Viens voir les musiciens…

Le Caravage - Les musiciens
Guimauve - 02/09/2012

Ronan Siri

Ronan Siri a séduit aux Nuits de Fourvière le grand Ben Harper et une amitié musicale est née. Le jeune lyonnais a composé tout l’été et l’on attend la suite de ses aventures avec impatience.

  1. The Black KeysLittle Black Submarine, j’aime bien comment ça commence, presque à la beatles, folk anglais sur la mélodie vocale, et ça fini en rock garage bien crade, et ça ne choque meme pas, c’est super bien manié et très bien amené, et la recherche sonore est très épurée, j’adore comment la voix est mixé sur la partie folk du titre rock garage americain
    http://www.youtube.com/watch?v=490s689kvpo
  2. Ben HarperFly One Time, la composition est géniale, aérienne, folk rock, avec des paroles qui touchent humainement et philosophiquement sur la condition humaine d’aujourd’hui, sur ce que les gens cachent, leur perte de confiance en eux mêmes, et au fond il faut apprendre à se faire confiance et vivre ses rêves comme il est possible de le faire, un beau message.

  3. Emily HainesDoctor Blind, je trouve que c’est l’un des plus beaux titres que j’ai entendu cette année, musicalement, les arrangements sont superbes, ça me parle beaucoup, la musique est légère et l’ambiance tres pesante, on ressent vraiment le malaise, mais c’est la toute la beauté du titre, il en devient tres lumineux.

  4. Radical FaceWelcome Home, Ca n’arrête pas de passer à la télé sur une synchro, mais je ne m’en lasse pas. J’adore certaines intonations à la Elliot Smith, et son côté plus folk à la Fleet Foxes, quand le refrain arrive, je le trouve tellement bien arrangé, le piano, la rythmique qui arrive sans qu’on sache vraiment comment, les choeurs, les clap presque flamenco… un titre tres métissé autant que l’artiste, une très belle recherche artistique, c’est clair!

  5. Tom McRaeEnd of the world, C’est le premier titre rock folk que j’ai entendu de ma vie, ma soeur me l’a fait connaitre il y a de ça 8 ans voir 9, un peu avant que je commence la guitare, j’adore le rythme du titre, et surtout sa voix, m’a beaucoup touchée, et quand je l’écoute encore aujourd’hui, j’ai des frissons, le nez qui pique, les larmes aux yeux, aujourd’hui j’ai plus une écoute analytique, j’ai rarement des coups d’émotion quand j’écoute des titres, mais celui là, je n’arrive pas à l’analyser, je ne le calcule pas, je rentre dedans purement émotionnellement. Il parait assez banale au premier abord, mais c’est bien le genre de titre que j’aimerais composer un jour !

Fabien Hyvernaud

Fabien Hyvernaud est programmateur au Ninkasi à Lyon.

  1. La rééedition des 1970 Sessions d’Alex Chilton. Parce que Alex Chilton c’est Dieu et qu’il pourrait faire aimer la country à un fan d’eurodance

  2. Time’s All Gone, l’album de Nick Waterhouse. Des gens pourraient dire que c’est régressif et que ça n’apporte rien au schmilblick, mais c’est toujours mieux pour pécho que n’importe quel disque de Benjamin Biolay.

  3. Les morceaux King Of The Road de Fu Manchu et…

  4. The Mob Goes Wild de Clutch pour les road trip sur voies rapides.

  5. L’excellentissime premier album des injustement inconnus (pour le moment) Giuda nommé « Discoteque Special ». Combo rital qui balance tubes sur tubes à base de garage, de punk 77 et un poil de glam.

    Sinon, il n’y a pas de vacances réussies sans Radio Nostalgie.

Yannick BRG

Yannick BRG (Berger) est lyonnais et a sorti un premier album en 2007 intitulé L’esprit de l’oiseau vert et un nouvel EP, Compulsive thoughts est prévu pour l’automne prélude à un album en 2013.

  1. Mark LaneganBlues Funerals, super album tout simplement. Je n’aimais pas son chant avec les QOTSA, un peu réticent donc à acheter cet album, qui s’avère être très bon.
  2. CascadeurThe Human octopus sorti il y a un moment, mais je ne m’en lasse pas.

