Catégories
Interviews

[Micro-Photos] Graham Smilie, le sixième Paleys

The Pale Fountains. Photo © Graham Smilie

Avant que les Pale Fountains ne rentrent dans la légende grâce à leur infernale odyssée et à leurs chansons magnifiques, les Pale Fountains étaient un groupe normal. Signés chez Virgin, les petits gars avaient enregistré un album, Pacific Street et partirent en tournée avec leur roadie Graham qui avait sur lui un Praktika BC1.



Grâce à cet appareil, Smilie a pris des clichés de son groupe favori. Et comme il était présent aux bons moments… Smilie a notamment accompagné le groupe lors de son mythique concert à La Piscine Deligny à Paris. Normal pour un roadie me direz-vous.
Nous sommes revenus avec Graham sur ces doux moments.

Comment as-tu rencontré Mick Head et les Pale Fountains ?

Graham Smilie : J’ai rencontré Chris et Mick au Everyman Bistro. Je travaillais avec Peter Wylie et il nous a présentés. The Everyman Bistro était un lieu de rencontre populaire. On s’est croisés de temps en temps. Nous sommes devenus amis quand ils m’ont demandé de devenir leur roadie. C’était probablement en 1092. Je suis venu pour la première fois à Liverpool en 1980 pour voir les Psychedelic Furs. La première partie était assurée par The Dance Party avec Mick et Jock aux claviers et à la batterie et Yorkie à la guitare. D’ailleurs Yorkie produira Shack plus tard. Deux ans après je les rencontrais.

The Pale Fountains © Graham Smilie
The Pale Fountains © Graham Smilie

Où as été prise cette photographie ? Quel appareil et quel film as-tu utilisés ?

Graham Smilie : Je pense que cette photographie a été prise au Media Citte de Rome. Le groupe avait été booké pour un festival de musiques et d’arts. Nous avons pris l’avion le vendredi. Le groupe a joué le samedi et nous avons repris l’avion le dimanche. J’ai utilisé un Practika BC1 et une pellicule Ilford HP5.

Et cette photographie ?

Graham Smilie : Cette photographie a été prise à La Piscine. C’était une piscine sur un bateau qui était sur la Seine. C’était un endroit très particulier. Mais le concert fut fantastique. J’ai utilisé le même appareil et le même type de pellicule.

The Pale Fountains © Graham Smilie
The Pale Fountains © Graham Smilie

Quel est ton plus beau souvenir de cette époque ?

Graham Smilie : Mon souvenir préféré est d’avoir été au Japon. Le groupe a fait un concert à Osaka et deux autres à Tokyo. Il y avait beaucoup de filles devant l’hôtel qui attendaient des autographes et nous avions le sentiment que le groupe était vraiment populaire. C’était un vrai choc culturel, tout était calme, les gens nous ont donné des cadeaux et nous avons été emmenés dans des grands restaurants tous les soirs.

Les Pale Fountains étaient très bien habillés. Quelles étaient leurs relations avec leur propre image ?

Graham Smilie : Le groupe aimait les beaux vêtements, mais je pense que Chris était plus conscient de l’importance de l’image et faisait attention aux marques. À Tokyo, Chris a insisté pour que nous allions tous dans le magasin d’une célèbre marque. Tout était très minimaliste et joliment aménagé. Mais je ne pouvais pas me permettre d’acheter quelque chose. Je me souviens que Mick a acheté deux t-shirts sur mesure d’un artiste de Liverpool, Dave Knopov. L’un d’entre eux
était la représentation de The Bicycle Thief, un de ses films préférés. Ils étaient tous très cools. Et ils l’étaient encore plus sur scène.

The Bicycle Thief Trailer

Quelle est ta chanson préférée des Pale Fountains ?

Graham Smilie : Ma chanson préférée des Paleys est Bruised Arcades. Mais je préféré un des premiers mixs où les chœurs ne sont pas ajoutés et où la trompette d’Andy tient plus de place.

The Pale Fountains – Bruised Arcade (… From Across The Kitchen Table ) 1985

The Pale Fountains - The Pacific Street

The Pacific Street de The Pale Fountains est disponible via le label Virgin Records.

