[2007 – 2017] Libaux présenta l’imbécile

Olivier Libaux - Imbécile
Louis - 30/05/2017

Mais à quoi tourne Olivier Libaux ? A la limonade mon capitaine. Libaux est un bosseur. Un dur de dur. Après le deuxième album de Nouvelle Vague, il revient avec un disque O.V.N.I. qui devance de quelques coudées toutes les autres sorties de 2007.

Sur Imbécile, Olivier Libaux invite Barbara Carlotti, Helena Noguerra, Philippe Katerine et JP Nataf à venir pousser la chansonnette. Et pendant que l’ex Innocents, l’ex Objets s’occupe de la guitare. Lors de ce dîner, les quatre invités de Libaux vont se parler franchement et parler à cœur ouvert. En bon hôte, Libaux a sorti l’argenterie et a remonté de sa cave quelques bonnes bouteilles. Le son d’Imbécile est sensationnel. Les guitares et les arrangements font que ce disque nous condamne à un plaisir perpétuel.

Comment regardes-tu ce disque dix ans après sa sortie ? Il t’arrive de l’écouter ?

Olivier Libaux : Oui, je l’écoute régulièrement ! Je sais que c’est un peu étrange d’imaginer un musicien qui écoute souvent son propre disque. Mais je l’écoute au moins une fois par mois. Je vérifie sa pertinence, quelque part. Je me félicite du propos que contient cet album. Et puis je trouve beaucoup de chansons vraiment réussies.

Olivier Libaux © Yves Bottalico
Olivier Libaux © Yves Bottalico

Quelle place occupe-t-il dans ton panthéon personnel ?

C’est ce que j’ai fait de mieux, en matière d’album de chansons originales. Autant L’Héroïne au Bain me laisse perplexe – je ne l’écoute jamais, celui-là -, autant Imbécile me plait. Je l’écoute aussi pour bien me rappeler que je suis un « imbécile », comme la plupart d’entre nous, d’ailleurs.

Quels sont tes meilleurs souvenirs de l’enregistrement ?

Il y en a pas mal. Je pense que j’aimais le fait que les « Imbéciles » se rencontrent. Katerine, JP Nataf, Barbara Carlotti. Ils se sont entendus comme larrons en foire. J’ai adoré les prises de batterie de Philippe Entressangle, aussi. En une journée, tu as toutes ces excellentes percussions qui sont enregistrées, elles sont parfaites. Et puis l’enregistrement des cordes, à Riga. Un grand orchestre qui était arrivé le matin au studio en autocar et qui est reparti le soir, après la séance, dans le même autocar.

Combien de temps a duré l’enregistrement ? Quelles ont été les difficultés ?

Je ne me souviens plus vraiment. Ça a été fluide. Je travaillais avec Alf, qui est un formidable ingénieur du son et mixeur (il a mixé Moon Safari et tant de grands disques). On s’engueulait tout le temps à propos du niveau de batterie dans les mix. Moi, j’en voulais plus. Lui, il en voulait moins.

Comment as-tu appréhendé l’enregistrement avec Katerine, JP Nataf, Helena Noguerra et Barbara Carlotti ? Les choses se sont faites naturellement ?

Très naturellement. Je connaissais Philippe Katerine et Helena depuis des années. JP Nataf, je ne le connaissais pas. Je suis allé le voir avec ce projet, je lui ai montré les chansons, il a aimé et m’a dit qu’il était partant. Quant à Barbara, je l’avais rencontrée un peu plus tôt, lors de la sortie de son tout premier album. Lorsque j’ai entendu sa voix, sur Le Petit Succès ou Le Célibat, j’ai trouvé ça magnifique. Ces merveilleux « Imbéciles » se sont tellement entendus qu’ils ont travaillé ensemble, par la suite, sur certains projets, certaines chansons.

Comment as-tu trouvé le son de ce disque ? Quels disques t’ont inspiré ?

Aucun disque ne m’a particulièrement inspiré. J’ai plutôt choisi ma guitare acoustique comme instrument pivot de l’album, et j’ai regardé ce qu’il se passait. Cette guitare acoustique me révélait des tas de choses, qui me semblaient être une identité française, ma propre identité, probablement. C’est pour ça qu’à la sortie de l’album, j’ai dit que j’avais quitté mes influences anglo-saxonnes.

Olivier Libaux © Yves Bottalico
Olivier Libaux © Yves Bottalico

Quelle est ta chanson favorite de ce disque ? Pourquoi ?

Je prends l’air et je prends l’eau, car cette chanson me ressemble. J’aime beaucoup aussi Ils sont marrants les gens, pour la même raison.