  3. The Black keysBrothers … les Black keys quoi…
  4. Fiona Apple : la reprise de Accross the universe (Beatles) … ce titre m’émeut a un point… je l’ai beaucoup écouté cet été, c’est une reprise magnifique.

  5. MonogrenadeTantale, l’album en bonne place dans mon Ipod cet été, c’est frais intelligent, bien produit.

Deja Vu

François chante dans Deja Vu, un groupe de pop lyonnais, Dylan municipal est leur dernier EP avant un album prévu pour la fin de l’année.

  1. Dorothy AshbyAfro harping, Idéal pour siroter un truc, de préférence avec une paille.

  2. The Vaccines – What did you expect from the Vaccines ?, Parce qu’on ne se lasse pas de cette énergie mélancolique, en attendant le prochain à l’automne.

  3. Sigur RosValtari, Aussi frais qu’un glaçon, idéal par temps de canicule.

  4. Violent Femmes – Violent femmes, Coup de fouet minimaliste et tranchant, pour les petits matins moites.
    http://www.youtube.com/watch?v=00lPFfk527k
  5. Neil YoungOn the beach, Pour emmener sur une île déserte, au cas ou…
    http://www.youtube.com/watch?v=CKgj1FNToWY
Lyonnais qui revendique sa mauvaise foi car comme le dit Baudelaire, "Pour être juste, la critique doit être partiale, passionnée, politique...", Davantage Grincheux que Prof si j'étais un des sept nains, j'aime avant tout la sincérité dans n''importe quel genre musical...

Un avis, un commentaire ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


A lire dans “Chroniques d'albums

Alma Forrer - L'année du loup

Alma Forrer – L’année du loup

« J’ai envie de toi » chante Alma Forrer dans N’être que l’hiver qui ouvre son premier album L’année du loup et à son écoute nous avons aussi terriblement envie d’elle, de ses chansons entre folk américain et variété française au sens le plus noble.

Field Music - Making A New World

Field Music – Making A New World

Si Oasis et Radiohead n’avaient pas existé…. Si les Foals et les Coral n’avaient pas existé… Les Field Music seraient sûrement le groupe anglais le plus influent et le plus médiatisé de ces quinze dernières années.

The Electric Soft Parade - Stages

The Electric Soft Parade – Stages

Retour inattendu (et inespéré) des frères White ! Les Electric Soft Parade ouvrent le bal des sorties de 2020 et mettent d’emblée la barre très haute.

Jim Sullivan - If The Evening Were Dawn

Jim Sullivan – If The Evening Were Dawn

Le label Light In The Attic Records fait oeuvre de salubrité publique en rééditant de fort belle manière les deux disques de feu Jim Sullivan et en publiant If The Evening Were Dawn, un disque qui 10 chansons acoustiques jamais sorties.

Les Wampas - Sauvre Le Monde

Les Wampas – Sauvre Le Monde

Bonne nouvelle ! Les Wampas ne font plus la gueule et sont toujours chauds, sales et humides. Avec ce treizième album, Didier Wampas signe un excellent cru.

Dead Horse One – The West Is The Best

Qu’est-ce qui est mieux que Without Love We Perish, le premier disque des Dead Horse One enregistré par Mark Gardener (Ride) ? Qu’est-ce qui est mieux que que Season Of Mist, le deuxième disque des Dead Horse One enregistré par John Loring (Fleeting Joys) ? Et bien c’est The West Is The Best des Dead…

the-replacements-dead-mans-pop

The Replacements – Dead Man’s Pop

Pour ceux qui n’ont pas les finances nécessaires pour s’offrir le coffret G Stands For Go-Betweens : Volume 2 – 1985 -1989 des Got-Betweens, une seule solution : acheter Dead Man’s Pop de The Replacements. La douloureuse est divisée par cinq (on passe grosso modo de 270 à 50 euros) et le bonheur est totalement…

Stephan Eicher - Homeless songs

Stephan Eicher – Homeless songs

Il y a des disques qui vous prennent par surprise, qui vous étreignent. D’artiste dont on n’attendait plus grand-chose. Ils touchent peut-être parce qu’il y a une connexion physique et mentale qui s’opère.

