Autechre - Oversteps

Autechre : Oversteps

Autechre (Ao-Te-Ker) pourrait sans peine sous-titrer leurs derniers albums (depuis à peu près le cinquième appelé très justement « LP 5 ») musique de fin du monde ou musique pour funérailles tant ce n’est pas la joie et la gaieté qui animent Rob Booth et Sean Brown. Leur musique au premier abord aussi froide que…

Laura Marling – I Speak Because I Can

Laura Marling sort son deuxième album I Speak Because I Can le 22 mars. Son premier album Alas I Cannot Swim m’a irritée plus qu’autre chose. Mais ce nouvel album est plus intense, plus complet, elle n’est plus seule avec sa guitare, elle a su s’entourer. Il m’a transportée et plombée à la fois. Laura…

La Maison Tellier - L'art de la fugue

La Maison Tellier, l’échappée belle

Troisième album pour la Maison Tellier qui avec cet Art de la fugue délaisse les vâches et les camemberts de Normandie pour les mustangs et les saloons enfumés d’un farwest fantasmé.

Youri Blow : The Corridor

Enrichi d’un voyage initiatique en Mongolie au coeur de la tribu Tsaatane, Youri Blow, ce bluesman breton, revient avec son nouvel album « The Corridor », un tunnel d’introspection débouchant sur la lumière et le jeu délibéré des contraires…

Paul Weller - Wake up the nation

Paul Weller – Wake up the nation

Le Modfather est de retour dans les bacs. Avec un nouvel album. Il est utile de le préciser puisque le bougre (ou plutôt sa maison de disque) avait l’habitude depuis quelques mois de balancer compilations et lives quelque peu discutables.

Yeasayer - Odd Blood

Yeasayer – Odd Blood

Leur premier album All Hour Cymbal était passé plus ou moins inaperçu fin 2007-début 2008, c’est pourquoi j’ai eu du mal à replacer les Yeasayer quand on m’a proposé l’interview. Le mélange psyché-rock-electro-expérimental-gospel de Odd Blood m’a d’abord déstabilisée, mais hypnotisée en même temps. Très vite je me suis retrouvée à l’écouter en boucle, jusqu’à…

These New Puritans, Hidden

Hidden, le nouvel album des anglais de These New Puritans est sorti le 18 janvier dernier.Avant même d’avoir jeté une seule oreille sur Hidden, on a entendu tout un tas de choses à leur sujet sur. Hidden devrait être une grande réussite ambitieuse et expérimentale. Si « on » le dit…

The White Stripes

« Under Parisian Lights » : la soirée White Stripes

Façade Art-Déco, voussure constellée, parures baroques, c’est dans le faste le plus clinquant des lumières parisiennes, que le duo alternatif « Les Rayures Blanches » alias les White Stripes a été célébré. Dans le cadre de l’événement « Under Parisian Lights », le Grand Rex a accueilli une soirée exclusivement dédiée au binôme rock de…

Archie Bronson Outfit : Coconut

Archie Bronson Outfit revient quatre ans après le prometteur Derdang Derdang et laisse de côté le garage rock de leurs précédents opus. Et à y regarder de plus près, leur producteur Tim Goldsworthy (ex de la team DFA) ne doit pas être étranger à l’affaire.

Gorillaz – Plastic Beach

Le nouveau Gorillaz est prêt, tout le monde bout d’impatience, et j’ai eu la chance d’aller l’écouter au Plastic Bar. Alors bien sûr, l’écouter une fois seulement, au casque, avec en fond sonore Demon Days à bloc, c’est pas l’idéal, mais j’ai pris quelques notes en chemin.

Tunng – … And Then We Saw Land

Il semblerait que Tunng soient des adeptes de l’héliothérapie et que les saisons influent grandement sur leur humeur parce que chaque chanson semble se référer à une saison, tout se construit autour de la pluie et du beau temps. Par là je ne veux pas dire qu’ils n’ont rien à dire, au contraire, les paroles…

Jimi Hendrix – Valleys of Neptune

Certes c’est surprenant que d’être invité à une écoute du ‘dernier’ Jimi Hendrix, et pour le moins suspicieux étant donné que 2010 marque les quarante ans de sa disparition. Depuis que Jimi a abruptement rejoint le panthéon des Guitar Hero, il ne nous a jamais vraiment quittés puisque nous avons été inondés de live et…

American Gong, Quasi

Ce 8ème album s’accompagne de changement pour Quasi. D’abord, le groupe passe du label Touch and Go de Chicago à Kill Rock Stars, de Portland. Et puis ce duo (Sam coomes et Janet Weiss), surtout connu pour avoir été le backing band d’Elliott Smith, est maintenant un trio pour la première fois de son histoire…

Gil Scott-Heron, I’m New Here

Gil Scott-Heron a fortement influencé l’univers du rap avec ses morceaux façons spoken word, teintés de revendications sociales en décrivant la misère des ghettos, la violence et la drogue et en critiquant largement la politique du gouvernement américain. Il revient 12 ans après son dernier album (on ne compte pas les divers Best-of et compilations…

Pawel

Paul Kominek qui comme son nom ne l’indique pas forcément est allemand avait sorti en 2005 sous le pseudo Turner un album tout en mélancolie et tristesse injustement apprécié pour ne pas dire passé totalement inaperçu : Slow Abuse.