L’accueil critique avait été excellent. Avais-tu peur que le disque ne soit pas compris ?

En réalité, mes oreilles me disaient que j’avais réussi mon disque. Après, c’est toujours pareil : est-ce que les médias, le public vont y prêter attention. Mais pour le coup, j’ai eu beaucoup de bonnes surprises. Notamment l’accueil de France Inter (par Bernard Chérèze, malheureusement décédé depuis) qui m’a offert deux ans successifs de partenariat. FIP, qui a énormément soutenu l’album aussi, ainsi que Libération, et d’autres. Mon anecdote préférée, à propos de cet album est la suivante : il y a une FNAC près de chez moi. Je me rends régulièrement à cette FNAC – car j’achète encore des disques, eh oui. Étant discret, je me rapproche peu des vendeurs, des responsables de rayon. Un jour pourtant, il n’y a pas si longtemps, je suis allé quand même me présenter à la responsable du rayon « Variétés Françaises ». Qui a percuté aussitôt, en me disant : « C’est vous qui avez fait Imbécile ? ». Elle m’a alors dit que, pendant des années, lorsqu’un client venait la voir, souhaitant découvrir quelque chose de français, qui soit « différent », pas comme ce qu’on entend un peu partout. Elle allait piocher dans son rayon un CD d’Imbécile, et elle lui tendait. Si ce n’est pas une belle récompense, ça !

Retrouvez les articles relatifs aux différents projets d’Olivier Libaux :

Retrouvez les articles de la série [1997-2017] :

Olivier Libaux - Imbécile

Imbécile d’Olivier Libaux est disponible via le label Discograph.

Olivier Libaux - Imbécile

Tracklist : Olivier Libaux - Imbécile
  1. Générique
  2. Imbécile
  3. Le Petit Succès
  4. Ils Sont Marrants Les Gens
  5. L'amour À La Française
  6. Le Célibat
  7. Mon Idéal
  8. Mes Belles Années
  9. Les Faux Sourires
  10. J'en Ai Marre De La Mort
  11. Mon Verre D'eau
  12. Je Prends L'air Et Je Prends L'eau
  13. Deux Amoureux Sous Le Déluge

Pouet? Tsoin. Évidemment.

Un avis, un commentaire ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


A lire dans “Interviews

SUZANE@Liswaya-020-0135_RT_HD

SLT Suzane !

Point de contrepèterie dans ce titre. Depuis un an Suzane renverse toutes les scènes où elle se produit et s’apprête enfin à sortir Toï Toï son premier album le 24 janvier chez 3eme Bureau qui va l’installer durablement dans le paysage musical, elle vient d’être nommée aux Victoires de la Musique dans la catégorie ‘Révélation…

5 questions à … Tiste Cool

SK* a demandé à une centaine (et plus) d’artistes appréciés par les membres de l’équipe de répondre à cinq questions très simples avec leurs morceaux du moment, nouveaux ou anciens. Voilà le tour de Tiste Cool qui sort un EP, Caïpiranha. Non, vous n’avez pas la gueule de bois. Il n’est pas triste ce mot…

Luna

[25] 23 minutes avec Dean et Mario

Deux ans après avoir vu jouer John Baumgartner et Sterling Morrison sur Bewitched, Dean Wareham et ses Luna s’enfoncent dans la pénombre des nuits new-yorkaises avec Tom Verlaine et Laetitia Sadier.

[1990 – 2020] Very Swell !

Il y a tout pile 30 ans, Swell posait solidement les bases de sa musique faussement nonchalante et pleinement envoûtante. Avec trois mélodies faites avec deux bouts de ficelle, David Freel ouvrait les années 90 de la plus belle des manières. En 1990, il avait tout dit quand tout restait à faire.

Abel Orion - Home Again

5 questions à … Abel Orion

SK* a demandé à une centaine (et plus) d’artistes appréciés par les membres de l’équipe de répondre à cinq questions très simples avec leurs morceaux du moment, nouveaux ou anciens. Voilà le tour d’ Abel Orion que l’on a découvert avec Home Again extrait de son EP Late Night Music. Il répond à nos cinq…

Biche Here Now

Sorti en avril 2019, La Nuit des Perséides de Biche fait son petit bonhomme de chemin et devrait faire les belles heures de 2020.