My Favorite Horses - Funkhauser

My Favorite Horses – Funkhauser

Revenus du bayou et des rives du Mississippi, My Favorite Horses pose ses valises en France et donne sa définition de la pop française.

Mikael Kiwanuka - Kiwanuka

Michael Kiwanuka – Kiwanuka

Découvert en 2012 avec Home Again (un disque brillant produit par le leader des The Bees), Michael Kiwanuka avait forcé la porte des charts avec Love & hate. Le revoici avec Kiwanuka, un disque qui tient du chef-d’oeuvre.

Josh Homme - Desert Session 11

Josh Homme – Desert Sessions Vol 11 & 12

En attendant un nouveau disque des Queens Of The Stone Age, Josh Homme a décidé de rempiler pour deux Desert Sessions qui, en plus d’être d’excellente facture, ont le chic de nous envoyer un shoot de nostalgie.

Bill Pritchard - Three Months

Bill Pritchard – Three Months, Three Weeks and Two Days

Il faut écouter une heure pour écouter l’impeccable réédition de Three Months, Three Weeks and Two Days de Bill Pritchard. Et il faut, comme pour Pacific Street ou Pop Satori, une vie pour s’en remettre.

Vincent Delerm - Panorama

Vincent Delerm – Panorama

Sur Panorama, l’auteur de Kensington Square ou des Amants Parallèles fait encore mieux que d’habitude et nous emporte avec son art de la photographie du quotidien.

Marie-Flore - Braquage

Marie-Flore – Braquage

Marie-Flore raconte. Et son Braquage est une histoire. Celle d’un court-circuit. D’une sortie de route. Sans trace de freinage. Ou alors si peu. Braquage, c’est l’histoire d’un tir dans le noir. D’un amour. C’était un jour, un peu d’espoir. Une histoire brutale. L’amour qui frappe et qui fait mal. Celui en qui, cette fois, on…

Mark Lanegan Band - Somebody's Knocking

Mark Lanegan Band – Somebody’s Knocking

Toc toc toc, revoilà l’ex Screaming-Trees Mark Lanegan. Composé en onze jours à Los Angeles (ville adoptive de l’artiste depuis 22 ans), Somebody’s Knocking a le mérite de remettre les pendules à l’heure et séduira les fans historiques tout comme les fantatiques de Depeche Mode.

Big Thief - Two Hands

Big Thief – Two Hands

Le robinet est ouvert… Il faut donc savoir en profiter. En quatre ans, les Big Thief ont publié quatre albums qui ont le chic d’être différents les uns des autres et de fascinants. Cinq albums si on compte le disque solo d’Adrianne Lenker, chanteuse et plume du groupe.

Chevalrex - Amiral Pop

Chevalrex – Amiral Pop

Avant de clôturer l’année 2019 de fort belle manière le temps d’un concert au 104, Chevalrex revient avec un EP, Amiral Pop et continue de flotter au dessus des flots.

Jonathan FireEater’s -Tremble Under Boom Lights

Jonathan Fire*Eater ‎– Tremble Under Boom Lights

Third Man Records fait oeuvre d’utilité publique en rééditant Tremble Under Boom Lights des feux Jonathan Fire*Eater. Sans ces derniers, Paul Banks (Interpol) serait resté seul avec ses boutons d’acné et les Yeah Yeah Yeahs ne seraient pas sortis de leur local de répétition. Vénérés (et pillés) par les Strokes, les Jonathan Fire*Eater furent le…

Mark Koelek and Petra Haden - Joey Always Smiled

Mark Kozelek with Petra Haden – Joey Always Smiled

Cinq mois après la sortie du mitigé I Also Want To Die In New Orleans de Sun Kil Moon et cinq mois avant la sortie du très attendue Mark Kozelek with Ben Boye and Jim White 2, Mark Kozelek, on se voit dans l’obligation de coller cinq sur cinq à la nouvelle collaboration de l’ex…