Doves – The Universal Want

Après des escapades en solitaire fort peu concluantes, les Doves ont décidé de refaire de la musique ensemble. Et le constat est le même qu’en 2000 quand Lost Souls est arrivé dans les bacs des disquaires anglais : ce groupe est le plus doué de sa génération.

[35] Les Pale Fountains ou l’Eldorado Pop

Après avoir joué en février 1985 à Londres et avant de s’envoler pour le Japon, les Pale Fountains étaient de retour à Paris en cette veille de printemps 1985. L’Eldorado de 1985 fut la séance de rattrapage pour ceux qui avaient séché la piscine Deligny.

[Micro-Photos] Mark Baker, pacifiquement votre

Mick Head a toujours choisi avec soin ses photographes et ses graphistes. Avant qu’il ne fasse confiance à Pascal Blua et avant qu’il ne jette son dévolu sur les photographies d’Ainscough (Here’s Tom With The Weather), le leader des Pale Fountains impressionna tout le monde avec l’artwork de Pacific Street. La légende qui entoure la…

Saint Isaac Gracie

Fils de la poétesse Julia Gracie, Isaac Gracie affole les réseaux sociaux et le monde de la photographie. Tous ses morceaux trustent les premières places de Spotify et sa gueule d’ange rend dingue tous les photographes qui croient voir Kurt Cobain.

[Micros-Photos] Michael Spencer Jones, The Lucky Man

En 1997, Oasis prit plus ou moins l’eau avec Be Here Now, son troisième album. Noel Gallagher avait produit un disque boursouflé et avait (enfin) de la concurrence. Il y avait évidemment OK Computer de Radiohead, Ladies and Gentlemen We Are Floating in Space des Spiritualized et surtout Urban Hymns de The Verve. Difficile donc…