Catégories
Interviews

[Micro-Photos] Mark McNulty walks never alone

Shack © Mark McNulty

En novembre 1990, Paris vit débarquer trois groupes de Liverpool le temps de trois soirées à La Locomotive. Le photographe Mark McNulty revient avec nous sur la deuxième étape de ce brelan de dates parfait.



C’est qu’on ne faisait pas les choses à moitié en 1990… Les La’s et Shack deux soirs d’affilé. Et les Boo Radleys mon capitaine !

Programme des soirées Liverpool (1990) © Christophe Corneau

A l’automne 90, les Boo Radleys ne sont pas encore les patrons des charts anglais mais viennent de publier Ichabod and I, un premier album qui va leur ouvrir les portes du label Creation.

La situation est diamétralement opposée pour les La’s qui viennent juste de sortir leur album. Lee Mavers, Neil Mavers, John Power et Peter « Cammy » Camell sont à l’apogée de leur odyssée. Épuisé par des années passées en studio, le label des La’s a publié la version (impeccable) des chansons enregistrées sous la houlette de Steve Lillywhite. Soutenus par Les Inrocks et un single tout juste mis dans les bacs (Timeless Melody), les La’s ouvrirent les hostilités et firent décoller des rails La Locomotive.

Quant à ShackL’histoire est désormais connue. Tout est prêt pour le succès. Les chansons, le label, le management… Les frères Head s’apprêtent à faire rentrer le rock anglais dans les années 90. Mais un incendie va briser le rêve de Mick et il faudra attendre l’entremise de Stefan Kassel et de Marina Records pour que cet album sorte.
Mais pour le moment, les frères Head jouent à Paris et sont dans l’objectif de Mark McNulty, un photographe de Liverpool. Ce dernier nous raconte cette nuit.

Shack © Mark McNulty
Shack © Mark McNulty

Shack and Me

Comment as-tu rencontré Mick Head et son frère John ?

Mark McNulty : J’ai rencontré Mick et John entre les sorties de Zilch et de Waterpistol. J’avais un magasin de cartes postales dans un centre qui s’appelait Trading Places et qui était dirigé par Andrew Erskine. Ce dernier a commencé à travailler avec Shack en tant que manager. C’était à l’époque des singles I Know You Well et Al’s Vacation. Un après-midi, ils sont venus (eux deux) et ont fait un concert le samedi après-midi dans le café. Je les connaissais un peu mais c’était la première fois que je les prenais en photographie. Après je suis allé faire une session studio avec eux.

Shack – Al’s Vacation

Quel appareil as-tu utilisé pour le concert à La Locomotive ? Et quel type de pellicule as-tu pris ?

Mark McNulty : J’ai toujours utilisé des appareils Nikon. Ces photographies ont été prises avec un F-301 ou un FM2. J’ai utilisé une pellicule Kodak T-Max.

Shack © Mark McNulty
Shack © Mark McNulty

Quel est ton meilleur souvenir de cette soirée ?

Mark McNulty : Je me rappelle encore de Joanne Head qui hurlait, quand le groupe a terminé son concert, pour qu’ils quittent leurs loges et reviennent jouer une chanson.

Il s’agit de ma photographie préférée de Mick. Tu te rappelles de ce moment ?

Shack © Mark McNulty

Mark McNulty : Je me rends compte qu’il s’agit du seul cliché pris entre la première partie (Eat My Dog) et le concert de Shack, avec ceux pris après le concert. J’ai pris cette photographie en pensant que Mick écrivait la set-list. J’ai réalisé qu’il donnait son numéro de téléphone à quelqu’un quand j’ai scanné la photographie.

Quelle est ta chanson préférée de Mick ?

Mark McNulty : Impossible de répondre mais mes préférées sont Comedy, Mr.Appointment, London Town, I Know You Well et It’s Only Hard.

Shack - Zilch

Retrouvez les articles de la rubrique [Micro-Photo] :

Retrouvez les articles liés à Shack et aux Pale Fountains :

Zilch de Shack est disponible via le label Ghetto.
Michael Head and The Red Elastic Band publieront en 2017 l’album Adios Senor Pussycat via Violette Records.
Toutes les photographies de l’article sont signées Marc McNulty. Merci à Christophe Corneau pour les scans du carton d’invitation de ces soirées. Pour en savoir plus, il faut dévorer l’article de Paul Fitzgerald.
Tous les clichés de Shack sont hébergés sur le site Shacknet.

Shack - Zilch

Tracklist : Shack - Zilch
  1. Emergency
  2. Someone's Knocking
  3. John Kline
  4. I Need You
  5. Realization
  6. High Rise Low Life
  7. Who Killed Clayton Square?
  8. Who'd Believe It?
  9. What's It Like...
  10. The Believers

English text

How did you meet Mick Head and his brother John ?

I first met Mick and John in between the releases of Zilch and Waterpistol. I had a postcard shop
in a place call Trading Places which was ran by Andrew Erskine who was also starting to work with Shack
as a manager. This was around the time of I Know You Well and Al’s Vacation. One afternoon, they came
along (just the tow of them) and did a couple of sets on a Saturday afternoon in the cafe. Think I knew
them already but that was the first time I remember photographing them though I did go on to
do a studio session with them shortly afterwards.

Which camera did you use during the parisian show at the Locomotive ? And which film ?

I’ve always shot on Nikon cameras and I reckon those photographs were taken on either an F301 or an FM2
using Kodak T-Max.

What’s your best memory about this night ?

I think the one very specific memory I remember was Joanne Head shouting at the band when they’d finished
playing,to get them back onstage and do another song.

