Pour son huitième album, Marissa Nadler, celle qui voit tout en noir et blanc (enfin surtout en noir…), voit les choses en grand. Avec Angel Olsen et Sharon Von Etten en guise de choristes, Nadler déroule ici ses plus belles chansons.


On reprend les mêmes et on recommence. Une guitare, des histoires sombres avec une multitude de points de vue et une voix chaude qui refroidit l’atmosphère… Voilà une recette très simplifiée d’un disque de Marissa Nadler. Depuis 2004, cette native de Boston nous fournit en frissons et chaque disque nous plonge dans la plus grande des mélancolies. A un tel point qu’on avait un peu oublié de l’écouter ces derniers temps. Et évidemment, c’est quand on a le dos tourné que les plus beaux disques arrivent. Avant d’enregistrer For My Crimes, Nadler a déménagé et s’est retrouvée chez Lawrence Rothman avec Justin Raisen (Kim Gordon, Angel Olsen).

Marissa Nadler – Blue Vapor

Et le résultat valait bien un déménagement. Rothman et Raisen font du neuf avec du sombre. C’est toujours du Marissa Nadler mais du très grand Marissa Nadler. Avec des choristes de luxe et avec Dana Colley (Morphine), elle a enregistré des chansons qui pourraient être la bande originale idéale de la nouvelle saison de True Detective. A t-elle déjà fait mieux que For My Crimes, la terrible chanson d’ouverture de ce disque ? Oui, elle a fait mieux avec Blue Vapor, la cinquième chanson de l’album.

For My Crimes de Marissa Nadler sera disponible le 28 septembre 2018 chez Bella Union/PIAS.
Marissa Nadler sera en concert le 25 octobre 2018 au Point Éphémère (Paris).

Tracklist : Marissa Nadler - For My Crimes
  1. For My Crimes
  2. I Can't Listen to Gene Clark Anymore
  3. Are You Really Gonna Move to the South?
  4. Lover Release
  5. Blue Vapor
  6. Interlocking
  7. All Out of Catastrophes
  8. Dream Dream Big in the Sky
  9. You're Only Harmless When You Sleep
  10. Flamethrower
  11. Said Goodbye to That Car
Marissa Nadler – For My Crimes4.0
8/10
Pouet? Tsoin. Évidemment.
Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cela pourrait vous intéresser

Marissa Nadler - Before July - Demos and Unreleased Songs

Quand Marissa rencontre Elliott

Marissa Nadler – Before July – Demos and Unreleased Songs Morticia est de retour ! Planquez les enfants et les gens de santé fragile. Non contente d’avoir publié un excellent disque, voilà qu’elle arrive avec un EP de raretés dont une reprise d’Elliott Smith sensationnelle. A vos platines et vos calices.
Marissa Nadler - Dead City Emily

Vidéo : Marissa Nadler – Dead City Emily

Bon, ok, août est déjà bien entamé mais les volutes du July de Marissa Nadler continuent à se diffuser lentement, hantant ou convoquant les esprits. Marissa Nadler – Dead City Emily
Route du rock 2009

La route du Rock 2009 : hissez haut !

Les grandes Marées sont pour bientôt mais le WE du 15 aout traditionnellement ce n’est pas la mer qui prend l’homme mais le rock qui prend la route.

Plus dans Chroniques d'albums

Ian Skelly – Drifters Skyline

Attention. Il va être question d’un super disque que vous ne pourrez écouter que sur votre chaîne hi-fi ou si vous un compte Apple Music.
Alain Johannes - Hum

Alain Johannes – Hum

Producteur et musicien qu’on retrouve aux cotés des Queens of the Stone Age, sur scène avec Them Crooked Vultures, ou en studio avec feu Chris Cornell, PJ Harvey Mark Lanegan, Alain Johannes a un CV qui en couche plus d’un. Et un nouvel album solo, le troisième, qui va accompagner nos journées du lever au…
The Jayhawks -XOXO

The Jayhawks – XOXO

Deux ans après l’impeccable Back Roads And Abandoned Motels, les Jayhawks ne lâchent pas l’affaire et reviennent avec le très bon XOXO.

Protomartyr – Ultimate Success Today

Josey Casey, le chanteur de Protomartyr pense qu’Ultimate Success Today est le meilleur disque du groupe. A l’écoute des onze chansons qui le composent, l’obligation est faite de lui donner raison. Plus forts que les Fontaines D.C., plus violents que les Idles, les Protormartyr sont les vrais méchants du circuit.
DMA'S - The Glow

DMA’S – The Glow

En 2015, les DMA’S sortaient de nulle part et faisaient revivre la brit pop. En 2020, les DMA’S sont installés au sommet du rock (australien) et commettent l’irréparable avec The Glow.
The Mariners - The Tides of Time

The Mariners – The Tides Of Time

Appréciés par les Coral, The Mariners devraient être, si tout va bien, les nouveaux héros des fanatiques des La’s ou de Cast. Cerise sur le pudding, ces quatre gredins vouent un culte certain à John Power, l’homme qui a supporté Lee Mavers pendant des années et qui a enregistré de sacrées chansons avec Cast.
Giant Sand - Ramp

Giant Sand – Ramp

Certains ont pour loisir la pêche, d’autres la pétanque. Le patron de Fire Records préfère laisser les boules aux autres et se concentre sur les rééditions de ses disques préférés. Après avoir ressorti le catalogue de Television Personalities et celui de Bardo Pond et avant de s’attaquer aux beaux disques des Chills et des Lemonheads,…