The Pale Fountains - Pacific Street

Tracklist : The Pale Fountains - Pacific Street
  1. Dangerous
  2. Say Something Loving
  3. Lips
  4. A Violent Noise
  5. Performance
  6. Replica
  7. Brave For You
  8. On Hold
  9. I Dare You
  10. Test Me

Retrouvez les articles de la rubrique [Micro-Photo] :

Retrouvez les articles liés à Shack et aux Pale Fountains :

English text

How did you meet Mick Head and The Pale Fountains ?

I met Mick and Chris at the Everyman Bistro. I was working with Pete Wylie and he introduced us.
The Everyman was a popular meeting place and we bumped into each other occasionally. We became friends and they later asked me to work for them as a roadie. This was probably about 1982.
Incidentally, on the first night I arrived in Liverpool in 1980 I went to watch the Psychedelic Furs play. The support band was the Dance Party who had Mick and Jock on keyboards and drums and Yorkie, who later produced Shack on guitar. So it was maybe two years from then that I actually met them.

What’s the story of this picture ? Where did you take her ? Wich camera did you use ? And which film ?

I think the picture was taken at Media Citte in Rome. The band had been booked to play a multi-media, arts and music festival. We flew out on the Friday, the gig was on Saturday and we flew back on Sunday. I used a Practika BC1 with Ilford HP5 film

And this picture ? You took her at Paris ?

This picture was taken at La Piscine which was a Swimming Pool on a boat on the Seine. A very unusual venue, but a fantastic gig. Same camera and film.

What’s your best memory with the Pale Foutnains?

My favourite memory is of going to Japan. The band did one show at Osaka and two in Tokyo.
There were lots of girls at the hotel waiting for autographs and a real sense that the band were pretty popular there. It was a real culture shock, everything was laid on, people gave us gifts and we were taken out to great restaurants each night.

They were very stylish and smart. What were the relationshop with their own image ?

The band were quite into stylish clothes, but i think Chris was more aware of the image and paid more attention to labels than the others. In Tokyo Chris insisted we all go to a famous designer’s store. It was all very minimalist and beautifully laid out and I couldn’t afford any of it. I remember Mick bought a couple of bespoke t-shirts off a Liverpool artist, Dave Knopov. One of them featured a representation of The Bicycle Thief, a favourite film. They were all pretty cool, but when they got on stage they were cooler!

What’s your favorite song of The Pale Fountains ?

My favourite Paleys Song is Bruised Arcade, but I prefer a slightly earlier mix before the backing vocals were added and Andy’s trumpet was more prominent.

[Micro-Photos] Graham Smilie, le sixième Paleys0.5
1/10
Pouet? Tsoin. Évidemment.
Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cela pourrait vous intéresser

[35] Les Pale Fountains ou l’Eldorado Pop

Après avoir joué en février 1985 à Londres et avant de s’envoler pour le Japon, les Pale Fountains étaient de retour à Paris en cette veille de printemps 1985. L’Eldorado de 1985 fut la séance de rattrapage pour ceux qui avaient séché la piscine Deligny.
The Apartments - No Song, No Spell, No Madrigal

Et Pascal Blua exposa

Pascal Blua exposera du 3 au 22 février dans le cadre du festival Hibernarock à Aurillac une sélection de ses travaux graphiques pour la musique.

Et revoilà John Head !

Liverpool est en ébullition ! Que se passe-t-il ? Le retour des Zutons ? Un concert secret des Coral ? Non, c’est John Head, le frère de Mick Head, ex guitariste des Pale Fountains et de Shack qui annonce son retour aux affaires.
The Pale Fountains

[Micro-Photos] Mark Baker, pacifiquement votre

Mick Head a toujours choisi avec soin ses photographes et ses graphistes. Avant qu’il ne fasse confiance à Pascal Blua et avant qu’il ne jette son dévolu sur les photographies d’Ainscough (Here’s Tom With The Weather), le leader des Pale Fountains impressionna tout le monde avec l’artwork de Pacific Street. La légende qui entoure la…