It’s my favorite picture of Mick… Do you remember this moment ?

I do actually and it was only a single frame taken between the support band (Eat My Dog) and Shack, with a couple
of photographs taken after the gig. I took it as I thought it was Mick writing out the setlist but, when I scanned it, I realised he was just writing his phone number for someone!

What’s your favorite song of Mick ?

An impossible question but some of my favourites are Comedy, Mr.Appointmet, London Town, I Know You Well and It’s Only Hard.Shack © Mark McNulty

Pouet? Tsoin. Évidemment.
Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cela pourrait vous intéresser

The Apartments - No Song, No Spell, No Madrigal

Et Pascal Blua exposa

Pascal Blua exposera du 3 au 22 février dans le cadre du festival Hibernarock à Aurillac une sélection de ses travaux graphiques pour la musique.
Shack

[1999 – 2019] Sa majesté Shack

En 1999, Shack met fin à onze ans de silence et revient sur le devant de la scène anglaise. En 1999, Shack publie un des disques de l’année comme à chaque fois qu’il sort un disque. Il y a vingt ans, les frères Head prenaient enfin la place qu’ils méritaient depuis le début.

Et revoilà John Head !

Liverpool est en ébullition ! Que se passe-t-il ? Le retour des Zutons ? Un concert secret des Coral ? Non, c’est John Head, le frère de Mick Head, ex guitariste des Pale Fountains et de Shack qui annonce son retour aux affaires.
Marina Records - Goosebumps 2

Bump ! Marina Records ! Bump !

Le label allemand Marina Records a 25 ans ! Pour fêter ce chic anniversaire, Stefan Kassel et Frank Lähnemann publient une anthologie du label.

Violette’s Party

Mars 1988. Liverpool. Les frères Head s’apprêtent à publier le premier album de Shack, le bien nommé Zilch. Sous la houlette de Ian Broudie et de Ghetto Records, Michael Head tente de trouver un nouveau son après la déconfiture commerciale des Pale Fountains (mais pas artistique car Pacific Street est l’un des meilleurs disques des…
Michael Head and The Red Elastic band - Adiós Señor Pussycat

Michael Head & The Red Elastic Band – Adiós Señor Pussycat

En 1997, par on ne sait quel miracle, parut le plus beau disque de Michael Head. Au bord du précipice, épuisé par des années d’une carrière aux chansons aussi éblouissantes qu’inoubliables, il n’avait que les cordes de sa guitare qui le reliaient au monde des vivants. En 2017, par on ne sait quel miracle, Michael…
Michael Head

Rumer met de bonne humeur

En 1997, Michael Head entrait en studio avec Steve Powell pour enregistrer The Magical World of The Strands, un disque qui n’a aucun égal… Avec cet album, Head mariait le psychédélisme américain et l’héritage de Nick Drake. En 2017, Michael Head fait de nouveau alliance avec Steve Powell et donne une suite inespérée au diamant…

Plus dans Interviews

Klon

L’ascension de Klon

Klon. Ce n’est ni con, ni Klug ou le nom d’une nouvelle planète. Quoique. Ces Magnificent Seven déboulent dans notre galaxie musicale avec un premier titre Noise, qui va faire du bruit. Il est accompagné d’une somptueuse animation réalisée par le gang lui même qui met en scène une ville-automate monstrueuse qui produit les clones…
Maë Defays

5 questions à … Maë Defays

SK* a demandé à une centaine (et plus) d’artistes appréciés par les membres de l’équipe de répondre à cinq questions très simples avec leurs morceaux du moment, nouveaux ou anciens. Voilà le tour de Maë Defays, autrice d’une caresse musicale avec son EP Whispering dont est extrait notre exclu d’hier, La vie entière. On découvre…
Bananagun

5 questions à … Bananagun

SK* a demandé à une centaine (et plus) d’artistes appréciés par les membres de l’équipe de répondre à cinq questions très simples avec leurs morceaux du moment, nouveaux ou anciens. Voilà le tour des foutraques australiens de Bananagun. Oubliez The Go-Betweens, The Saints, Nick Cave ou Silverchair, ce quintette psyché et percussif adepte de l’afrobeat…

Passionnant Johan Asherton

Et un nouveau beau disque de Johan Asherton ! L’ex-The Froggies, qui a eu le chic de ne jamais enregistrer un mauvais disque depuis ses débuts solo en 1988 avec God’s Clown, revient avec Passiontide, une collection de dix chansons sombres et élégantes.
Codeine

[1990-2020] Dix cachets de Codeine

On écrit toujours, à tort, que les Afghan Whigs étaient le seul groupe de chez Sub Pop à ne pas être originaire de Seattle. Greg Dulli, le chaud lapin de Cincinnati (Ohio) avait signé sur le célèbre label de Seattle pour sortir Up In It en 1990 après avoir sorti Big Top Halloween en 1988…
December-Square

Back To December Square

Deux ans après sa création, la maison de musique December Square peut s’enorgueillir d’avoir fait un sans-faute. Possédant désormais un catalogue d’une dizaine d’artistes, DS a eu le chic de prendre des risques en publiant des disques que personne d’autre n’aurait publié. Car l’addition des chansons de Matthew Edwards et du piano d’Emmmanuel Tellier donnent…
BEBLY © Nicolas Demare

5 questions à … BEBLY

SK* a demandé à une centaine (et plus) d’artistes appréciés par les membres de l’équipe de répondre à cinq questions très simples avec leurs morceaux du moment, nouveaux ou anciens. Voilà le tour de BEBLY qui longe les murs et déboule dans nos vies avec un nouvel EP, ULDO. Et cela fait du bien d’entendre…