LUKASXCLARA-AKCOMMUNICATION-GUILLAUMEPLAS (16)

5 questions à … Lukas Ionesco

SK* a demandé à une centaine (et plus) d’artistes appréciés par les membres de l’équipe de répondre à cinq questions très simples avec leurs morceaux du moment, nouveaux ou anciens. Voilà le tour de Lukas Ionesco, découvert ans The Smell Of Us de Larry Clark (prochain proscrit ?). Il sort un premier album, Magic Stone…

Pete Astor

[1990 – 2020] Sublime Submarine

Ils sont tous les deux dans ce bar de Pigalle situé au 114 boulevard Rochechouart. Le premier est Peter Astor, ex leader de The Loft et de Weather Prophets. Soutenu mordicus par Creation Records, il s’apprête à sortir Submarine, son premier disque solo, et à prendre tout le monde de court avec. Le second est…

5 questions à … Doriand

SK* a demandé à une centaine (et plus) d’artistes appréciés par les membres de l’équipe de répondre à cinq questions très simples avec leurs morceaux du moment, nouveaux ou anciens. Voilà le tour de Doriand dans l’ombre d’un paquet de chansons et d’artistes que l’on aime (Keren Ann, Katerine, Peter Von Poehl, Edith Fambuena…) et…

Primates

5 questions à … Primates

SK* a demandé à une centaine (et plus) d’artistes appréciés par les membres de l’équipe de répondre à cinq questions très simples avec leurs morceaux du moment, nouveaux ou anciens. Voilà le tour de Primates avec un nouveau titre, Ins & Outs en exclusivité avec de la danse, des baisers, beaucoup d’amour et encore des…

5 questions à … Hyperculte

SK* a demandé à une centaine (et plus) d’artistes appréciés par les membres de l’équipe de répondre à cinq questions très simples avec leurs morceaux du moment, nouveaux ou anciens. Voilà le tour d’Hyperculte qui avec un tel nom se doit d’assurer. Et c’est le cas de la pop transgénique de ce duo suisse qui…

Wonderful Water Is Wet !

Theo Hakola (Orchestre Rouge, Passion Fodder) sera de retour l’an prochain avec Water Is Wet, un disque sombre et élégant.

Idéal Ludéal

Ludéal sera de retour l’année prochaine avec son cinquième album. A la confluence de la fantaisie militaire de Bashung et des Berceaux de Fauré, ce nouveau disque devrait séduire tous les esthètes de France et de Navarre.

arah Mikovski_Arsene Marquis_HD-3

5 questions à … Sarah Mikovski

SK* a demandé à une centaine (et plus) d’artistes appréciés par les membres de l’équipe de répondre à cinq questions très simples avec leurs morceaux du moment, nouveaux ou anciens. Voilà le tour de Sarah Mikovski de retour de Bora Bora en partance pour le Pôle Nord, son premier album à paraître le 14 février…

À mon W. Hamon

Dans le Hamon tout est bon écrivait il y a quelques mois le collègue Guimauve. Son disque, Soleil, Soleil Bleu, se bonifie comme un Chablis Grand Cru et prend une jolie patine au fil des écoutes.

Octave_Noire_presse2019_credit_Fabien_Tijou_2

5 questions à … Octave Noire

SK* a demandé à une centaine (et plus) d’artistes appréciés par les membres de l’équipe de répondre à cinq questions très simples avec leurs morceaux du moment, nouveaux ou anciens. Voilà le tour d’Octave Noire qui de retour de Los Angeles s’apprête à sortir une nouvelle galette, non un monolithe pop le 14 février 2020…

Mélodie Lauret © Sarah Balhadere

5 questions à … Mélodie Lauret

SK* a demandé à une centaine (et plus) d’artistes appréciés par les membres de l’équipe de répondre à cinq questions très simples avec leurs morceaux du moment, nouveaux ou anciens. Voilà le tour de Mélodie Lauret, jeune artiste de 19 ans sur qui on mise une pièce sans trop de risques tant son naturel et…

Yannick-Owen

5 questions à … Yannick Owen

SK* a demandé à une centaine (et plus) d’artistes appréciés par les membres de l’équipe de répondre à cinq questions très simples avec leurs morceaux du moment, nouveaux ou anciens. Voilà le tour de Yannick Owen, jeune artiste lyonnais fervent adepte de la six cordes et des mélodies ouvragées. Mais quand en plus on aime…

Le Punk voit la vie en rose !

Punk is not dead, Lexique franco-punk est un ouvrage collectif dirigé par Luc Robène et Solveig Serre qui regroupe 178 entrées/définitions élaborées par 50 contributeurs du monde universitaire et de la scène punk.

[1989 – 2019] Rire (et chanter) avec les Mighty Lemon Drops

En 1989, les Mighty Lemon Drops sont à la croisée des chemins. En 1988, World Without End a fait une percée conséquente dans les charts anglais et américains. Originaires de Wolverhampton, les hommes en noir avaient ce qu’il fallait pour faire la nique à Manchester et Liverpool.

A ne pas rater dans Interviews !