Catégories
Chroniques d'albums

Nev Cottee – River’s Edge

90

Révélé au « grand public » et surtout à la critique en 2017 grâce à Broken Flowers, son deuxième album, Nev Cottee revient avec River’s Edge. Les dix chansons de ce nouvel album reprennent plus ou moins la même formule magique que son prédécesseur et nous envoie dans les confins de la discographie de Scott Walker.

En 2001, Nev Cottee et son groupe Proud Mary avaient été l’objet de toutes les attentions des fans d’Oasis et de la presse anglaise. Noel Gallagher ayant perdu son inspiration, allait-il devenir un émérite producteur ? La question fut rapidement résolue avec Same Old Blues, un disque pas déshonorant qui fut cloué au pilori par tous les pigistes de ce monde. Dix huit ans plus tard, Nev Cottee fait des miracles et fait rêver tous les orphelins de Lee Hazelwood. Avec sa voix sculptée par la cigarette et ses chansons dessinées par ses voyages en Inde, Nev Cottee écrit de grands disques qui se suffisent à eux-mêmes.
Enregistré par Mason Neely (Wilco / Edwyn Collins) et avec Nick McCabe (The Verve) et Chris Hillman (Ethan Johns / Billy Bragg), River’s Edge est un piège qui se referme assez rapidement sur n’importe quel quidam qui se met à l’écouter. En quelques secondes, la voix de Cottee fait son office et hypnotise.
Publié chez Wonderfulsound Records (Lee Southall), on aura plaisir à acheter ce disque ainsi que les deux précédents (Strange News From The Sun, paru en 2013, vaut plus que le détour).

River’s Edge de Nev Cottee sera disponible le 28 juin 2019 chez Wonderfulsound Records.


Tracklist : Nev Cottee - River's Edge
  1. Nightingale
  2. Roses
  3. Hello Stranger
  4. I'm Still Here
  5. River’s Edge
  6. Hollywood Sign
  7. Local Hero
  8. Morning Sun
  9. You Can Help Me
  10. Scattered Leaves

Nev Cottee – River’s Edge
9/10
Pouet? Tsoin. Évidemment.
Vous avez aimé ? Partagez :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

2009 - 2021 : 31 M de vues sur note chaine YouTube !

Merci aux artistes et labels qui nous ont fait confiance !

Avec : Mariama, Sayem, St Augustine, Ornette, The Dodoz, Dominique A, Lisa Hannigan, Nadeah, Hocus Pocus, BabX, Absynth Minded, Diane Birch, 3 Minutes Sur Mer, Applause, Jon And Jen, Anita Drake, Mademoiselle K, Richard Walters, Brune, Chew Lips, Emily Loizeau, Julia Stone, Sarah Blasko, Marie-Flore, MLCD (My Little Cheap Dictaphone), Hey Hey My My, AaRON, Foreign Beggars, Skip The Use, Hyphen Hyphen, Curry And Coco, Lilly Wood And The Prick, Rivkah, Kid Bombardos, You, Sharleen Spiteri , Thos Henley, Élodie Frégé, Caro Emerald, Viva And The Diva, Sly Johnson, Belleruche, Skip The Use, Ben Mazue, The Dø, Twin Twin, Marie-Pierre Arthur, Chris Garneau, Angus And Julia Stone

↪ Toutes les SK Sessions

↪ Abonnez-vous à notre chaine YouTube!

Cela pourrait vous intéresser

Nev Cottee

Hello Nev Cottee !

Le très séduisant Nev Cottee est déjà de retour. Et ça, c’est une superbe nouvelle.
Nev Cottee

Nev Cottee, le gars d’à côté

Hébergé chez Wonderful Sound, l’ex bassiste de Proud Mary revient aux affaires avec Broken Flowers, un album qui se situe à la confluence de Leonard Cohen et de Lee Hazelwood.

Plus dans Chroniques d'albums

Vikken

Vikken – Joie

Vikken et sa Joie ont tous deux le sens de la débâcle. Un côté Charlie Chaplin de la folle déprime, face à une grosse machinerie bête et informe, qui fixe, qui normalise, qui nécessairement finit par s’emballer, et qui ne s’arrête plus, et qui envoie valser en l’air à grands coups de beats électro tout…
Francis Lung - Miracle

Francis Lung – Miracle

L’ex-membre de WU LYF a bien fait de nommer son nouveau disque Miracle. Les 13 (tiens tiens, ce nombre..) chansons font de nouveau croire en lui.
Gruff Rhys - Seeking

Gruff Rhys – Seeking New Gods

Obsédé par le mont Paektu, un volcan situé à la frontière de la Chine et de la Corée, Gruff Rhys atteint des sommets avec son septième album solo, le bien nommé Seeking New Gods.
The Chills - Scatterbrain

The Chills – Scatterbrain

Détruit par l’industrie musicale dans les années 90, Martin Phillipps (l’écrivain qui se cache derrière ce groupe) vit une seconde vie (musicale) depuis 2015 grâce à Fire Records, label anglais qui ne jure que par lui.