence. La Covid, les élections américaines, les inondations… Le meilleur moyen pour quitter la tête haute cette année infernale est le disque des Strawberry Seas.