Violette’s Party

Mars 1988. Liverpool. Les frères Head s’apprêtent à publier le premier album de Shack, le bien nommé Zilch. Sous la houlette de Ian Broudie et de Ghetto Records, Michael Head tente de trouver un nouveau son après la déconfiture commerciale des Pale Fountains (mais pas artistique car Pacific Street est l’un des meilleurs disques des…
Michael Head and The Red Elastic band - Adiós Señor Pussycat

Michael Head & The Red Elastic Band – Adiós Señor Pussycat

En 1997, par on ne sait quel miracle, parut le plus beau disque de Michael Head. Au bord du précipice, épuisé par des années d’une carrière aux chansons aussi éblouissantes qu’inoubliables, il n’avait que les cordes de sa guitare qui le reliaient au monde des vivants. En 2017, par on ne sait quel miracle, Michael…
Michael Head

Rumer met de bonne humeur

En 1997, Michael Head entrait en studio avec Steve Powell pour enregistrer The Magical World of The Strands, un disque qui n’a aucun égal… Avec cet album, Head mariait le psychédélisme américain et l’héritage de Nick Drake. En 2017, Michael Head fait de nouveau alliance avec Steve Powell et donne une suite inespérée au diamant…

Plus dans Interviews

Chien Noir

[MaMA 2020] 5 questions à … Chien Noir

SK* a demandé à une centaine (et plus) d’artistes appréciés par les membres de l’équipe de répondre à cinq questions très simples avec leurs morceaux du moment, nouveaux ou anciens. Voilà le tour de Chien Noir qui aurai du mordre la scène de la Cigale lors du MaMA festival. Il sort aujourd’hui un nouveau titre…
yves marie bellot © Fabrice Buffart

5 questions à … Yves marie belloT

SK* a demandé à une centaine (et plus) d’artistes appréciés par les membres de l’équipe de répondre à cinq questions très simples avec leurs morceaux du moment, nouveaux ou anciens. Voilà le tour d’Yves marie belloT qui s’apprête à faire le grand saut avec un deuxième album, Grand Plongeoir. Paroles simples et intimes, mélodies délicates,…
La Pietà - Studio (C) Cedrick Nöt (52)

5 questions à … La Pietà

SK* a demandé à une centaine (et plus) d’artistes appréciés par les membres de l’équipe de répondre à cinq questions très simples avec leurs morceaux du moment, nouveaux ou anciens. Voilà le tour de La Pietà qui nous offre l’exclusivité de son nouveau titre, Pas désolé, mis somptueusement en images et en 3D par Julien…
Al Qasar

[MaMA 2020] 5 questions à … Al-Qasar

SK* a demandé à une centaine (et plus) d’artistes appréciés par les membres de l’équipe de répondre à cinq questions très simples avec leurs morceaux du moment, nouveaux ou anciens. Voilà le tour d’Al-Qasar qui aurait du ambiancer le MaMA festival avec son rock psyché venu d’ailleurs. Alors on se contentera pour l’instant de leur…
Thruston Moore © Louis Teyssedou

Thurston Moore, la symbolique du feu

Enregistré à Londres avec Debbie Googe de My Bloody Valentine, Steve Shelley de feu Sonic Youth, Jon Leidecker aka ‘Wobbly’ de Negativland, James Sedwards et Jem Doulton, By The Fire est le disque qui devrait faire aimer la musique de Thurston Moore à ceux qui ont détesté les disques de Sonic Youth pendant les années…
Fantomes © Lou Beauchard

[MaMA 2020] 5 questions à … Fantômes

SK* a demandé à une centaine (et plus) d’artistes appréciés par les membres de l’équipe de répondre à cinq questions très simples avec leurs morceaux du moment, nouveaux ou anciens. Voilà le tour de Fantômes qui hante nos années 90 avec City at Night et le 6 octobre leur nouveau titre Sometimes à découvrir au…
THERESE © Marilyn Mugot

5 questions à … Thérèse

SK* a demandé à une centaine (et plus) d’artistes appréciés par les membres de l’équipe de répondre à cinq questions très simples avec leurs morceaux du moment, nouveaux ou anciens. Voilà le tour de Thérèse la méphitique avec son titre vénéneux et addictif T.O.X.I.C qui fait chevaucher les licornes pour mieux se libérer des entraves.…