Les femmes et les enfants d’abord! Le naufrage continue pour les Editors et ce nouveau disque repousse les limites déjà bien mises à mal par le précédent.
Les Editors continuent donc le sabordage en règle de leur propre navire. Tels les pirates d’Astérix et Obélix, la vigie s’alerte dès qu’elle voit le bon goût s’approcher.

Après le départ de l’amiral Chris Urbanowicz, la croisière ne s’amuse plus. Tom Smith tente donc de trouver des subterfuges en mettant la poussière sous le tapis et en invitant Rachel Goswell des très compliqués Slowdive à venir pousser la chansonnette.
Le résultat est surprenant.

C’était sympathique les Editors en 2005. L’Angleterre tenait sa réponse à Interpol et pouvait se trémousser sur All Sparks ou Munich.
En 2015, l’Angleterre tient une bonne cuite et est à la peine pour danser sur les singles des Editors.
Ne reculant devant rien, Tom Smith et les deux pénibles de service (Justin Lockey et Elliott Williams) vont là où même le Surmoi de Bono s’est refusé à s’aventurer.
Non parce que pondre un morceau du calibre d’Our Love… Il faut oser faire dépenser de l’argent à son label pour l’enregistrer.

Editors – Marching Orders

Le seul point positif dans cette affaire? Le mix d’Alan Moulder qui sauve les meubles. Sans ce sorcier du son, les Editors ne pourraient pas mettre en musique toutes leurs mauvaises idées.
In Dream possède donc dix morceaux qui nous emmènent dans une boîte de nuit du Lot et Garonne (Our Love) ou dans une soirée gothique pour jeunes gens en mal de sensations (The Law).
Pillant sans vergogne la démarche des Damned, les Editors se prennent pour des divas d’opéra et des seigneurs au grand cœur. Personne n’y croit évidemment.

Reste les fans qui sont les plus à plaindre dans ce genre de scénario. Les plus courageux d’entre eux iront jusqu’au dernier morceau (Marching Orders) et assisteront à la rencontre de Queen et de Van Halen. Les bienheureux…

Editors – Life is a fear

In Dream des Editors sera publié le 02 octobre 2015 (Play It Again Sam/PIAS)

Les Editors seront en concert les :

  • 28 octobre 2015 au Trianon (Paris)
  • 29 octobre 2015 au Spendid (Lille)
  • 13 novembre 2015 à La Laiterie (Strasbourg)
  • 15 novembre 2015 au Radiant (Caluire)
  • 14 décembre 2015 à L’Espace Julien (Marseille)
  • 15 décembre 21015 au Rocher de Palmer (Cenon)
Tracklist : Editors - IN DREAM
  1. No Harm
  2. Ocean of Night
  3. Forgiveness
  4. Salvation
  5. Life Is a Fear
  6. The Law
  7. Our Love
  8. All the Kings
  9. At All Costs
  10. Marching Orders
Editors – In Dream1.5
3/10
Pouet? Tsoin. Évidemment.
Partager cet article
2 réponses sur « Editors – In Dream »

Avez-vous vraiment pris le temps d’écouter l’album ?

Critiquer c’est facile surtout quand on fait avance rapide…

Cet album est un revival des années 80 et 90 avec le son et le mixage d’aujourd’hui…

J’attends avec impatience de les voir en concert Mardi à Londres pour vivre une nouvelle expérience ! C’est clairement un album de scène et vous n’êtes même pas capable de le voir (ou de l’entendre)

C’est sur que The Back room et An End Has A Start resteront des références, que le virage électro/pop/experimental assumé pris depuis In This Light and This Evening, ne peut plaire à tout le monde mais un groupe a besoin de réinventer continuellement pour avancer et toucher un plus large public…

Vous n’avez qu’à écouter la « Phase Two » avec les versions alternatives de No Harm, Forgiveness ou Our Love…

Sur ce…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cela pourrait vous intéresser

Plus dans Chroniques d'albums

Kiwi Jr. - Cooler Returns

Kiwi Jr. – Cooler Returns

Pour les radins qui ont refusé de débourser une vingtaine d’euros pour Strum & Thrum : The American Jangle Underground 1983 – 1987 (Captured Tracks), les Kiwi Jr. représentent la solution de secours et l’ultime chance de se rattraper. Pour une dizaine d’euros, Cooler Returns, le nouveau disque de ces Canadiens promet beaucoup et donne……
Chevalrex - Providence

Chevalrex – Providence

Écrit en partie l’hiver dernier sur l’île de la Désirade (Guadeloupe), Providence prend élégamment la suite d’Anti Slogan et nous fait espérer des jours meilleurs avec des chansons puissantes et tenaces.
Strum & Thrum

Strum & Thrum : The American Jangle Underground 1983​-​1987

Attention. Grande compilation. Concoctée par Mike Spiner, le patron de Captured Tracks, Strum & Thrum : The American Jangle Underground 1983​-​1987 soulève le couvercle d’un passé riche mais totalement oublié. En effet, dans les années 80, le rock indépendant américain avait des têtes de pont formidables mais avec toute une tripotée de seconds couteaux tout…

Half Japanese – Crazy Hearts

Fondé en 1975 par les frères Fair, Half Japanese est une créature artistique singulière qui possède un répertoire totalement biscornu. Adulée par Kurt Cobain, adorée par les soeurs Deal et aimée par tous les grands noms de la pop écossaise, la discographie de ce groupe s’enrichit d’un dix-neuvième disque cette semaine. Et comme depuis 1975,…
The Smashing Pumpkins - Cyr

The Smashing Pumpkins – CYR

Revenus à un son décent avec Shiny and Oh So Bright, Vol. 1 / LP: No Past. No Future. No Sun en 2018 grâce à Rick Rubin, les Smashing Pumpkins prennent tout le monde à contre-pied en laissant Billy Corgan voguer vers son groupe préféré, New Order et donc changer d’identité sonore.
The Bats - Foothills

The Bats – Foothills

Les Bats viennent de publier Foothills, leur dixième album. Comme pour les neuf premiers, le verdict sera le même : les Bats sont le meilleur groupe du monde.