Chronique : The Magnetic Fields - Realism

The Magnetic Fields, Realism

En 2008, Magnetic Fields, emmené par son chanteur et auteur-compositeur Stephen Merritt, sort Distortion. Le propos est simple, il s’agit d’un album hommage à Jesus and Mary Chain. Comme on peut s’y attendre avec Merritt les mélodies sont habiles, les guitares pleines de fuzz et de disto, et oui effectivement, impossible de ne pas penser…

Sinclair – B.O. du film Le Siffleur

Après avoir composé les bandes originales des films « Mon idole » en 2002, ou « Le Premier Jour Du Reste De Ta Vie » en 2008, Mathieu Blanc-Francard alias Sinclair officie à nouveau en orchestrant la dernière réalisation de Philippe Lefebvre, j’ai nommé : « Le Siffleur ».

The Besnard Lakes – Are The Toaring Night

La bande de boute-en-train notoire de Montreal sera sérieusement de retour aux affaires le 08 mars avec un album un tantinet plus accessible que le précèdent (Are the dark horse). Ce dernier avait marqué l’année 2007 au fer rouge par son psychédilisme et son mutisme frelaté. Et ce nouvel opus? Qu’en est il?

Pantha du Prince : Black Noise

Pantha du Prince : Black Noise

Plénitude et sérénité sont deux mots que doit tout particulièrement apprécier Hendrick Weber aka Pantha du Prince. « Black Noise » sort le 8 février prochain, non plus chez Dial comme ses précédents travaux mais chez les anglais de Rough Trade.

H-Burns – We Go Way Back

H-Burns : allumez le feu !

Peu de disques prennent au corps et au coeur. We go way back est un titre trompeur car le valentinois H-Burns va de l’avant et se bonifie avec le temps comme un bon St Joseph qu’il apprécie sans doute sans modération.

We Are Enfant Terrible, des gamins dans le vent

We Are Enfant Terrible We Are Enfant Terrible sont un peu les gosses illégitimes des Yeah yeah yeah’s, Peaches (dont ils ont fait la première partie) et de Gossip ; qui auraient décidé de jouer à la guitare et à la game Boy.

Local Natives : Gorilla Manor

Local Natives – Gorilla Manor

Après quelques titres déjà très prometteurs, les cinq californiens sortent enfin la version longue. Attention, très fort potentiel addictif. Numéro un (sur un) de mon top 2010.

Band Of Skulls – Baby Darling Doll Face Honey

Band Of Skulls, trio de Southampton (mais encore ?) produit par Ian Davenport (bon…) dans les studios Courtyard Studios de Radiohead (!!!), les Spinal Tap de ce début d’année ont touché le jackpot quand iTunes a jeté son dévolu sur I Know What I Am en guise de single de la semaine. Coup de projecteur assuré.

Four Tet – There Is Love In You

Comme dans Alice aux Pays de Merveilles, on entre par une petite porte dans le monde de Four Tet pour son dernier album. Aux sons d’une vieille boîte à musique on se laisse envoûter par les vocaux hantés du bien nommé « Angel Echoes » tout en rondeur et finesse.

Damny ou l’ennemi intérieur

Damny Damny, explosif frontman de La Phaze se met à nu pour offrir un album solo d’une rare noirceur. En français, la chose est remarquable. Attention, vénéneux.

Hot Chip - One Life Stand

Hot Chip – One Life Stand

Hot Chip auraient-ils trouvé la formule magique pour accoucher de l’album crossover parfait attendu et espéré depuis de nombreuses années. « One Life Stand » parviendra-t-il à réconcilier et satisfaire les geeks accros à l’électronique et les tenants du tout pop ?

The Antlers : catharsis brooklynienne

Chronique : The Antlers – Hospice La rénovation urbaine de Brooklyn et son nouvel attrait s’accompagnent indubitablement d’un regain d’intérêt pour sa scène musicale. Et il y a de quoi. The Drums est en train de remporter la compétition du meilleur espoir 2009 et les Black Swan Green viennent de sortir quelques nouveaux titres hallucinants.

Vampire Weekend - Contra

Vampire Weekend – Contra

Que ceux qui sont allergiques aux vacances, au soleil, aux cocktails en bord de piscine ou aux sombreros à bords longs passent leur chemin ; pour les autres, c’est vers Contra, le deuxième album de Vampire Weekend, qu’il faudra se tourner.

Peaches – I Feel Cream

Après Impeach my Bush en 2006, Peaches nous refait le coup de l’électro burnée dont elle est devenue la reine.